Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

BWStyler 2 : le labo du noir et blanc

12/09/2013 | LAURENT KATZ

La conversion monochrome n’est pas la chasse gardée de quelques ténors du logiciel et du plug-in. The Plugin Site propose de nombreuses solutions, dont BWStyler 2 qui offre une vertigineuse pléiade d’outils.

JPEG - 478.1 ko
Comme tout logiciel moderne, BWStyler 2 offre un comparatif avant/après et un index visuel des rendus prédéfinis, soit global soit par catégorie (cliquer pour agrandir).

25 effets et 680 rendus prédéfinis. Pas moins. Et au menu figurent des simulations de films et de grain argentique. Interrogé, Harald Heim, fondateur du site nous a répondu que « BWStyler n’utilise pas d’images numérisées pour la reproduction du grain, mais restitue ce dernier par voie algorithmique, tout comme il le fait pour la tonalité et la sensibilité aux couleurs.]. Et sous le capot, il en a. Heureusement, il présente plusieurs modes d’accès, soit au travers d’un index visuel, soit par différents environnements offrant des accès variés aux réglages. Parmi ces derniers : le filtrage, les effets anciens, le vignetage et les bordures, les réglages de tonalités, le flou. Plus le contraste dynamique, qui rehausse les détails fins, la commande Colorkey assurant la colorisation et des outils de masquage pour une application localisée des ajustements.

JPEG - 466 ko
Le menu déroulant montre que l’accès aux différents réglages passe par cinq modes différents. La gestion des courbes de niveau appartient aux ajsutements de base (cliquer pour agrandir).
JPEG - 494.8 ko
Ici, une palette latérale présente les photos ouvertes simultanément, tandis qu’à droite, le mode Photographique liste l’ensemble des ajustements possibles. Vous voyez ici que le logiciel offre aussi des rendus colorés jusqu’à sept teintes de base (cliquer pour agrandir).

L’interface bénéficie de skins, des apparences offrant les couleurs d’interface de certains logiciels d’imagerie, à commencer par Photoshop. Trois versions de l’image traitée sont mémorisables sous la forme d’instantanés et de nombreux histogrammes servent à analyser l’image, un indicateur de hautes lumières écrêtées évitant de brûler certaines zones. Le prix est des plus abordables, puisque le logiciel est vendu 49,95 €. Une version d’essai est disponible ici, limitée à une fenêtre de 1 024 x768 pixels et valide quinze jours.

La version 2 n’est pour l’instant disponible que sous Windows (2000, XP, Vista, 7, 8 en 32 bits et en 64 bits. Elle fonctionne comme un logiciel indépendant, à déclarer comme éditeur externe de Lightroom ou d’ACDSee, et reconnaissant les fichiers Raw, Jpeg,Tiff, PNG et PSD. Sinon, c’est aussi un plug-in destiné à de nombreuses applications, comme Photoshop où il est compatible avec le filtrage dynamique, PaintShop Pro, AfterShot Pro, Photoshop Elements, PhotoImpact, IrfanView, etc.

Sous Mac OS X, la version 2 est dans les starting-blocks, comme un plug-in uniquement. En tant qu’application autonome, la version Windows doit passer par Wineskin. Et pour servir d’éditeur externe de Lightroom, Aperture ou iPhoto, il faut que plug-in Mac soit appelée par Launchbox. Un peu compliqué !

- Le site The Plugin Site

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.