Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Dans les coulisses des chef-d’œuvres du cinéma

17/11/2009 | Benjamin Favier

17/11/2009- Photographe de plateau pendant quarante ans, Mary Ellen Mark a rassemblé ses images les plus personnelles et insolites. Une œuvre documentaire rare sur les quelques-uns des plus grands chef-d’œuvres du cinéma.

« Beaucoup de mes photographies favorites sont ces photographies documentaires d’acteurs et d’actrices réalisées entre les prises, mais aussi de réalisateurs, de producteurs et de techniciens se trouvant de l’autre côté de la caméra. » Apocalypse Now, Sleepy Hollow, Vol au-dessus d’un nid de coucou, Babel… autant de chef-d’œuvres dont Mary Ellen Mark fut la spectatrice privilégiée durant leur réalisation. Quarante ans de photographies de plateau, indique le titre de l’ouvrage. De Fellini à Coppola en passant par Truffaut, Forman et Burton, la photographe américaine, âgée de 69 ans, a côtoyé quelques monstres sacrés du septième art. Son principal travail consistait alors à assurer la promotion des films, à a demande des studios de production. Ce qu’elle fit avec talent.

Mary Ellen Mark sur le tournage d’Apocalypse Now, au Philippines, en 1976.

Coulisses

Mais ce sont ses clichés pris hors champ qui ont retenu l’attention de Phaidon. L’éditeur a ainsi demandé à Mary Ellen Mark de compiler des photos sur ce thème. D’où ce livre, au titre plus parlant en version originale : Seen behind the scene. L’occasion de voir le quotidien des acteurs sur un tournage. Celui d’Apocalypse Now, resté célèbre pour les conditions climatiques épouvantables et autres situations rocambolesques qui l’ont émaillés (changement de l’acteur principal en plein tournage, puis crise cardiaque de Martin Sheen, le nouvel interprète, figure en bonne place. On voit notamment un portrait de Marlon Brando, un scarabé posé sur son crâne dégarni. Un cliché étonnant, presque absurde, d’autant plus que Brando était aussi connu pour ses donc de comédien que pour ses caprices entre deux claps : il apparaît naturel, presque détendu devant l’objectif. À la demande de la photographe, plusieurs guest stars ont accepté de glisser quelques anecdotes ou petits mots doux. Ainsi Francis Ford Coppola, réalisateur du mythique film de guerre, se souvient de la photographe, dont le charme ne le laissait visiblement pas insensible : « Je revois sa superbe chevelure noire, ses jolis yeux (souvent derrière l’objectif ) et son sourire : si ses photographies étaient toujours belles et inhabituelles, elle l’était aussi. »

Marlon Brando sur le tournage d’Apocalypse Now. Il interprète le rôle du dérangeant Colonel Kurtz…

Temps révolu

Dans la préface, Mary Ellen Mark revient avec bonheur sur ces années fastes, tant pour le cinéma que sur un plan personnel. Et souligne combien les choses ont changé aujourd’hui. « Avant l’arrivée du moniteur, les réactions du réalisateur pendant les répétitions et les prises étaient merveilleuses pour le photographe. » Elle regrette ainsi que les réalisateurs soient désormais éloignés de l’œilleton et se tiennent à l’écart, dans l’obscurité, en contemplant un écran de contrôle. Plus prévisibles, les affres qui accompagnent aujourd’hui la production d’un film. Les coûts de productions et les contraintes de temps influent directement sur l’atmosphère du tournage : moins de liberté pour le photographe. Raison de plus pour apprécier ce regard privilégié.

`
- Crédits photos : Mary Ellen Mark

- Un regard en coulisses. Quarante ans de photographies de plateau
- Par Mary Ellen Mark
- Éditions Phaidon
- 264 pages
- 49,95 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.