Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

X-Pro1 : la Bible selon Fujifilm

10/08/2012 | Laurent Katz

Fujifilm vient de publier un guide électronique consacré à son hybride. A la fois manuel d’utilisation, encyclopédie technique et galerie de photos commentées. En anglais hélas.


Fujifilm soigne l’image qu’elle souhaite donner à sa série X, composée du compact APS-C X100, du compact expert X10, du bridge XS1 et de l’hybride APS-C X-Pro1. Outre un site dédié aux trois premiers, Fujifilm vient d’ouvrir en juillet la version française du site consacré au X-Pro1.


Pour cette application iPad, c’est l’anglais qui est de mise. Le guide, parfois « hagiographique » dans ses commentaires, offrent une bonne approche du boîtier, par ses descriptifs techniques et ses conseils d’utilisations. L’iconographie est abondante, souvent comparative pour montrer les différences d’un réglage de rendu à l’autre. Le photographe japonais Yoichi Sone a pris Macao comme terrain de prise de vue pour la constitution d’une galerie commentée.

Le guide contient une petite prise en main de Silkypix, le convertisseur Raw livré avec le X-Pro1. Il dispose d’une gestion des signets et de plusieurs modes de navigation, dont un index visuel des pages.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Message a l’attention de Mr Fujifilm :
    Monsieur Fujifilm, quand tu feras le X20, n’oublie pas de nous mettre une molette pour le diaph et une autre pour les vitesses. Ca nous rendra service, et surtout ce sera moins compliqué. Tu verras ils l’ont fait sur le Nikon P7100

    • Avant de sortir le X20, ça serait super agréable de pouvoir acheter un bouchon d’objectif de remplacement pour le X10... Même sur le site de Fuji on ne le voit pas parmi les accessoires. A croire que personne chez eux n’a perdu un bouchon !

    • "Monsieur Fujifilm, quand tu feras le X20, n’oublie pas de nous mettre une molette pour le diaph et une autre pour les vitesses"... Euh... Je pense que vous n’avez pas bien saisi la philosophie de ce boitier qui n’a absolument rien à voir avec celle grand public "avancé" d’un P7100. Justement quoi de plus agréable pour un appareil qui sort du commun des autres centaines de compacts que d’avoir une ergonomie à l’ancienne avec bague de diaph cranté sur l’optique et molette des vitesses directement réglable sans avoir à regarder sur un écran ou dans le viseur ? Ce boitier est clairement conçu pour travailler "à l’ancienne", sans passer par quelconque mode automatique ou gadget électronique superflu dont de toute façon le public pro ou expert auquel il s’adresse n’a que faire... Avec cet outil on est invité à réfléchir avant de faire sa photo : ça fait drôle de nos jours, n’est-ce-pas ? ;-)

    • L’appellation pro, c’est bien mais cela signifie aussi que le matériel doit etre fiable, or les premiers retours de clients font etat de plusieurs problèmes : caoutchouc de l’oculaire qui se défait, viseur bloque.....Fuji corrigera probablement le tir comme il l’a fait avec l’obturateur du x100, mais en attendant, ça fait désordre.

    • Bonjour,
      J’ai juste deux questions :
      A-t-on une idée du pourcentage de retour client ?
      Quelle est la source de vos informations ?
      Merci.
      Salutations cordiales