Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon Coolpix P1000 : zoom 125x

01/08/2018 | MARC MITRANI

Commercialisé depuis 2015, le Coolpix P900 et son zoom 83x avait déjà de quoi impressionner. Avec le P1000, Nikon met la barre encore plus haut en l’équipant d’un zoom 125x.

Présentation

Les bridges à fort zoom sont les seuls « compacts » grands public à encore susciter l’intérêt des photographes amateurs. Avec le Coolpix P1000, le constructeur propose une évolution impressionnante du Coolpix P900. Et quand nous écrivons impressionnante, il faut le prendre au sens littéral puisque l’appareil est nettement plus volumineux et lourd que son prédécesseur (146,3 × 118,8 × 181,3 mm pour 1415g contre 139,5 x 103,2 x 137,4 mm pour 899 g). On l’a compris, le P1000 ne mérite pas le qualificatif « compact » dont l’affuble le constructeur.

L’objectif embarqué est un 24-3000 mm f/2,8-8 (équivalent 24x36), donc peu lumineux quand le téléobjectif est en bout de course (le P900 ouvrait à f/6,5 à 2000 mm). Il faudra donc envisager sérieusement un trépied en plus de la stabilisation optique intégrée au boitier. Le P1000 reprend le capteur 1/2,3’’ 16 Mpxl de son aîné et récupère son écran 3,2’’ non tactile monté sur rotule. Il est en revanche équipé d’un viseur 1 cm Oled 2 359 kpts (contre 0,5 cm LCD 921 kpts pour le P900) semblant assez prometteur. Enfin, le diaphragme à iris passe à 7 lamelles, contre 6 sur le P900. La partie vidéo n’est pas oubliée et le P1000 assure la captation en 4K UHD 30p maximum. A noter qu’en mode Vidéo, la stabilisation optique est complétée de son pendant électronique.

La technologie SnapBridge en version Wifi + Bluetooth est intégrée afin de faciliter (en théorie) le transfert des images vers un smartphone, la commande à distance de l’appareil ainsi que le géomarquage des images (oui, le GPS du P900 a ici été sacrifié…). Dommage que Nikon reste fidèle à sa détestable habitude de se limiter sur ses produits SnapBridge au Wifi b/g, nettement plus lent que les Wifi n ou ac.
Le CoolPix P1000 sera disponible en France à la rentrée au prix rondelet de 1099 €.

Plus d’infos par ici.

Fiche technique

  • Capteur : CMOS 1/2,3’’, 16 Mpxl effectifs
  • Vidéo maxi : 2160/30p (4K UHD)
  • Formats de fichiers : JPEG, RAW (NRW), MP4 H.264/MPEG-4 AVC
  • Zoom : 24-3000 mm f/2,8-pays 8 (éq. 24 x 36)
  • Mode macro : 1 cm (GA) – 700 cm (Télé)
  • Mise au point : détection de contraste
  • Stabilisation : optique (photo) ; optique + électronique (vidéo)
  • Écran : LCD 3,2’’ / 921 kpts orientable
  • Viseur : Oled, 2,36 Mpts
  • Modes d’exposition : PASM, Auto, bracketing exposition
  • Sensibilités : 100-6400 Iso (extension à 12 800 Iso en monochrome)
  • Balance des blancs : NC
  • Vitesses : 30s - 1/4 000s
  • Rafale : NC
  • Flash : incorporé ou externe sur griffe Iso
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Connectique : HDMI, Hi-speed USB, entrée micro, entrée télécommande
  • Wi-Fi + Bluetooth : Transfert de fichiers, pilotage depuis smartphone ou tablette
  • Accu : EN-EL20a ; 250 déclenchements, recharge complète en 3h00
  • Dimensions/poids : 146,3 × 118,8 × 181,3 mm / 1 415 g (avec accu et carte)

Premier avis

125x dans un bridge : la performance a de quoi laisser rêveur, mais à quoi sert-elle véritablement ? A photographier des animaux sauvages, à explorer les cratères de la Lune ou à s’adonner aux joies coupables du voyeurisme à la façon de Fenêtre sur Cour d’Alfred Hitchcock. Reste à savoir si les résultats seront à la hauteur des espérances et seul un test pourra nous le dire. Toutefois, avec un tel zoom et un si petit capteur où s’entassent autant de pixels (1/2,3’’ pour 16 Mpxl), on peut légitimement se demander ce que donnera le piqué à la focale maximale, notamment lorsqu’on montera en sensibilité.

L’apparition de la captation vidéo en 4K UHD peut s’avérer intéressante, notamment avec l’emploi d’un système de réduction des vibrations hybride. Bon point aussi pour le changement de technologie du viseur qui passe du LCD à l’Oled.
Nous sommes en revanche bien moins enthousiastes face à la disparition du GPS. Elle est sûrement due à l’apparition d’une connexion Bluetooth pas forcément utile, la technologie SnapBridge de Nikon nous ayant toujours laissés sur notre faim (notamment en forçant l’emploi d’une connexion Wifi b/g au lieu de n).
Le prix, enfin, subit un quasi doublement par rapport au tarif de lancement du P900 (1099 € pour 599 € pour le P900) : un tel bridge trouvera-t-il son public ?

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Sur un plan technologique c’est rigolo !
    Par contre, cette débauche d’offres en tout genre vers tous les segments du marché (construction artificielle), c’est à vomir.
    Nous n’avons pas besoin de toutes ces offres mais vous pigistes de LMDLP vous avez un devoir celui d’informer mais surtout d’éduquer c’est là que se trouve la partie noble de votre profession.

  • @1 Peu importe que nous ayons besoin ou non de toutes ces offres puisque depuis longtemps dans les sociétés de consommation le principe est de créer le besoin, la jalousie fait le reste.
    Pour ce qui est d’éduquer, lourd sujet, l’enseignement national ayant pris le pas sur l’école libre, j’ai mauvais espoir.

  • " l’enseignement national ayant pris le pas sur l’école libre "
    c’est-à-dire ?

  • @1 Eduquer ??? Un magazine d’information à le devoir d’éduquer ? J’en aurais lu des b... mais là MDR
    Lisez la phrase d’accroche de ce site internet et vous aurez une petite idée du l’objectif que s’est fixée la rédaction de LMDP. Elle ne fait donc que son travail d’information. Que vous aimiez ou pas ce produit...c’est votre problème !
    Merci Marc pour l’info.

  • @4
    informzr c’est aussi analyser la pertinence d’in produit , en tenant compte de différentes données : prix, public cible, fiabilité. Design, qualités et défauts etc. L’information, ce n’est pas recopier un communiqué de presse, que je sache !!

  • @5 : Nous nous prononcerons sur ce produit lorsque nous l’aurons en test :)
    En attendant, cliquez sur l’onglet "premier avis" si vous voulez savoir ce que je pense de l’annonce.