Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Une page se tourne : le bâtiment 53 de Kodak

20/07/2015 | Franck Mée

Comme l’entreprise qui l’avait construit, le gigantesque campus Kodak à Rochester est peu à peu restructuré. Samedi, c’est le bâtiment 53 qui a été abattu, dans une spectaculaire série d’explosions.

Ce n’est pas le premier bâtiment du centre d’activités Eastman qui est ainsi abattu, mais cela faisait huit ans qu’aucune démolition à l’explosif n’avait été réalisée et, surtout, le bâtiment 53 portait une certaine valeur symbolique : construite en 1923, cette usine de 23 000 m² et de huit étages de hauteur a longtemps servi à produire la base de films en acétate de cellulose. Son emplacement sera utilisé pour développer la zone et permettre à d’autres entreprises de s’installer dans ce qui doit devenir un large complexe biotechnologique. La disparition du bâtiment 53 reflète donc d’une certaine manière la vie de Kodak, géant qui a subi une réduction drastique pour renaître sur des bases profondément différentes.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.