Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fotocommunity fait son show !

10/04/2008 | Benjamin Favier

09/04/2008 - Fondé en 2001 à Bonn, en Allemagne, Fotocommunity rassemble aujourd’hui 600 000 membres en Europe. Le succès de ce site dédié aux photographes amateurs, à grande majorité germanophones, repose en grande partie sur les festivals organisés chaque trimestre. L’occasion pour les photographes, de traverser la toile le temps d’un week-end. Les 28, 29 et 30 mars derniers, près de 400 membres se sont retrouvés à Vienne, en Autriche.

« La photo est pour moi un loisir. Fotocommunity est un bon moyen de présenter mes images. Je suis attentive aux critiques des autres membres, leurs conseils me permettent de progresser. Des festivals comme celui-ci nous permettent de nous rencontrer et de partager leur passion. » Regina, 40 ans, vétérinaire, participe pour la première fois à un festival organisé par Fotocommunity. Viennoise, comme la plupart des participants, elle n’a eu que quelques rues à franchir pour rejoindre le Westlicht, une galerie fondée pour soutenir et développer la photographie en Autriche, transformée en quartier général par les organisateurs de Fotocommunity le temps d’un week-end. Âgés de trente à soixante ans, issu de tous univers, les photographes sont animés du même état d’esprit : partager leur passion et suivre les conseils distillés dans les ateliers.



Au programme, des cours sur Photoshop pour débutant, des astuces pour réaliser de la photo de nu, des situations de prise de vue sur le terrain, au zoo, dans la splendide Cathédrale Saint-Stéphane ou le long des canalisations de Vienne, rendues célèbres par le film de Carol Reed Le troisième homme (1949), dans lequel joue notamment Orson Welles. L’atmosphère est conviviale, les membres discutent beaucoup entre eux. Ils sont bien équipés : Nikon D80, Sony Alpha-700, Canon 400D pointent le bout leur objectif. Pas de compacts. Les animateurs d’ateliers interviennent peu. Quelques conseils plus poussés seraient pourtant bienvenus dans des conditions de luminosité difficiles, sous le toit de la Cathédrale ou dans les bas-fonds de la ville. Après une journée très éprouvante, tout le monde se rue sur un buffet généreux aux couleurs locales, dans une ambiance joyeuse bercée par quelques notes de jazz. Les écrans LCD s’allument, entourés par des regards déjà nostalgiques.

Bientôt Paris…

Leipzig, Hambourg, Berlin, Bonn, Vienne… Jusqu’à présent, Fotocommunity concentre principalement ses efforts en Allemagne ou en Autriche. Pourtant, il existe également des versions espagnoles, anglaises, italiennes et françaises du site. Mais avec plus de 500 000 membres, dont 10 % payant, la langue de Goethe laisse ses voisins bouche bée. Nicolas Charnet, l’un des trois administrateurs de Fotocommunity.fr, souhaite donner un coup de fouet dans l’hexagone, en s’inspirant de la gestion allemande du festival : « Fotocommunity compte environ 10 000 membres en France. Créée en 2004, la communauté française est moins importante qu’en Allemagne. Mais nous espérons organiser le premier festival Fotocommunity en France à Paris, à l’occasion du Mois de la Photo, au mois de novembre prochain. » Un événement qui permettrait de doper l’affluence sur le site.

Andreas Meyer, fondateur de Fotocommunity se montre plus prudent : « Je pense qu’il va être difficile d’organiser un tel festival après la Photokina qui a lieu septembre. Nous allons déployer d’importants moyens sur cet événement. Il faut être patient. » Plus proche de Facebook que de Flickr selon son fondateur, Fotocommunity est une sorte de club photo virtuel. Chaque membre est libre de montrer ses images sur la toile. Seuls les clichés jugés incorrects sont bannis de l’interface, après parution.

À Vienne, le prix de participation au festival s’élevait à 49 €, avec un bon de réduction de 50 % offert sur une entrée à la Photokina. Un tarif raisonnable, compte tenu de la densité du programme. La recette allemande a fait ses preuves. À quand un festival à la sauce parisienne ?

Le site de Fotocommunity

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages