Publié le : 06/09/2012
Par : Laurent Katz

Fujifilm X-E1 : un concurrent du X-Pro1

La série X Premium de Fujifilm, inaugurée avec le X100, est emblématique par son originalité et sa qualité. Elle vient de s’agrandir avec l’hybride X-E1 qui marche sans conteste sur les terres du X-Pro1.

Présentation


Le X-Pro1 n’est pas le plus petit des hybrides et son prix (1 599 € nu) est dissuasif pour certains. Pourtant, sa qualité d’image fait rêver. Elle est le fruit d’un capteur X-Trans Cmos de 16 Mpxl dénué de filtre passe-bas, pour maximiser le piqué des photos. Cela en raison d’une disposition anti-moiré des filtres colorés qui le coiffent. C’est dire si le X-E1 est le bienvenu. D’autant que Fujifilm annonce un prix de 899 € nu et sans doute voisin de 1 300 € avec le nouveau zoom 18-55 mm stabilisé. Pour une disponibilité en novembre.

Le nouvel hybride ne comporte pas la double visée, à la fois optique et électronique de son aîné. À la place, un EVF en technologie Oled affiche 2,36 Mpts et offre une plus grande finesse. C’est le même micro afficheur que celui qui équipe certains hybrides et SLT Sony. Et il se distingue à la fois par un système optique fait maison et par l’intégration d’un correcteur dioptrique, quand il faut se procurer une lentille additionnelle avec le X-Pro1. Son dégagement oculaire est plus important, 23 mm contre 14 mm. Un avantage certain pour les porteurs de lunettes… du moins quand le soleil n’est pas au zénith, car dans ce cas, la lumière penêtre par l’oculaire et la luminosité en pâtit. Je l’ai constaté avec l’A77 de Sony.

La place gagnée a permis d’intégrer un flash extractible, qui ne propose toujours pas le pilotage sans fil de flashs distants. Mais Fujifilm indique qu’un transmetteur et un flash pilotable de la sorte sont dans la tête de l’équipe de développement, sans engagement sur une date de sortie. Le boîtier pèse cent grammes de moins que son aîné et s’avère moins encombrant, plus proche de la taille d’un Fujifilm X100. Il sera d’emblée proposé en finition noire ou argentée, avec de l’alliage de magnésium réservé aux sections supérieures et frontales.. Et un ingénieux étui BLC-XE1 permettra de changer d’accu et de SD sans avoir à le retirer complètement. Ce que n’offrira pas la mini poignée HG-XE1dénué d’alimentation.

Le communiqué de presse revendique un autofocus « super rapide de 0,1 s » quand le zoom 18-55 mm est employé, celui-ci étant doté d’une motorisation silencieuse que Fujifilm présente comme véloce. Le gain vient aussi du groupe de lentilles consacrées à l’AF interne qui a été allégé et, pour ce que je crois avoir compris, d’une cadence accélérée imposée au capteur pour envoyer des données en cas de basses lumières. Ce qui serait une amélioration incommensurablement spectaculaire, car l’X-Pro1 et les trois focales fixes n’offrent pas un AF réactif en toutes circonstances. Loin de là. C’est d’ailleurs l’un des objets du nouveau firmware.

Le X-E1 reprend les réglages du X-Pro1, des modes PASM aux simulations de films, en passant par le panorama par balayage. Et quand il s’agit de filmer, on regrettera toujours la fixité du LCD de 460 kpts pour 2,8", mais la présence d’une prise micro mettra un peu de baume au cœur, même si les vumètres, bien présents, ne sont affichés qu’en mode Réglage quand on espère les voir en temps réel. On le voit, hormis la visée optique, le nouveau venu fait largement front face au X-Pro1. Et il ne faut pas oublier qu’avec le zoom télé 55-200 mm prévu pour 2013 ou en mode Macro, la visée optique devient inutilisable. À bon entendeur, salut.

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Différences entre X-E1 et X-Pro1

X-E1X-Pro1
Flash intégré Oui (NG 7, 100 Iso) Non (sabot)
Viseur optique Non Oui
Viseur électronique Oled (0,5", 2,36 Mpts) LCD (0,47", 1,44 Mpts)
Dégagement oculaire 23 mm 14 mm
Réglage dioptrique Oui Optionnel
LCD 2,8"/460 kpts (RVB) 3"/1,23 kpts (RVBW)
Verrouillage bague des vitesses Non Oui
Prise micro/télécommande mini jack stéréo Non
Prise synchro X Non Oui
Dimensions 129 x 74,9 x 38,3 mm 139,5 mm x 81,8 mm x 42,5 mm
Poids (avec accu et SD) 350 g 450 g
LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Premiers contacts

C’est à l’occasion d’une présentation par des responsables japonais de la famille X Premium qu’il a été possible de manipuler une version préliminaire du boîtier. Effectivement, l’encombrement opulent de l’X-Pro1 se faut ici plus modeste. Un coup d’œil dans le viseur montre une image fine et détaillée, manquant de fluidité lorsque l’on déplace l’appareil. Attendons la version finale pour porter un jugement sur cet aspect. L’autofocus, le zoom 18-55 mm étant monté, s’avère plus rapide que ce qu’offrent le X100 et le X-Pro1 dénué du firmware 2.0. Mais pas au point d’égaler celui de l’OM-D d’Olympus. Je n’oublie pas que cette dernière, partie de très loin avec les premiers Pen, s’est hissée sur la première marche du podium avec ses derniers modèles.

C’est avec une intense satisfaction que je constate que la bague de mise au point électrique est utilisable. Moi qui peste à longueur d’année sur l’inanité fonctionnelle de la bague de mise au point manuelle de mon X100, acheté non pas sur un critère relevant du pur masochisme, mais par sa qualité d’image que je ne me lasse pas d’apprécier. La course entre la distance de bascule du mode macro et l’infini se parcourt d’une seule rotation du pouce et de l’index, quand il en faut plusieurs sur le X100. Le bénéfice apporté par le firmware 2 au X-Pro1 est intégré directement sur l’X-E1.

J’ai aussi constaté que le flash extractible, comme chez Panasonic ou Sony, se déclenche même si un doigt le maintient orienté vers le haut.

Pour la qualité d’image — interdit d’enregistrer des photos sur une SD personnelle lors de la présentation— il faudra attendre la version, mais le LCD — on s’accommode vite des 2,8 pouces — montre que les acquis de l’X-Pro1 n’ont pas disparu.

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Fiche technique

  • Capteur : X-Trans Cmos 23,6 x 15,6 mm, format 3/2, 16,3 Mpxl
  • Définition maxi. : [3/2] 4 896 x3 264 [16/9] 4 896 x 2 760 [1/1] 3 264 x 3 264
  • Définition vidéo. : 1080p (24 im/s, H.264)
  • Monture : X-Mount, coeff. 1,5x
  • Protection boîtier : Non
  • GPS : Non
  • Wi-Fi : Non
  • Stabilisateur : Non
  • Sensibilités : 200 - 6 400 Iso (100 - 12 800 Iso en Jpeg)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raf, Mov
  • Espace de couleurs : sRGB, AdobeRGB
  • Mise au point : Auto (au déclenchement ou continue)
  • Zones de mise au point : Auto (1 ou 9), manuel (49 en visée électronique)
  • Illuminateur AF : Oui
  • Mesure de l’exposition  : Multizone, pondérée centrale, ponctuelle
  • Histogramme : Prise de vue, Lecture
  • Compensation d’exposition IL : +/-2 IL par 1/3
  • Bracketing d’exposition : 3 vues (+/- 1/3 IL, 2/3 Il, 1 IL)
  • Vitesse : 1/4000e - 30 s
  • Mode d’exposition : PSAM
  • Mode rafale : 6 im/s
  • Retardateur : 2 ou 10 s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (7), manuel (1), K
  • Bracketing balance des blancs : Non
  • Réglage divers : Modes Film (Astia, Provia, Velvia, Pro neg. Hi, Pro neg. Std., N&B avec ou sans filtre, sépia), bracketing sensibilité, gamme dynamqie, rendu Film
  • Flash : NG7, 100 Iso
  • Prise flash : Sabot
  • Compensation éclair : +/- 2 IL
  • Visée : Oled 0,5", 2,36 Mpts, 100 %, dégagement 23 mm
  • Moniteur : LCD RGB 2,8"/460 kpts
  • Micro : Oui
  • Commentaires sonores : -
  • Affichage : Zoom, index (4, 9, 100), affichage par date, visage, type, notation (0 à 5 étoiles)
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Ecran LCD de contrôle : -
  • Interfaces : Hi-speed USB, mini HDMI, micro, télécommande
  • Touches personnalisables- : 1
  • Divers : Panorama (120° ou 180°), niveau électronique
  • Télécommande : Opt.
  • Alimentation : 1 accu Li-Ion, 3,6 V, 1 800 mAh
  • Logiciels : Raw File Converter
  • Accessoires fournis : Dragonne, câble USB, accu et chargeur
  • Dimensions : 129 x 74,9 x 38,3 mm
  • Poids : 350 g (avec accu et SD)
LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Dommage que Fuji sort encore un bébé joufflu, surtout associé avec les objectifs.

