Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Alpha-500 et Alpha-550, reflex amateurs signés Sony

27/08/2009 | LAURENT KATZ

27/08/2009 – Nouvelle famille de reflex chez Sony, cette fois destinée à l’amateur qui a pris la photo en route avec le numérique… et pour qui la visée sur LCD est importante, mais aussi les performances et le prix.


Les deux reflex, les Alpha-500 et Alpha-550 se calent entre l’Alpha-380 et l’Alpha-700, ce dernier mentionné pour la forme, car il n’est plus commercialisé par Sony. Ils s’adressent à ceux qui veulent évoluer depuis un bridge ou un reflex numérique de première génération, ne veulent pas se ruiner et souhaitent dépenser moins de 1 000 € pour un kit. Et veulent aussi un appareil un tant soit peu expert, car ce ne sont pas des photographes occasionnels. C’est pourquoi les deux reflex offrent des accès direct à plusieurs réglages et sont dotés de capteurs stabilisés (gain de 2,5 à 4 IL) de respectivement 12,3 Mpxl et 14,3 Mpxl. Avec une finition plus valorisante que celles de la famille Alpha-230/330/380.

Une nouvelle version du capteur BionZ a été développée, plus rapide afin d’offrir une cadence de prise de vue plus élevée et de soigner la gestion du bruit. Au scepticisme manifesté – depuis le temps que Sony revendique des améliorations pas toujours flagrantes dans la réalité… - la marque se défausse sur des technologies héritées de Minolta qui sont maintenant remplacées par de nouvelles méthodes, associées à des capteurs optimisés pour collecter la lumière avec plus d’efficacité. Notamment pour diminuer le bruit chromatique qui posait vraiment problème. C’est ainsi que les deux nouveaux affichent une sensibilité maximale de 12 800 Iso.

Le LiveView a été maintenu et la technique consistant à employer un capteur dédié pour afficher l’image et assurer la mise au point a été implantée de sorte à offrir une visée un peu plus grande. 0,8x contre 0,74x. L’afficheur Clear Photo LCD Plus de l’Alpha-500 mesure 3 pouces de diagonale, pour 230 kpxl et offre un contraste doublé. Celui de l’Alpha-550 va plus loin. En matière de définition avec 921 kpxl et un meilleur rendu des couleurs. Il est d’ailleurs nommé Xrra Fine LCD. Une couche antireflet est directement placée sur le LCD, en plus de celle qui coiffe la résine protectrice de l’écran.

Revenons sur le LiveView. Le mode QuickAF, déjà vu sur les Alpha 330/380 est reconduit. Toujours avec un taux de couverture limité à 90%, associé à la détection de visages (8) qui influe aussi sur l’exposition, la balance des blancs, l’exposition au flash et l’usage de l’optimiseur de dynamique DRO. Il est complété par un autre type de LiveView, qui utilise le capteur Cmos et offre une visée à 100 % avec des loupes de contrôle de la mise au point manuelle de 7x et 14x. Ce mode dit Manual Focus permet aussi une mise au point automatique, par remontée/redescente du miroir pour activer le capteur dédié à l’AF. Évidemment, on perd en réactivité à la prise de vue.

Pour faire face aux scènes à la dynamique tonale élevée, deux palliatifs sont prévus. L’un est connu, il s’agit du DRO qui remodèle la courbe tonale d’une photo, en automatique ou en manuel avec un réglage de +1 à +3 Il par 0,5 IL. L’autre moyen, la prise de vue HDR, déjà introduit sur les compacts Ricoh et sur le K-7 de Pentax, consiste à enchaîner deux photos avec un décalage d’exposition, ici avec 150 ms d’écart, et à les fusionner. Une étape qui s’accompagne d’un alignement pour éviter les images fantômes (mieux vaut éviter les sujets mobiles dans la scène) et qui ne consomme que deux secondes, grâce à la rapidité de traitement du processeur BionZ. C’est elle aussi qui permet aux deux modèles de photographier à 5 im/s, et même 7 im/s pour l’Alpha-550, qui fige la mise au point et l’exposition après la première photo.

D’un point de vue matériel, le flash interne sert de contrôleur sans fil. C’est devenu une constante chez Sony. La sortie HDMI est de mise et elle remplace la sortie vidéo analogique. Enfin, on retrouve le double lecteur de cartes mémoire, l’un pour la MS Duo, l’autre pour la SD/SDHC.

