Publié le : 06/08/2013
Par : Franck Mée

Nikon S6600 : le retour de l’écran orientable

Un écran orientable sur un compact de milieu de gamme ? Bien sûr, c’est possible. C’est ce que propose Nikon avec son S6600, par ailleurs extrêmement proche du S6500 présenté en début d’année.

Présentation

L’écran orientable sur un compact, il fut un temps où c’était assez courant. La série A, chez Canon, en était habituellement équipée il y a une dizaine d’années — du A80 au A650. Cependant, les arguments "finesse" et "grand écran" l’ont peu à peu chassé des modèles grand public et depuis quelques années, seuls des appareils plus avancés, pour lesquels le volume est un argument moins important, en disposent.

Avec le S6600, Nikon réinvente donc une caractéristique oubliée. Modèle de milieu de gamme, il reprend pour l’essentiel la fiche technique du S6500 : capteur Cmos BSI de 16 Mpxl, zoom équivalent 25-300 mm et connexion WiFi sont au programme, de même bien sûr que la vidéo Full HD.

Sa principale différence, c’est cet écran, réduit à 2,7" pour ajouter une rotule. Il peut ainsi être plaqué contre l’appareil pour plus de protection pendant le transport, ou ouvert à 180° pour les autoportaits, ou encore orienté vers le haut ou vers le bas. Voilà qui va faire oublier des angles de vision médiocres...

Nikon n’oublie pas le superflu, avec pas moins de 30 effets et filtres créatifs permettant notamment de blanchir les dents, de rougir les joues ou même de corriger la couleur des yeux des animaux.

Plus ludique peut-être, la fonction de pilotage pour les autoportraits : écran orienté vers l’avant, l’appareil affiche quatre boutons pour zoomer, prendre une photo ou lancer un film. Pour les activer, c’est la personne prise en photo qui doit déplacer la main dans le vide, jusqu’à placer l’image de sa main sur le bouton visé. Original, potentiellement utile pour s’immortaliser devant un monument par exemple... mais peut-être un peu moins souple que le pilotage depuis un smartphone, que Nikon est un des rares fabricants à ne pas proposer sur ses appareils WiFi.

Le S6600 sera lancé fin août à 199 €, un tarif raisonnable pour qui cherche un compact simple d’emploi, encore fin, et doté d’un écran orientable.

- le site de Nikon

Fiche technique

- Capteur : Cmos BSI 1/2,3", 16 Mpxl
- Objectif : Zoom 12x, équivalent 25-300 mm f/3,3-6,3
- Macro : 2 cm
- Stabilisation : optique
- Écran : LCD 2,7", 460 kpts
- Sensibilité : 125 à 3200 Iso
- Vidéo : Full HD 1080p, son stéréo
- WiFi : Géolocalisation, transfert de fichiers
- Alimentation : batterie Li-ion
- Dimensions : 96,9 x 57,1 x 27,2 mm
- Poids : 165 g (avec batterie et carte)
- Prix : 199 €

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]