Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Un 35 mm Nikon pour reflex APS-C

09/02/2009 | LAURENT KATZ

09/02/2009 – Nikon lance une focale fixe économique, à l’intention des possesseurs de reflex qui désirent retrouver les sensations de la visée éprouvées avec un 50 mm monté sur un reflex argentique ou un reflex numérique plein format.


Comme les disques vinyles qui retrouvent de l’attrait, les focales fixes attirent, même ceux qui habillent leur reflex en zoom. Il faut dire que pour un prix souvent abordable, ces optiques sont de très bonne qualité et qu’elles sont lumineuses.

Le futur AF-S DX Nikkor 35 mm f1,8 G – sa sortie est annoncée pour la mi-mars – est officiellement calé sur 239 €. Si le stabilisateur VR n’est pas de mise, la motorisation SWM est à l’honneur, les D40, D40x et D60 pourront donc en profiter. On note aussi une distance de mise au point courte (30 cm) et aussi, l’absence déplorable de toute indication de distance et donc de repère de profondeur de champ et d’hyperfocale. C’est plus qu’une faute de goût. Mais il y a aussi des points qui font plaisir. Par exemple le joint caoutchouté qui assure l’étanchéité au niveau de la baïonnette. Ou encore la fourniture en standard d’une pare-soleil et d’un étui.

Principales caractéristiques

- Formule optique : 8 éléments en 6 groupes
- Stabilisation : -
- Mise au point ultrasonique : SWM
- Distance minimale de mise au point : 30 cm
- Diaphragme : 7 lamelles
- Filtre : 52 mm
- Pare-soleil : oui
- Dimensions : 70 mm x 52,5 mm
- Poids : 210 g

Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Quand est-ce qu’ils nous en pondent un comme ça chez Canon ?
    Il fait bon être équipé en Nikon ces derniers temps...

  • quand est-ce que l’on va avoir une version des 85 en af-s aussi ???

  • mi-mars pour mon reflex : j’adhere !

    et pour noel, monsieur nikon, un boitier telemetrique numerique DX pour aller avec, ce serait possible ?

  • Parfait ! C’est exactement ce que j’attendais après avoir acheté un D60... Vivement mars !

  • Une très très bonne nouvelle qui confirme qu’actuellement Nikon se pose en acteur majeur dans le monde du numérique et qu’il ne se repose pas sur ces lauriers comme son principal concurrent.
    Bien que je sois équipé en Canon, je suis impatient de voir les tests et ce qu’il en retourne :)

    Ce que j’attends maintenant de Canon, ce sont des objectifs ultras plats dans la lignée de ceux produits par Pentax et dans les mêmes prix...

  • bonne nouvelle pour les amateurs du sans flash.

    parler de vr sur des objectif à 1.8 c’est un peu ridicule... techniquement c’est pas commercialisable.
    de plus le vr est là pour compenser le bouger lié au temps de pose....parce que l’objectif n’est pas assez lumineux !

    • Cette position est ridicule : le VR peut aussi servir sur les objectifs lumineux ! On peut toujours trouver des conditions où la lumière est faible et où la mesure d’expo impose 1/10s pour f/1.8 !!!

      Avez-vous jamais essayé le superbe 200mm f/2 AF-S VR ??!! Je peux vous dire qu’il est extrêmement agréable de pouvoir faire des photos nettes à main levée à f/2 et 1/10s !!

    • ... et je ne parle même pas des cas où , même si l’objectif est lumineux, on doit fermer le diaph pour maintenir une PDC suffisamment grande !!

  • Un joli petit produit "marketing" de plus chez Nikon. Les amateurs (au sens noble du terme) aprécieront...
    Pas de bague d’échelle de mise au point
    Pas d’indication de profondeur de champ
    Et comble du produit purement marketing un joint d’étanchéité pour des boîtiers qui ne sont pas étanches.
    Le tout pour juste une poignée de roros...
    Vivement que ça sorte chez Canon que je l’achète pas.

    • Ah quel bonheur ces commentaires de vieilles ganaches.
      Un joint d’étanchéité, bonne idée pour un objectif qui se prète bien à la photo de reportage. Mon D200 va apprécier les jours de pluie. Pas d’indication d’ouverture sur le fut, et alors ? Entre l’affichage de l’information dans le viseur et le rappel sur l’afficheur LCD c’est pas un défaut majeur.
      Et en ce qui concerne la baque d’échelle, est-ce vraiment capital pour un objectif de ce type ?
      Vous devriez plutôt vous réjouir de ce retour en grâce des focales fixes qui imposent de réflechir à son cadrage et à se bouger plutôt qu’à simplement zoomer.
      Reste a voir maintenant les tests pour juger des qualités optiques mais si elles sont du même niveau que le 50:1,8 alors bravo et merci.

    • Et c’est tant mieux pour les Nikkonistes.
      Pourquoi canon ne remet-il pas à jour son 24mm f 2.8 qui date des années 80 en nous le proposant au même prix....?
      Il semblerait que canon ne le produise plus depuis la sortie du 24mm f1.4 à 1600€ (brigre, c’est pas la crise pour tout le monde)

      J’aimerai que votre revue développe plus la gamme des objos fixes....et les bonnes affaires à réaliser.

    • "ce retour en grâce des focales fixes qui imposent de réflechir à son cadrage et à se bouger plutôt qu’à simplement zoomer"
      Bravo pour cette remarque, bien souvent les zooms nous évitent de bouger et de réfléchir au cadrage et donnent des photos peux originales. Une focale fixe qui nous oblige à bouger nous amène souvent à plus d’originalité et de créativité.

    • Vous avez parfaitement raison ce n’est pas un défaut majeur, c’est juste un défaut... Et franchement si la qualité vous obsède lâchez tout de suite cette gamme d’optique 100 % plastique car chez Nikon (comme chez Canon) il y a des meilleurs choix à faire. Quand au retour en grâce des optiques fixes là encore vous avez raison, d’ailleurs je viens d’investir dans un 35 mm 1.4 et un 85 mm 1.2 (objectifs qui manquent singulièrement au parc Nikon...) pour mon tout nouveau 5D Mark II. Soyons un tout petit peu sérieux ce 35 mm 1.8 pour APS est un produit d’appel marketing vendu trop cher pour ce qu’il est, c’est juste ce que j’ai écris et le problème avec les jeunes ganaches c’est que vous avez une nette tendance a interpréter et à déformer les propos des autres.

      Franklin Roosvelt

      P.S. : Je ne parlais pas du manque d’indication de l’ouverture mais du manque d’échelle de distance et de fait du manque d’indication de profondeur de champ à un diaph donné... Ce n’est pas capital, c’est juste un manque...

    •  :)
      comme quoi avec un petit échange de vue on gagne un ou deux diaph sur la compréhension globale.

      une jeune ganache pas mécontent de pouvoir discuter avec les vieilles ganaches pleines d’expériences :)