Une courte prise en main montre des appareils au déclenchement un peu sec, à l’autofocus assez vif et agréable à manipuler. Comme il s’agissait de prototype, je n’ai pas cherché à évaluer le bruit aux sensibilités élevées. Il sera temps de le faire à leur sortie. Vous n’aurez pas manqué de constater que les deux modèles sont dénués de la vidéo. Une absence revendiquée par Sony qui affirme à juste titre que les incursions dans ce domaine, telles que les proposent la concurrence, sont inabouties. Une autre manière de laisser entendre qu’elle y travaille et qu’elle placera la vidéo dans un reflex quand elle aura développé des solutions satisfaisantes.

L’Alpha-500 sera disponible mi-octobre pour 650 € nu, 750 € en simple kit et 950 € en double kit (avec les DT F3,5-5,6/18-55 SAM et DT F4-5,6/55-200 SAM). Pour l’Alpha-550, les prix correspondants sont de 750 €, 850 € et 1 050 €.

A l’occasion, les prix des simples kits Alpha-230, 330 et 380 sont revus à la baisse : 500 €, 550 € et 700 €.

Sony en profite pour annoncer une optique macro, le DT F2,8/30 mm Macro SAM qui assure le rapport 1:1. Pour 220 € début octobre.

Des éléments de l’interface



- Les menus

L’organisation des menus, avec un découpage entre prise de vue, configuration, lecture et personnalisation n’a fait l’objet que d’un renouveau esthétique. Notez cependant que le nombre d’options reste encore raisonnable.



- Les menus opérationnels

Ils sont répartis de part et d’autre de l’affichage, bénéficiant si l’option a été activée dans le menu de configuration, d’une bulle venant apporter un commentaire explicatif.



- Les infos techniques

Ces écrans récapitulent l’essentiel des réglages, et pivotent sur 90° quand l’appareil est tenu verticalement. Remarquez, pour le mode Auto, des pictogrammes au niveau de la vitesse et de l’ouverture, pour illustrer l’influence des réglages (sujet immobile ou mobile, arrière-plan flou ou pas.



- Les réglages d’exposition guidés

La rotation du barillet des modes d’exposition s’accompagne, sur le LCD, de la rotation d’un barillet virtuel montrant l’option choisie, accompagnée d’un commentaire explicatif.

Sony Alpha-550

Fiche technique

Alpha-550
- Capteur : CMos 23,4 x 15,6 mm 14,2 Mpxl
- Format : 3/2, compatible 16/9
- Protection du boîtier : -
- Stabilisateur : Oui (capteur)
- Antipoussière : Oui (via le stabilisateur)
- Pixels utilisés : 14 Mpxl
- Définition : [3/2] : 4 592 x 3 056, 3 344 x 2 224, 2 288 x 1 520 pixels [16/9] : 4 592 x 2 576, 3 344 x 1 872, 2 288 x 1 280 pixels
- Vidéo : -
- Sensibilités : Auto, 200 - 12 800 Iso
- Bracketing sensibilité : -
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Raw + Jpeg
- Espace de couleurs : sRGB, Adobe RGB
- Monture : Alpha, compatible Minolta A
- Coefficient multiplicateur : 1,5x
- Mise au point auto. : Détection de phase TTL
- Zones de mise au point : 9 (détection auto ou manuelle) ou 1, détection de visages (LiveView)
- Illuminateur AF : oui (avec flash)
- Mise au point : Automatique au déclenchement, automatique continue, automatique prédictive avec suivi, manuelle
- Mode d’exposition : Programmé avec décalage, priorité vitesse, priorité diaphragme, programmes-résultats (6), manuel
- Mesure de l’exposition : TTL
- Plage d’exposition : IL 2-20 (4-20 en ponctuel)
- Type de mesure : Évaluative multizone (40), pondérée centrale, ponctuelle
- Histogramme : Prise de vue, Consultation
- Compensation d’exposition : +/-2 IL par 1/3 IL
- Bracketing d’exposition : +/-2 IL par 1/3 IL ou 2/3 IL
- Vitesse : 1/4 000 à 30 s
- Vitesse de synchro X : 1/160 s
- Rafale : 5 im/s ou 5 im/s en LiveView (14 Raw, 7 Raw + Jpeg, 32 Jpeg Xtra Fine, 116 Jpeg standard), 7 im/s (exposition et map sur la première photo),
- Retardateur : 2 ou 10 s
- Balance des blancs : Auto, préréglée (6), manuelle,°K
- Bracketing balance des blancs : 3 images
- Réglages divers : D-Range Optimizer, AutoHDR, Modes créatifs
- Prise flash : Griffe
- Contrôle du flash : ADI
- Flash intégré : NG 12, contrôleur flashs distants
- Compensation d’exposition au flash : +/-2 IL par 0,3 IL
- Commentaires sonores : -
- Visée : Reflex optique (champ de visée 95 %, grossissement 0,8x, dégagement oculaire 19 mm)
- Moniteur : LCD TFT 2,7 pouces, 230 000 pxl
- Écran LCD de contrôle : -
- Mode LiveView : Quick AF LiveView : couverture 90 %, simulation d’exposition et de balance des blancs. Manual Focus : couverture 100 %, loupe 7x et 14x, grille
- Modes d’affichage : Zoom 12x, affichage des 2 im. avant et après, index (4, 9 ou 25 im.), diaporama, rotation automatique
- Stockage : MS Pro et SD/SDHC
- Interfaces : Hi-speed USB, mini HDMI
- Configurations utilisateur : -
- Touches personnalisables : 1
- Divers : Dynamic Range Optimizer (optimisation automatique des zones sombres), Eye Start AF
- Télécommande : IR Optionnelle)
- Logiciels : Image Data Converter SR, Picture Motion Browser
- Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, câble USB, câble vidéo
- Alimentation : Accu Li-Ion 7,2 V, 1 650 mA/h
- Dimensions : 137 x 104 x 84 mm
- Poids : 599 g (nu)

