Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Capture One Pro : mise à jour et lancement de la version Studio

14/06/2019 | LAURENT KATZ

Pas de grands changements dans la version intermédiaire 12.1 qui, outre la prise en charge de nouveaux appareils, améliore la prise en charge des appareils Fujifilm. Quant à la version Studio, elle s’adresse surtout à l’entreprise, donc aux studios photo.

La version 12 qui s’ouvrait aux plug-ins tiers fait l’objet d’une mise à jour qui apporte quelques améliorations et évolutions ergonomiques.

JPEG - 191 ko
En prise de vue connectée, les réglages de l’appareil sont affichés avec force détails (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Comme il existe une version de COP gratuite et dédiée aux appareils Fujifilm, il n’est pas étonnant que PhaseOne, l’éditeur du logiciel, et Fujifilm collaborent à améliorer le dématriçage des fichiers Raw émanant du capteur X-Trans dont la matrice de filtres colorés (RVB) est plus complexe que la matrice de Bayer de la grande majorité des capteurs. COP bénéficie donc d’un meilleur rendu au niveau de détails fins et des textures et, pour ce qui concerne COP et COP Fujifilm (mais pas Capture One Express Fujifilm), d’une prise de vue connectée étendue par un zooming et un déplacement dans l’image.

JPEG - 159.6 ko
Zoom dans l’image en prise de vue connectée et affichage de l’indicateur de mise au point dans la zone de visualisation (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

La grille, outre le type Grille des tiers, est dessinée au choix selon le Nombre d’or ou la Spirale de Fibonacci. Elle s’adapte à la photo recadrée, mais pendant le tracé du rectangle de recadrage, elle ne suit pas le mouvement en temps réel.

JPEG - 297.1 ko
Les options d’affichage de la grille (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Au chapitre des appareils et optiques pris en compte, apparaissent les Leica D-Lux 7 et C-LUX, Nikon CoolPix P1000 et Panasonic LX100 Mark II, plus les Canon RF 28-70 mm F2L USM, Fujinon XF 23 mm f/1,4 R et de nombreuses optiques pour les hybrides Nikon Z. La version 12.0.4 lancée il y a une petite dizaine de jours, introduisait le Canon EOS RP et l’extraordinaire hybride moyen format stabilisé de 100 Mpxl, le Fujifilm GFX100.

La version Studio, qui s’appuie sur la version Pro, ajoute de nombreux outils de productivité. Par exemple l’automatisation de procédures fondée sur des scripts (sous macOS seulement). L’application intègre une gestion centralisée des licences, accepte un lecteur de code-barres pour marquer des photos en complément des métadonnées IPTC. Elle offre une gestion des grilles, repères et superpositions pour les transférer à une équipe de travail ou vers Photoshop, les synchronise avec Capture Pilot, l’application de visionnage et d’évaluation pour IOS, assure la sauvegarde automatique des images en prise de vue connectée. Un profilage colorimétrique précis est assuré pour les appareils Canon et Nikon.

Le logiciel revient à 349 € en licence perpétuelle ou 220 € par an sur abonnement. Les versions dédiées aux appareils Fujifilm ou Sony valent chacune 249 €. La mise à niveau depuis la version 10 vaut 179 € et 159 € depuis la version 11.

- Site de Phase One

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.