Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fast SSD : la réponse de Seagate

24/01/2018 | Laurent Katz

Comme l’a fait récemment Western Digital au salon du CES, son concurrent de toujours, Seagate annonce elle aussi, un SSD portable, pour des capacités allant de 250 Go à 1 To et une disponibilité printanière.

Ce n’est qu’au printemps que cette série de SSD sera commercialisée, aux prix respectifs de 169,99 €, 249,99 € et 489,99 € pour des capacités de 250 Go, 500 Go et 1 To. Seagate n’a pas joué la carte de l’encombrement minimal, comme par exemple Western Digital avec le My Passport SSD. Mais pour rester dans l’air du temps représenté par le MacBook Air et l’armada des ultraportables et des 2-en-1 sous Windows, le boîtier n’est guère épais.

Il embarque un unique port USB 3.1 Gen 2, donc de type USB-C. Deux câbles sont d’ailleurs fournis, l’un avec deux prises USB-C, l’autre n’en comportant qu’une seule, la traditionnelle USB-A. Seagate annonce un débit de 540 Mo/s en lecture séquentielle et de 520 Mo/S en écriture. Des performances moindres que celles des SSD internes, mais déjà excellentes, car les disques durs traditionnels portables de la marque lisent à 120 Mo/s.

L’utilitaire ToolKit est fourni, en versions Mac et PC. Il assure des sauvegardes programmables d’un ensemble de dossiers, sous Windows seulement, et la synchronisation entre deux dossiers. Qui doivent impérativement être nommés Mirror. Tout fichier nouveau ou modifié dans le dossier Mirror d’origine est reporté dans le dossier éponyme servant de cible.

- Le site de Seagate consacré aux supports de stockage externes et portables.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.