    Étonnant l’écran LCD, un beau pas en arrière.

    Par contre très bien la définition du viseur et enfin un relief d’oeil vraiment compatible avec un porteur de lunette.

    • Il sera peut être dans ma valise pour partir en chine celui là :-)

    • joufflu ?
      Il est un poil plus grand que le x100, et pèse 350g...!
      On doit pouvoir faire mieux, mais pas énormément. C’est quand même un capteur APS-C dedans.
      Faut être réaliste, on pourra jamais avoir un "grand" capteur, des commandes directes partout, un viseur, des optiques ultra-compact ouvrant à f/1,4 dans un boitier de la taille d’un compact...

    • Pour le côté "joufflu" il faut qu’un appareil photo tienne bien en main, soit de proportion correcte, j’ai des grandes paluches la taille du X Pro 1 par exemple me convient bien, c’est moins encombrant qu’un reflex tout en étant ergonomique (pour ce qui est de la tenue en main). Un Nex 7 par exemple est trop petit pour moi.
      j’ai hate de voir ce bébé, pas si joufflu...

    • je l’ai pris en main à la Photokina et je peux vous assurer que ce n’est pas un bébé joufflu. Par contre, on ne peut pas dire que ce soit un vrai concurrent du X1 pro car le XE1 fait très plastique et moi, mais cela ne regarde que moi, il ne m’inspire aucune confiance de même que le nouveau zoom qui fait très plastique, très "cheap" et ne vaut absolument pas les 600 euros qu’on demande, c’est du vol ce prix-là.
      Le XE1 se positionne plus comme un compact cheap avec des optiques cheap que comme un semi-pro avec de vraies optiques dans le style de finition des Zeiss M, etc. Très décevant en réalité moi qui pensais investir dans Fuji, j’en suis détourné pour longtemps....Prenez un Olympus ep5 et comparez la finition (je ne parle pas des capteurs ici) de l’EP5 avec celle du Fuji, et vous aurez compris où est le problème chez Fuji.

    • Le RX-1 se résume à 113.3 x 65.4 x 69.6 pour 482g, une focale fixe de 35 f/2.00 Carl Zeis Sonnar T* le tout pour... 3000 € !!!
      Le X-E1 c’est 129 mm x 75 mm x 38 mmn... et pour le prix du du RX-1 + 35mm vous pouvez avoir 2 boitiers X-E1 + 2 objectifs... Y’a pas photo !!!
      Après c’est le choix entre capteur APS-C ou Full Frame mais je mets au défi quiconque de deviner la différence sur un tirage en prise de vue réelle... Un Nikon D200 ou D300 avec APS-C et seulement 10 et 12 Mpx permettent déjà de faire des superbes tirages de 60 x 90 cm parfaitement piqués et avec toute la profondeur de champ voulue, je connais des pros qui font même des 4 x 3 (m) avec... Alors quand 90% des amateurs se contentent de visualiser leurs photos sur un écran ou de faire des tirages A4, ce genre de pinaillage pseudo technique me laisse dubitatif... Mais bon, quand les snobs sont snobs...

      (Ex photographe pro et utilisateur heureux du X-100s et futur acquéreur du X-E1 ou X-Pro1 après des années de pratique argentique et numérique en moyen-format et réflex)

  • clairement plus un concurrent de l’olympus em 5 et du nex 7 que du X pro.....
    On dirait qu’ils procèdent un peu comme Nikon qui sort des boîtiers plus "légers", moins chers et équipés de nouvelles technologies supérieures aux boîtiers plus chers. Tout le monde en profite, je me réjouis de voir les tests des nouvelles optiques....

  • Si les fichiers RAW sont exploitables par Camera Raw il devient intéressant

  • @Laurent katz
    Quid du Fuji compact slim Line genre rétro avec un petit zoom ouvrant a F1,8 ???
    Visible sur le site macand photo

  • Le capteur est le même que celui du xpro, mais quid du déclencheur ?
    Fait-il "autant" de bruit ?
    Y a t’il la possibilité de le rendre complètement silencieux (comme sur le Nikon V1) ?

    Merci !

  • Les optiques du X-pro 1 seront-t’elles compatibles avec le boitier X-E1 ?
    merci
    Pascal

  • L1 acheté suite à l’annonce ici même... et revendu rapidement à cause du bruit du déclencheur :-(

    Malheureusement, toujours pas de remplaçant au Panasonic LC1 (# L1) en vue

    • Optique excellentissime mais boitier fragile. Bcp ont acheté le kit a prix réduit pour avoir l’optique et ils ont eu raison.
      Je ne comprends pas bien pq vous dites que vous attendez tjrs le successeur du L1 alors qu’il y a une kyrielle de boitiers chez Panasonic. Attendre, ce n’est pas la meilleure solution. Et puis il y a aussi des olympus (avec stabilisation intégrée) pour y mettre les bonnes optiques comme le zoom du kit l1....

    • j’ai acheté le X100 puis et le Xpro1. Et là qualité d’image TOP, ergonomie qui donne du plaisir. Seul point noir pour le XPRO1 l’AF d’une médiocrité agaçante. Actuellement j’ai en travers de la gorge l’arrivée du XE1, car apprendre, alors que le Xpro1 est encore en plein lancement, que Fuji allait sortir un boitier avec un viseur electronique et un AF plus performants pour 700 euros de moins....la pilule marketing est dure à avaler. Fuji a fait comme Sony, on sort un boitier haut de gamme pour créer le buzz (XPRO1, NEX 7) et puis on sort un boitier plus accessible pour faire du pognon (NEX6 et XE1). Etant donné que le NEX 6 est moins cher que le NEX7 mais avec un capteur inférieur, les propriétaires de NEX7 peuvent avaler la pilule facilement d’autant plus que Sony n’a pas sorti les 2 boitiers à qques mois d’intervalle seulement. Fuji a le feu au cul avec le NEX6 d’où la sortie précipitée de l’XE1 à un prix nettement plus compétitif que le Xpro1, avec le même capteur, un viseur et un AF meilleurs....ils n’ont pas le choix.... voilà comment j’ai dépensé 700 euro de trop....
      Ah oui, le viseur optique du Xpro1 c’est bien avec le 35mm, si on se fiche de cadrer précis. Avec le 60mm c’est quasi inutilisable... si bien que je me suis habitué par la force des choses au viseur electronique.... Qui est supérieur sur l’XE1....

    • Bonsoir à tous, lu toutes vos remarques .. ceci dit OU TROUVER LE FUJI X E1 en France ???
      Une petite pépée désespérée !!
      Merci et belle soirée

    • bonsoir à tous, j’ai bien entendu trouvé le XE1 en Fce. J’en suis plus qu’heureuse.. une merveille, aisé, léger et j’adore les commandes qui sont très proches d’un argentique.
      Le dé-raw-tisateur est de grande qualité. Light room est du pipi de chat à côté !!
      Belles photos à tous
      Pépée

  • Bonsoir à tous

    Ayé le X-E1 est disponible en France et notamment dans les réseaux de grands magasins de distribution habituels pour ne pas les citer.

    Quelques points simples :

    DEBALLAGE
    - Emballage de qualité où tout est à sa place - Coupon Fuji- Pro dedans comme quoi Fuji reconnait le potentiel du bébé°
    - Sangle noire et discrète (attention de minuscules triangles de métal à ne pas perdre sans quoi pas de bandouillère) prenez le temps de lire les premières pages malgré l’empressement.
    - 1 appareil, 1 optique, 1 pare-soleil, 1 bandouillère, 2 triangles+2morceaux de cuir, 1 batterie.

    LE BOITIER
    - Un modèle du genre - Qualité et compacité remarquable, l’appareil est léger et très rigide (grand confiance immédiate)
    - le sélecteur de vitesse assez facile à tourner, non verrouillable contrairement au X-PRO, et la molette pour compenser un peu trop facile à tourner quoique derrière et petite.
    - Le revêtement grip type Leica accroche bien et ne brille pas malgré son aspect plastique, moins marqué toutefois que le X-PRO
    - Une légère bosse de la poignée de préhension permet une bonne prise en main. Malgré le poids de l’objectif l’appareil n’est pas trop déséquilibré
    - Visée ; dégagement oculaire moyen on recherche souvent à s’aligner - le dégagement oculaire du X-Pro était petit mais faisait mieux même en mode électronique -
    dommage qu’on ne puisse y rémedier. L’image est vraiment belle toutefois, un peu contrastée à mon gout notamment dans les ombres. Sony y croit l’Oled fait des miracles.
    - Ecran arrière malgré la perte de définition annoncée, c’est propre, l’image est superbe et fine avec un étalonnage proche du réel.

    OPTIQUE
    - Optique 18-55mm impressionnante tout en métal (dense sans être trop lourde) - Touche AF-MF / Stabilisation On/Off
    - La bague de zooming idéale quoiqu’un peu dure, ça évitera au moins que le zoom pende (cas de mon gf1)
    - La bague de MAP est fine et située bien devant mais elle aussi en métal. Douce à manipuler l’affichage de l’échelle de mise au point en mètre ou pied (reglages menu) ne se fait que sur l’écran ou viseur.

    SHOOTING
    - Premiers essais clic, clic, clic personne ne me voit ou ne m’entend (pas le cas de mon d3), j’en suis ravi
    - Autofocus par contraste correct ++ dans la bonne moyenne meilleur que tous les FUJI de série X existants - mais inférieur au performant système Panasonic G, j’ai opté pour une mise au point centrale et un décalage pour le cadre souhaité (a l’ancienne mais efficace).
    - Pas de détection des visages au programme :’
    - Qualité optique superlative, ca pique fort dès 2.8, et là le plaisir vient tout seul, on se plait à continuer sans cesse à shooter, chercher les limites, appréhender l’appareil.
    Mais très vite conquis on dépasse vite les défauts minimes de l’appareil pour rechercher à créer. Ca va si vite que demain je recommence car même la nuit n’arrête pas l’appareil.
    - les couleurs sont superbes et naturelles, les contre-jours degradés, on sent l’expertise d’un roi de la chimie derrière
    - Je reste en DR-200 les hautes lumières et les ombres semblent sans contenter et moi aussi

    100 photos en 1h - La batterie tient bien le coup et le temps d’installer la courroie et de lire quelques pages celle-ci chargeait à côté de moi dans un starbucks parisien.

    Une première rencontre idéale donc avec ma nouvelle concubine

    @ votre santé

    Je placerais très bientôt une galerie en ligne de tout ce résultat en images.

    • Je l’ai depuis un mois et je lui donne 8/10 - réactivité pas pro(c’est vrai que je travaille avec un D700).
      Ce qui m’énerve vraiment c’est le SON trop audible de la mise au point avec flash.
      Faut espérer pouvoir traiter bientôt le RAW/RAF dans LR 4.
      Mais c’est un bon compromis : D700 pour travailler, X-E1 pour voyager- touriste et X10 (espion)pour les musées.
      R S be

  • Bonsoir,
    ayant eu la chance de l’avoir en mains le X-E1 tout le weekend pour un test je dois dire que je suis assez impressionné.
    J’ai comparé les clichés avec mon 7d et on vois de suite la différence, le résultat en haut iso est flagrant. La seule chose qui diffère avec un reflex reste aujourd’hui la visée optique à travers l’objectif.
    Etant retissant juste à cause du viseur j’ai passé beaucoup de temps à le tester, le résultat est vraiment encourageant car je réflechi aujourd’hui à remplacer mon 7d par ce boitier. J’ai donc refléchi au xpro 1 et le viseur evf est moins défini que celui du x-E1, sachant qu’avec les optiques à l’avenir le viseur optique ne sera pas efficace, je préfère investir dans un X-E1 et prendre des optiques comme le 35mm 1.4 qui n’aura aucun mal en basse lumière.

    L’autofocus est vraiment rapide, il est vrai qu’il faut se faire au viseur quand on es habitué au reflex, mais lorsque l’on regarde le résultat sur l’écran, même si celui ci est moins défini que celui du 7d, le résultat est meilleur et l’écran est très bon. J’ai d’ailleurs utilisé le viseur en permanence même pour la visualisation des clichés.

    Pour ce qui est de faire la netteté manuellement l’écran très haute résolution permet de voir très efficacement la netteté du sujet.

    Un très bon bilan de ce test en conditions réelles, sachant que j’ai travaillé en intérieur et donc à des iso très élevé.
    En fait le seul inconvénient est qu’il n’est pas traité tout temps, mais la construction est solide et avec un peu de protection extérieur le boitier serait encore plus petit qu’un reflex.

    Le rendu est extraordinaire et j’avoue que j’ai retrouver le plaisir d’un argentique en l’utilisant. Domage que le temps n’ai pas pu permis de l’utiliser sur mon domaine de préférence, les coucher de soleil, le point fort de cette serie est le capteur et j’ai hate de tester les autres optiques. Heureux que Fujifilm soit de retour dans ce secteur.

    Si vous avez des questions n’hésitez pas.

    www.art-addict.com

[
0
]