Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony FE 70-200 mm f/2,8 GM OSS, Le piqué

08/05/2017 | Jean-Marie Sépulchre

Le piqué :

Le piqué a été mesuré sur l’A7 R II de 42 millions de pixels, les mesures ont été opérées d’une part en Jpeg et d’autre part en Raw converti avec plusieurs logiciels, le meilleur compromis pour les grandes ouvertures étant la conversion par Lightroom CC, sans pour autant atteindre l’excellence que nous étions en droit d’attendre au vu de la haute technologie déployée dans la construction de l’objectif. En effet, si le piqué est excellent, voire superlatif au centre de l’image dès la pleine ouverture, et si l’homogénéité aux meilleurs niveaux est de mise sur tout le champ autour de f/5,6, le rendement sur les bords et dans les angles est manifestement en retrait à f/2,8 voire à f/4 et la diffraction se fait nettement sentir à f/11 et encore plus à f/16. Cette diffraction est automatiquement corrigée par le boîtier en Jpeg, mais dans ce cas le rendement est moins bon entre f/2,8 et f/8 (voir notre bonus Web). On constate comme avec les autres zooms Sony, mais aussi sur les optiques grand-angle Leica utilisées avec un adaptateur, une sorte « d’effet de seuil » sur ce capteur 42 Mpxl, peut-être du fait du dessin des microlentilles sur le bord du capteur, parce que des mesures complémentaires nous ont montré que le rendement du 70-200 mm en cause est excellent sur le capteur 24 Mpxl qui équipe les A7/A7 II.

JPEG - 104.5 ko
- Ci-dessus : Carte de piqué pour le format 53 x 80 cm, RAW conversion LR. Les cases bleues figurent les meilleurs résultats.
JPEG - 94.7 ko
- Ci-dessus : Carte de piqué pour le format 53 x 80 cm, JPEG style standard. Les cases bleues figurent les meilleurs résultats.

- 70 mm :

JPEG - 65.4 ko
- Ci-dessus : Histogramme de piqué à 70 mm pour le format 53 x 80 cm, RAW conversion LR.

- 135 mm :

JPEG - 63 ko
- Ci-dessus : Histogramme de piqué à 135 mm pour le format 53 x 80 cm, RAW conversion LR.

- 200 mm :

JPEG - 64.3 ko
- Ci-dessus : Histogramme de piqué à 200 mm pour le format 53 x 80 cm, RAW conversion LR.
Raw ou Jpeg, bonjour le casse-tête !
Nos mesures de matériel haut de gamme se font à partir des Raw et quand nous essayons un produit amateur d’entrée de gamme nous retenons le Jpeg. Mais l’essai du 70-200 mm Sony, objectif « pro 2,8 » s’il en est, est un peu devenu un casse-tête : les résultats sont trop variables selon le logiciel de conversion des Raw, Capture One for Sony étant moins performant par défaut que Lightroom CC… mais ce dernier donne de nettement moins bons résultats aux petites ouvertures f/11 et f/16 que le Jpeg traité par le boîtier… lequel on le sait corrige automatiquement la diffraction causée par les petites ouvertures. S’agissant d’une optique pro destinée au grand reportage, nous publions les meilleurs résultats obtenus par défaut avec LR, sans pour autant être pleinement satisfaits, car pour un résultat idéal il faudrait sortir du réglage par défaut et ajuster un peu l’accentuation ou la clarté, bref cet objectif nécessitera une phase d’apprentissage pour mettre au point la « meilleure recette maison » pour le traitement des fichiers.
MDLP N°95, Avril 2017
3 Dossier Spéciaux : PAYSAGE EN BASSE LUMIÈRE ■ PHOTOGRAPHIE DE RUE ■ LA MACROPHOTOGRAPHIE ■
- Retrouvez l’intégralité de notre test sur le Sony FE 70-200 mm f/2,8 GM OSS dans notre numéro quatre quinze du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 95 de MDLP
- Commander le N° 95 de MDLP
RÉALISEZ 20% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
LEMONDEDELAPHOTO.COM : Profitez de 20 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (10 numéros au total) au prix de 49 euros TTC.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.