Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Huawei P20 Pro : Trois capteurs dorsaux

28/03/2018 | MARC MITRANI

Après Samsung et son rêve de réinventer la photographie avec le Galaxy S9, c’est au tour de Huawei d’annoncer ses ambitions avec le P20. Et surtout avec le P20 Pro équipé de trois capteurs dorsaux.

Deux capteurs, c’est bien. Mais trois, c’est encore mieux ! Huawei a annoncé les P20 et P20 Pro en grande pompe à Paris lors d’un évènement mondial. Passons rapidement sur les caractéristiques techniques, forcément impressionnantes (processeur octa-core de dernière génération, 4 Go de RAM , écran Amoled géant à encoche, 128 Go de stockage, etc.) pour nous intéresser aux modules photo-vidéo, tous deux conçus en partenariat avec Leica.

Celui du P20 est presque classique : 12 Mpxl monochrome 1/2,3’’ (photosites 1,55 µm), ouverture f/1,8 et stabilisation optique) pour le premier ; 20 Mpxl RVB, 27 mm et f/1,6 pour le second. La mise au point est annoncée comme étant « très rapide » (sans plus de précision) grâce à un autofocus hybride (détection, phase et laser). Le bokeh artificiel est de la partie, tout comme un mode pro ou encore dix-neuf modes scènes sélectionnés automatiquement par l’intelligence artificielle embarquée. Bref, presque tout ce qu’on retrouvait dans le Mate 10 Pro avec quelques améliorations à la clé. Le score DxO Mark Mobile du P20 atteint un très honorable 102, dépassant ainsi son plus proche concurrent (le Galaxy S9+ de Samsung) de 3 points.

Le P20 Pro est le premier smartphone à embarquer trois capteurs dorsaux. Le premier mesure 1/1,7’’, embarque 40 Mpxl (photosites 1 µm) et est coiffé d’un objectif 27,5 mm f/1,8. Le second, monochrome, mesure 1/2,8’’ et héberge 20 Mpxl (photosites 1 µm). Son objectif est un 27,5 mm ouvrant à f/1,6. le troisième, enfin, se contente de 8 Mpxl sur 1/4,4’’ (photosites 1 µm) et fonctionne avec un objectif 80 mm f/2,4. Le tout offre des perspectives assez inédites sur un smartphone. Les performances en basse luminosité sont annoncées comme exceptionnelles avec une sensibilité montant à 102 400 Iso (si !), un mode portrait sophistiqué (simulation de divers éclairages) et surtout un zoom « optique » 3x, un « hybride » 5x et numérique de 10x. Le tout sans perte de qualité : on demande à voir ! Le zoom « optique » met en œuvre une technique de sur-échantillonnage sur le capteur 40 Mpxl jusqu’à 3x, l’image étant artificiellement améliorée grâce au capteur monochrome. Pour les grossissements supérieurs, le capteur 8 Mpxl prend le relais et produit des images de… 10 Mpxl. Une interpolation, associée à une amélioration de l’image grâce au capteur monochrome, doit sûrement être réalisée à un moment ou un autre. Difficile d’en savoir plus, Huawei étant pour l’instant discret sur le sujet. A en croire DxO Labs, le P20 Pro est de loin le meilleur smartphone du moment, son score DxO Mark Mobile atteignant 109.

Le P20 est disponible dès aujourd’hui au prix public de 649 €. Il faudra patienter jusqu’au 6 avril pour acquérir le P20 Pro au prix de 899 €.

Plus d’infos par ici.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.