Sony Alpha-500

Fiche technique

Alpha 500
- Capteur : Cmos 23,4 x 15,6 mm 12,3 Mpxl
- Format : 3/2, compatible 16/9
- Protection du boîtier : -
- Stabilisateur : Oui (capteur)
-  :
- Antipoussière : Oui (via le stabilisateur)
- Pixels utilisés : 14 Mpxl
- Définition : [3/2] : 4 272 x 2 848, 3 104 x
2 072, 2 128 x 1 416 pixels [16/9] : 4 272 x 2 400, 3 104 x 1 744, 2 128 x 1 192 pixels
- Vidéo : -
- Sensibilités : Auto, 200 - 12 800 Iso
- Bracketing sensibilité : -
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Raw + Jpeg
- Espace de couleurs : sRGB, Adobe RGB
- Monture : Alpha, compatible Minolta A
- Coefficient multiplicateur : 1,5x
- Mise au point auto. : Détection de phase TTL
- Zones de mise au point : 9 (détection auto ou manuelle) ou 1, détection de visages (LiveView)
- Illuminateur AF : oui (avec flash)
- Mise au point : Automatique au déclenchement, automatique continue, automatique prédictive avec suivi, manuelle
- Mode d’exposition : Programmé avec décalage, priorité vitesse, priorité diaphragme, programmes-résultats (6), manuel
- Mesure de l’exposition : TTL
- Plage d’exposition : IL 2-20 (4-20 en ponctuel)
- Type de mesure : Évaluative multizone (40), pondérée centrale, ponctuelle
- Histogramme : Prise de vue, Consultation
- Compensation d’exposition : +/-2 IL par 1/3 IL
- Bracketing d’exposition : +/-2 IL par 1/3 IL ou 2/3 IL
- Vitesse : 1/4 000 à 30 s
- Vitesse de synchro X : 1/160 s
- Rafale : 5 im/s ou 5 im/s en LiveView (14 Raw, 7 Raw + Jpeg, 32 Jpeg Xtra Fine, 116 Jpeg standard), 7 im/s (exposition et map sur la première photo),
- Retardateur : 2 ou 10 s
- Balance des blancs : Auto, préréglée (6), manuelle,°K
- Bracketing balance des blancs  : 3 images
- Réglages divers : D-Range Optimizer, AutoHDR, Modes créatifs
- Prise flash : Griffe
- Contrôle du flash : ADI
- Flash intégré : NG 12, contrôleur flashs distants
- Compensation d’exposition au flash : +/-2 IL par 0,3 IL
- Commentaires sonores : -
- Visée : Reflex optique (champ de visée 95 %, grossissement 0,8x, dégagement oculaire 19 mm)
- Moniteur : LCD TFT 2,7 pouces, 230 000 pxl
- Écran LCD de contrôle : -
- Mode LiveView : Quick AF LiveView : couverture 90 %, simulation d’exposition et de balance des blancs. Manual Focus : couverture 100 %, loupe 7x et 14x, grille
- Modes d’affichage : Zoom 12x, affichage des 2 im. avant et après, index (4, 9 ou 25 im.), diaporama, rotation automatique
- Stockage : MS Pro et SD/SDHC
- Interfaces : Hi-speed USB, mini HDMI
- Configurations utilisateur : -
- Touches personnalisables : 1
- Divers : Dynamic Range Optimizer (optimisation automatique des zones sombres), Eye Start AF
- Télécommande : IR optionnelle)
- Logiciels : Image Data Converter SR, Picture Motion Browser
- Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, câble USB, câble vidéo
- Alimentation : Accu Li-Ion 7,2 V, 1 650 mA/h
- Dimensions : 137 x 104 x 84 mm
- Poids : 599 g (nu)

- Le site de Sony

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE