Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Kerpix Inzago Traveller : sacs furtifs

01/04/2015 | LAURENT KATZ

À l’opposée d’une tendance inflationniste qui place certains sacs haut de gamme à 300 ou 400 €, la naissante marque Inzago prodigue une caresse tarifaire tout en douceur. Le modèle le plus cher coûte moins de 60 €.


Inzago est une création de Kerpix, l’importateur entres autres des sacs Tamrac, des trépieds et sacs Cullmann ou des accessoires pour flash Gary Fong. Les deux premiers modèles sont nés sous le signe de l’entrée de gamme, de la modularité et de la discrétion. De tailles identiques (30 x 15 x 40 cm), les Traveller 900 et Traveller 1050 ne se distinguent que par leur couleur (bleu marine, gris, noir, orange et vert pour le premier et camouflage pour l’autre) et la densité du tissage, 900 ou 1 050 deniers). Le tissu employé est du Cordura imperméable, avec un fond en nubuck. La grande fermeture à glissière est protégée par un rabat antipluie.


L’avantage vient de la forme totalement anonyme, plus proche du banal sac à dos de ville que de son homologue photographique. C’est d’ailleurs un simple sac, avec de nombreux rangements internes (y compris pour tablette), qui reçoit un berceau amovible contenant un appareil photo avec transstandard complété par deux objectifs ou un zoom télé n’excédant pas 28 cm. D’ailleurs ce berceau mesure 29 x 10,5 x 19 cm, pour un poids de 232 g venant s’ajouter aux 510 g du sac. Sa particularité est d’être repliable, un atout déjà vu sur le PassportSling de Lowepro, pour un rangement à plat dans une valise. Une fois le berceau fermé, des effets personnels peuvent être placés dessus, au détriment de l’accessibilité immédiate de l’appareil photo. Les modèles Traveller 900 sont vendus 49 € avec le berceau photo, 45 € sans, tandis que le Traveller 1050 vaut 59 € avec son compartiment photo. Kerpix indique que d’autres sacs seront lancés en 2015.

- Le site de Kerpix

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE