Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon RF : six optiques à venir en 2019

14/02/2019 | Benjamin Favier

D’ici la fin de l’année, la gamme optique RF comptera dix membres. Six optiques sont annoncées par Canon. Quatre zooms, et cinq modèles de série L.

Au moment du lancement de l’EOS R, Canon a dévoilé les optiques suivantes en monture RF. Les 50 mm f/1,2L USM ; 24-105 mm f/4L IS USM ; 28-70 mm f/2L USM et 35 mm f/1,8 IS STM. Alors que l’EOS RP est annoncé, la marque livre également l’identité de six autres objectifs, qui seront commercialisés au cours du second semestre.

Le duo 24-70 mm f/2,8L IS USM / 70-200 mm f/2,8L IS USM fait écho aux modèles existants dans la gamme EF. On note donc que la stabilisation IS est de la partie, sur le transstandard (comme sur l’EF 24-70 mm f/2,8L IS USM II). Particularité de ces versions, par rapport à leurs aînées, la présence de trois bagues, dont une est paramétrable : symbolique du système EOS R.

En attendant d’en savoir plus sur les caractéristiques, le visuel du 70-200 mm intrigue par sa compacité apparente. On note, toujours d’après l’image fournie, que trois modes de stabilisation seront proposés.

Alors que l’on pouvait s’attendre à un 16-35 mm, Canon dévoile un 15-35 mm f/2,8L IS USM. À la fois lumineux, et stabilisé, donc, alors que la monture EF réserve cette technologie au modèle ouvrant à f/4. Là aussi, on disposera de trois bagues, et le pare-soleil pourra a priori être enlevé pour utiliser des filtres.


Toujours dans la série L, deux focales fixes font leur apparition. Deux 85 mm f/1,2L USM. L’un des deux arbore le sigle « DS » (Defocus Smoothing) : l’effet de bokeh serait plus doux, optimisé pour le portrait. De la même manière que Fujifilm propose deux XF 56 mm f/1,2 à son catalogue, l’un d’eux étant pourvu d’un filtre d’apodisation.

Enfin, un zoom transstandard est prévu, en dehors de la série L. Le RF 24-240 mm f/4-6,3 IS USM aurait constitué une excellente optique de kit avec l’EOS RP… peut-être que ce sera le cas, lors de la disponibilité de ce zoom, qui ne comporte que deux bagues, contrairement à ses homologues de la série L. Là encore, nous ne disposons d’aucune autre information pour l’instant.

En attendant la commercialisation de ces modèles, nous aimerions que Canon développe des focales fixes à f/1,8 par exemple, comme l’EF 50 mm f/1,8 STM. Ou bien encore le pancake 40 mm f/2,8 STM. Du côté des zooms, un équivalent de l’EF 24-105 mm f/3,5-5,6 STM en monture RF serait également le bienvenu : le RF 24-105 mm f/4L IS USM proposé en kit avec le RP paraît quelque peu disproportionné par rapport au boîtier…

- Le site de Canon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Le 24-240 est clairement positionné pour concurrencer le très moyen Sony 24-240

  • Plutôt qu’un 50 f1.8, il y a le 35 (c’est tout de même autre chose qu’un 50), un 20 f2.8 serait un bon choix et proposer par contre un 50 f1.4.
    En fait des grand-angles de 20 à 28 raisonnablement lumineux pour rester compact et utilisant de filtres pas trop grand, idem pour un 85.

  • Le choix de Canon est très malin, il est probablement basé sur des prévisions de vente précises. Proposer d‘emblee des zooms à vocation pro permet de cibler directement deux marchés importants : les pros et les mordus. Le reste suivra en fonction de l’evolution des ventes mais je suis persuadé que Canon sait très bien où aller.
    Le marché global du mirrorrless va devenir une vraie foire d’empoigne....

  • Quand le boitier pro sera une réalité, le début de la fin du système EF aura sonné. Pour la feuille de route des objectifs j’attends les gros téléobjectifs léger et compact. les belles focales fixes et les objectifs à décentrement pour opérer la bascule. Mais la (r)évolution est en marche.