Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Andy Summers, Une certaine étrangeté

09/02/2019 | Nadia Trujillo

Le Pavillon Populaire de Montpellier vient d’inaugurer sa saison 2019 avec l’exposition " Andy Summers. Une certaine étrangeté. Photographies 1979-2018", première rétrospective mondiale consacrée à l’œuvre photographique du légendaire guitariste.

JPEG - 63.3 ko
Vancouver - August 1982
Photo : Andy Summers

Si tout le monde connaît le guitariste du groupe mythique The Police, la pratique photographique de l’artiste est de notoriété plus confidentielle. Pourtant, celle-ci remonte à 1979 et n’a rien d’anecdotique. En effet, en 1983, lorsque le trio s’accorde un peu de temps pour des projets solo, alors que Stewart Copeland compose la B.O. du film Rusty James de Coppola et que Sting part en tournage avec David Lynch, Andy Summers, lui, se consacre à son premier ouvrage de photographies en noir et blanc intitulé Throb, qui paraît en octobre la même année. Le guitariste de génie se révèle un photographe documentaire passionné et particulièrement talentueux dont les publications et expositions témoignent d’un engagement réel. Conçue par Gilles Mora en étroite collaboration avec l’artiste, l’exposition dévoile plus de deux-cent-cinquante tirages, dont beaucoup totalement inédits, et inclut la série Inside The Police, dans laquelle Summers pose un regard lucide et décapant sur son épopée délirante au sein du groupe phare des années 1980.

JPEG - 50.4 ko
Cigarette, Denmark, 1982
Photo : Andy Summers

- Crédit image d’accueil : Andy Summers

Informations pratiques

- Où : Pavillon Populaire, Esplanade Charles-de-Gaulle, 34000 Montpellier
- Quand : du 6 février au 14 avril 2019
- Site de la ville de Montpellier

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.