Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le piqué

13/10/2011 | SEPULCHRE Jean-Marie

Les objectifs ont été mesurés en Jpeg avec le style standard, car la clientèle visée n’est pas prioritairement celle qui est motivée pour le traitement des Raw. Nos notes sont proposées pour un format de tirage A3 avec marge (26 × 39 cm sur un 29,7 × 42 cm), sachant que pour une présentation sur écran full HD ou la réalisation de livres photos de luxe en 30 × 30 cm, il reste de la marge ! Les résultats sont de haut niveau, le piqué étant toujours très bon voire excellent de la pleine ouverture à f/11 pour les deux optiques, la diffraction causant une baisse de rendement à f/16 dans tous les cas de figure. En approfondissant l’analyse on peut noter que les angles ne sont que très bons à 10 mm, et que si l’on possède les deux zooms, la luminosité et la qualité sur tout le champ à 30 mm est en faveur du 30-110 mm. Sauf si l’on souhaite faire des gros plans rapprochés à cette courte focale.


Carte de piqué du 10-30 mm
Les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats


Piqué à 10 mm (format A3)

Piqué à 20 mm (format A3)

Piqué à 30 mm (format A3)


Carte de piqué du 30-110 mm
Les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats

Piqué à 30 mm (format A3)

Piqué à 60 mm (format A3)

Piqué à 110 mm (format A3)

Traitement de choc en RAW !

En envisageant un usage expert, des essais à partir de la conversion des Raw ont été conduits, et leurs résultats sont sans équivoque : par rapport à un Jpeg standard assez doux et peu accentué, les images prises simultanément au format Raw (Nef) et converties sans aucun réglage supplémentaire procurent des images plus saturées et contrastées. Et surtout encore plus nettes (les zones bleu clair deviennent toutes bleu foncé sur nos cartes) avec une suppression drastique des aberrations chromatiques.

Paysage en Jpeg standard

Paysage en Nef converti par View NX2

Extrait 100% du fichier Jpeg de base : on note un manque de piqué et des franges d’aberration chromatique.

Extrait 100% du fichier Nef converti : le piqué est meilleur et les franges ne se voient plus sur les barreaux de fer forgé.

De nombreux essais nous ont montré une qualité bien plus grande en Nef sur toutes les vues prises en double au cours de notre prise en main de terrain, chacun pourra essayer de configurer à sa guise le Jpeg du Nikon V1 qui dispose des mêmes réglages experts (Picture control) que les reflex expert de la marque, mais le NEF restera quand même toujours supérieur en finesse d’accentuation et en maîtrise des franges de couleurs parasites.

Gros plan en Jpeg standard

Gros plan en NEF converti par View NX 2

Extrait 100% du gros plan en Jpeg standard

Extrait 100% du gros plan en Nef converti par View NX 2
En hauts Iso, enfin, le traitement des Nef apporte aussi une meilleure netteté. On regrette cependant que View NX2 soit dépourvu d’un curseur permettant de doser la réduction du bruit : dans l’état actuel des choses, c’est « tout ou rien » selon le réglage de l’appareil. En pratique le 1600 Iso est correct mais le 3200 Iso est soit nettement trop lissé, soit nettement trop granuleux. On est loin des résultats d’un reflex de la marque.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.