Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Prise en mains

16/11/2011 | SEPULCHRE Jean-Marie

En 24 × 36, la focale « naturelle » est considérée comme étant la diagonale du format soit 43 mm, mais on estime qu’en fait entre 35 et 50 mm on obtient des images sans effet accentué de perspective, alors qu’à même distance un grand angle semblera éloigner le sujet principal et un téléobjectif le rapprocher. Toute une école de photographes humanistes de la seconde moitié du XXème siècle ont popularisé ce type de photographie. Avec un petit capteur APS-C le recadrage fait que l’on obtient l’équivalent du 43 mm avec un 28,5 mm et que le 24 mm objet de cet essai va cadrer comme un 36 mm. En fait la sortie de cet objectif de la prestigieuse marque Carl Zeiss pour la monture E des Sony Nex rejoint la vogue des 35 mm lumineux pour 24 × 36, mais ici avec ½ diaphragme de moins que le récent modèle de la même marque testé dans notre numéro 39…mais pour un prix plus modéré que la version manuelle et avec l’autofocus en prime.

Prise en main et formule optique

L’objectif semble relativement encombrant une fois monté sur un Nex, on n’est pas dans la formule « pancake », ce que regretteront les adeptes de la photo discrète, mais il représente la la construction traditionnelle haut de gamme avec une présentation très sobre, avec des fûts en aluminium anodisés noir et une bague de mise au point finement striée permettant de prendre le pas sur l’autofocus au besoin. On note la possibilité de faire une mise au point très rapprochée à 16 cm seulement du sujet. L’objectif comporte une formule optique assez simple pour un grand angle, avec 8 lentilles, dont deux asphériques et une en verre ED à faible dispersion. L’autofocus est inaudible, précis, et rapide avec la dernière génération de boîtiers Nex. Le large parasoleil est livré en série.

Caractéristiques :

- formule optique : 8 lentilles en 7 groupes (2 asphériques, 1 verre ED)
- distance minimale de mise au point : 16 cm
- filtre : 49 mm
- motorisation : oui
- stabilisateur : non
- joint d’étanchéité : non
- dimensions : 63 x 65,5 mm
- poids : 225 g
- accessoires : bouchons, parasoleil
- fabriqué en Japon
- Prix Public Conseillé : 1000 euros

MDLP N°41, Novembre 2011
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Zeiss Sonnar SEL 24 mm f/1,8 dans notre numéro quarante-et-un du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 41 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.