Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Plustek OpticFilm 8100 et 8200i : de la diapo au pixel

05/03/2012 | Laurent Katz

Nikon ayant arrêté il y a quelques années la production des CoolScan, les photographes au budget limité, mais cherchant un scanner de films dédié peuvent se tourner vers Plustek, qui vient de renouveler son haut de gamme.

Les modèles Flextight d’Hasselblad sont hors de prix pour la plupart des amateurs. Les numériseurs d’entrée de gamme, autour de 80-120 €, sont insatisfaisants et les scanners à plat (Canon, Epson) encombrants. Restent alors les modèles de Reflecta et Plustek. Cette dernière, qui œuvre dans la numérisation depuis 1986, met à jour sa gamme OpticFilm avec les 8100, 8200i SE et 8200i Ai, respectivement vendus 269 €, 369 € et 579 €. Les scanners sont livrés avec deux passe-films, l’un pour quatre diapos, l’autre pour une bande de six photos. Leur avancement est manuel, faute de motorisation interne.

JPEG - 45.4 ko
Le scanner OpticFilm 8100

Les trois modèles partagent certaines caractéristiques : la capacité de lire des diapositives et des négatifs 24 x 36, une résolution de 7 200 ppp, un D.Max de 3,6, un éclairage par Led, une compatibilité Mac OS et Windows, un port High-speed USB et l’usage de Silverfast v.8 (LaserSoft Imaging) comme logiciel de numérisation. Ce dernier intègre NegaFix qui recense cent-vingt films négatifs, toujours délicats à traiter, et offre une technologie fondée sur l’exposition multiple, pour les photos ayant une plage dynamique étendue.

La série 8200i dispose d’une lecture infrarouge ayant pour but de numériser une carte des poussières et des rayures qui sera déduite de l’image résultante par Silverfast iSRD. La version Ai se distingue par la fourniture d’une charte de couleur IT8 destinée à calculer un profil ICC, pris en charge par une version plus technique de SilverFast. Vous trouvez ici un tableau comparatif des prestations offertes par chacun des modèles.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages