Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Zeiss au capital de Leica ? Peu probable, mais… 

04/08/2017 | Jean-Marie Sépulchre

Blackstone, banque d’affaire américaine qui détient 45 % des actions de Leica, voudrait les mettre en vente. Parmi les acheteurs potentiels, un certain Zeiss…

Selon une dépêche Reuters publiée le mercredi 2 août, la banque d’affaire Blackstone, dont le siège historique est à New York et qui est notamment très présente dans le secteur du tourisme, voudrait mettre en vente la part de capital de Leica Camera qu’elle possède, soit 45% des actions de l’entreprise, alors que la majorité des parts reste détenue par la famille du président, Andreas Kaufmann. C’est en 2011 que Blackstone avait pris une participation minoritaire, à l’époque estimée à 130 millions d’euros, selon les analystes la vente pourrait rapporter autour de 700 millions d’euros, sans aucune certitude à ce jour.

Selon le New-York Times plusieurs acheteurs seraient intéressés, dont un fond d’investissement chinois, le constructeur de téléphones Huawei (déjà co-actionnaire d’une filiale de Leica), et surtout l’éternel rival allemand de la marque de Wetzlar, Zeiss. Mais les rumeurs lui prêtent l’intention de devenir majoritaire, ce qui serait une belle revanche pour la maison qui incarnait l’excellence allemande en matière d’appareils photographiques, avant d’être supplanté sur ce créneau au cours du siècle dernier par la petite fabrique de microscopes Leitz qui avait embauché un de ses anciens collaborateurs, Oskar Barnack, lequel inventa l’appareil « petit format » qui acquit une notoriété mondiale. Peu de commentaires pour l’instant… sauf celui de M. Kaufmann qui indique avoir fait un placement de long terme (cent ans) et vouloir rester majoritaire.

- L’article du New-York Times

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages