Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic DMC-TZ40, TZ35 et autres Lumix

07/01/2013 | Benjamin Favier

Pionnier des compacts numériques dotés d’un zoom puissant, Panasonic doit désormais faire face à une concurrence féroce. Les TZ40 et TZ35 ne révolutionnent cependant pas la série TZ, se reposant sur un savoir-faire éprouvé.

Présentation

Un peu moins d’un an après l’avènement des DMC-TZ25 et TZ30, Panasonic dévoile les successeurs. Place aux TZ35 et TZ40. Deux modèles qui s’inscrivent dans la lignée de la saga des compacts à fort zoom de la marque, qui a prouvé son savoir-faire dans ce domaine. Traditionnellement, la distinction entre les deux références s’opère au niveau de la définition du capteur. En l’occurrence, 18 Mpxl pour le TZ40, contre 16 Mpxl pour le TZ35. Autre différence, l’absence de la fonction Wi-Fi sur ce dernier.

18 Mpxl et Wi-Fi

D’aucuns pourraient s’étonner d’une telle flambée de la définition, d’autant que la taille du capteur reste inchangée (1/2,3 pouce) : on passe ainsi de 14 Mpxl sur le TZ30 à 18 Mpxl sur le TZ40. Il faut dire qu’entre-temps, la concurrence a placé la barre assez haut dans ce domaine, puisque Sony offre cette définition sur son très réussi DSC-HX20V. L’apparition du Wi-Fi fait écho à une tendance du marché. Cette fonction devrait petit à petit se généraliser sur les APN cette année. Il s’agit ici de la technologie NFC, intégrée dans de nombreux smartphone : il suffit de frotter deux périphériques l’un contre l’autre pour établir la connection. On peut cependant s’interroger sur les conséquences de son utilisation au niveau de l’autonomie : reconduit, le GPS s’avère déjà gourmand sur les anciens modèles. Panasonic annonce une durée de fonctionnement pour trois cent vues, ce qui semble peu pour un appareil dont les caractéristiques séduiront les grands voyageurs.

L’ombre du TZ30

Il faut dire que le zoom 20x, hérité du TZ30 et équivalent à un 24-480 mm stabilisé (sur cinq axes, actif en vidéo) garantit une grande polyvalence, que seuls les bridges pouvaient offrir il y a quelques années. Cependant, la luminosité demeure moyenne à f/3,3-6,4. La marque assure avoir travaillé sur l’amélioration de la qualité d’image et de la réactivité. Des points que nous ne manquerons pas de vérifier lors d’un prochain test.

À l’image du zoom, l’essentiel des caractéristiques du TZ30 sont reconduites. Les modes priorité sont toujours là, directement accessibles depuis le barillet de réglage principal. Tout comme le mode de panorama par balayage. En vidéo, le TZ40 filme à 50 im/s ou 25 im/s en Full HD. Il est possible de prendre des photos pendant le tournage, avec une définition de 13,5 Mpxl.

Les modes Macro et Rafale affichent respectivement 3 cm de distance minimale de mise au point (en grand-angle) et 10 mis (sur six images avec suivi AF). L’écran tactile de 3 pouces voit sa définition passer de 460 kpts à 920 kpts. Le pad, en revanche, n’est pas tactile. Au niveau de l’ergonomie, saluons la disparition du levier, qui assurait le passage entre les modes prises de vue et visualisation. Une touche Lecture figure au dos. Au chapitre des regrets, toujours pas de protection tout temps, d’écran orientable ou de format Raw.

Le Panasonic DMC-TZ35 sera disponible mi-février, en noir ou argent, au prix de 279 €. Le TZ40 sortira pour sa part mi-mars pour 379 €, dans les coloris suivants : noir, blanc, bordeaux, argent.

Outre ces deux TZ et deux modèles étanches, Panasonic annonce six compacts d’entrée de gamme : SZ3, SZ9, LZ30, XS1, FS50 et F5. Le XS1 se démarque par un design soigné. Tandis que le SZ9 s’avère assez complet avec son zoom 10x, un capteur de 16 Mpxl, un mode Wi-Fi (non NFC). Voici les tarifs et disponibilités de ces produits :

- SZ3 : 149 €/courant février
- SZ9 : 229 €/courant mars
- LZ30 : 249 €/NC
- XS1 : 129 €/février
- FS50 : 109 €/fin mars
- F5 : 89 €/fin mars

- Le site de Panasonic

Premier avis

La sortie d’un nouveau TZ est toujours attendue. Panasonic a initié le mouvement de ces compacts dotés d’un zoom de forte amplitude. Elle a depuis été rejointe par de nombreuses marques. Ainsi, l’avènement des TZ35 et TZ40 suscite autant de satisfactions que de frustrations, au regard de ce que propose la concurrence, et de l’expérience de Panasonic dans ce domaine.

Parmi les points positifs, nous retenons bien sûr l’étonnant concentré de technologie que constitue cet appareil : GPS, Wi-Fi, panorama par balayage, modes priorités, écran tactile… Avec un bémol concernant l’autonomie : devant les trois cent vues annoncées par la marque, nous ne pouvons que chaudement recommander l’achat d’un second accu, si vous prévoyez d’effectuer des longs périples hors des sentiers battus, et tirer la quintessence des fonctions du boîtier. Le zoom 20x grand-angulaire couvre une plage de focale très séduisante, à même de séduire photographes et vidéastes, le nouveau système de stabilisation sur cinq axes s’annonçant prometteur.

Les plus exigeants pointeront néanmoins un manque d’audace. Toujours pas de format Raw, ni d’écran orientable. Casio a pourtant prouvé avec son EX-ZR1000, qu’un tel attribut était tout à fait compatible avec ce type de produit. Quant à la hausse de définition, elle laisse perplexe, étant donnée la petite taille du capteur. Sur ce point, seul un test nous dira si ce choix est pertinent ou non.

DMC-TZ40 : fiche technique

  • Capteur : Mos 1/2,33e de pouce, 18 Mpxl
  • Définition maximale : [4/3] 4896 x 3672 [16/9] 4896 x 2752 [3/2] 4896 x 3264 [1/1] 3664 x 3664 pixels
  • Vidéo maxi : 1080p (50 im/s, AVCHD)
  • Format de fichier : Jpeg, Mov, MPO
  • Zoom : f/3,1-6,4/24-480 mm, éq. 24 x 36
  • Protection : -
  • Wi-Fi : oui
  • GPS : oui
  • Mode macro : 3 cm (GA)
  • Mise au point : multizone (23), détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
  • Stabilisation : oui (optique)
  • Écran : LCD tactile 3 pouces/920 kpts
  • Viseur : -
  • Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, iA
  • Sensibilités : 100–6 400 Iso
  • Balance des blancs : auto, prédéfinies (4), mesurée (1)
  • Vitesses : 15 s - 1/2 000e s
  • Rafale : 10 im/s (6 images maximum)
  • Flash : 0,6 – 6,4m (GA, i-Iso), 1 – 3 ,3 m (télé, i-Iso)
  • Divers : modes créatifs (Expressif, Retro, High Key, Low Key, Sepia, Monochrome, HDR, Effet Jouet, Soft Focus ), modes 3D et Panorama, GPS
  • Stockage : mémoire interne (12 Mo), SD, SDHC, SDXC
  • Connectique : microHDMI, Hi-speed USB, A/V
  • Accu : Li-Ion 3,6V/1250 mAh)
  • Dimensions/poids : 108,3 × 58,9 × 27,7 mm/198 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages