Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lumix S 20-60 mm f/3,5-5,6 : petit zoom musclé

27/05/2020 | Benjamin Favier

Ce zoom transstandard présente une plage de focales originale. Bénéficiant d’une ouverture glissante, il possède une construction robuste.

Présentation

Les zooms transstandards à ouverture glissante sont souvent proposés en kits. En APS-C, la plupart des reflex étaient vendus avec des zooms de type 18-55 mm f/3,5-5,6, proposés en kit. En 24 x 36, Sony propose ses A7 de première et seconde génération avec un 28-70 mm f/3,5-5,6 OSS. Ce Lumix S 20-60 mm f/3,5-5,6 est vendu sans boîtier pour son lancement, mais on l’imagine parfaitement en kit avec un S1.

Panasonic fait en tout cas preuve d’originalité avec ce modèle en monture L. La plage de focales est inédite, tandis que la construction, en métal, est agrémentée de joints d’étanchéité, bien que n’appartenant pas à la gamme Pro, tout comme le Lumix S 24-105 mm f/4 Macro OIS, lui aussi protégé contre les intempéries.

Contrairement à ce dernier, pas de stabilisation optique OIS. Ni de mention Macro. Le Lumix S 24-105 mm f/4 OIS en est affublé, grâce au grossissement 0,5x et une distance minimale de mise au point de 30 cm à toutes les focales. Le Lumix S 20-60 mm ne va pas jusqu’à 0,5x. Mais il bénéficie tout de même d’une distance minimale de mise au point minimale de seulement 15 cm à 20 mm, soit un grossissement 0,43x. À 60 mm, elle est de 40 cm.

La formule optique comprend onze éléments (trois lentilles ED, deux asphériques, un UHR), répartis en neuf groupes groupes. Le diaphragme circulaire comporte neuf lamelles. Il sera possible d’utiliser des filtres de 67 mm de diamètre. Selon la dernière feuille de route publiée en début d’année, un trio de focales fixes Lumix S 24, 50 et 85 mm f/1,8 ainsi que deux zooms, l’un grand-angle et l’autre téléobjectif, sortiront dans les mois à venir, ou courant 2021.

Pour le Lumix S 20-60 mm, la disponibilité est annoncée pour fin juillet au prix de 699 €.

- Le site de Panasonic

Fiche technique

  • Prix : 699 €
  • Type : Zoom 24 x 36
  • Focales : 20-60 mm
  • Monture : Leica L
  • Formule optique : 11 éléments (3 lentilles ED, 2 asphériques, 1 UHR) en 9 groupes
  • Bague de mise au point : oui
  • Protection tout temps : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : -
  • Ouvertures maximales : f/3,5-5,6
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 9 lamelles circulaire
  • Distances minimales de mise au point : 15 cm à 20 mm et 40 cm à 60 mm
  • Pare-soleil : oui
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 87,2 x 77,4 mm
  • Poids : 350 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Zoom interessant. Belle gamme de focales, taille, poids et prix contenu. Si la qualité est là.... .

  • Et voilà !
    Il y a moins d’un an, j’écrivais qu’il aurait été beaucoup plus judicieux pour Panasonic de
    produire un 20-50/3,5 Lumix S en 24x36 que de produire le diplodocus 10-25/1,7 pour MFT car il serait plus léger,
    plus compact et moins cher !
    Évidemment, personne ne m’a cru et on voit le résultat !
    Non seulement, Panasonic réalise le premier transtandard 24x36 démarrant à la focale "20 mm " mais il pousse le range à R=3 au lieu du range R=2,5 trop étroit du zoom MFT(pas de mode portrait).
    On aurait préféré 70 mm pour faire bonne mesure.
    On aurait peut-être également pu espérer une ouverture f/3,5 constante mais Panasonic a voulu jouer sur la légèreté et la compacité.
    Les MFTistes, qui n’ont décidément toujours pas compris pourquoi leur format est un leurre, vont encore s’étrangler en découvrant les caractéristiques du nouveau zoom FF Vs 10-25/1,7 :

    *Une longueur de 87mm Vs 128mm pour le 10-25 MFT

    *Un poids 2x plus léger que celui du 10-25 MFT (350g Vs 690g !)

    *Un range R=3 au lieu de R=2,5

    *Un tarif neeeeettement plus raisonnable de 699 € Vs 1999 € pour le MFT !!!
    (Le FF , y’a moins bien mais c’est plus cher !)

    Ce zoom est très novateur et permettra à Panasonic de montrer les vertus de son nouveau format 24x36.
    Cependant, ce zoom arrive tard à un moment où son principal concurrent ne fait pas mystère de ses ambitions en matière de zoom transtandard "people" : Canon envisage de produire un 17-70/3,5-5,6 qui risque de lui faire de l’ombre....

  • Eric, le jour que tu auras comparé dans la vrai vie les vertus du m4/3 par rapport au 24x36, tu pourras parler au lieu de dire de c..... .
    A ce que propos, un type a fait un comparatif vidéo G9 et Canon hybride 24x36, moralité sauf pour la pdf (pas utile là) le M4/3 était largement devant. Je parle pour l’image, l’expo, la latitude de l’expo, la couleur de la peau,.... .

  • Sans vouloir prendre la défense d’Eric, je trouve que cet objectif sur FF fait énormément de sens, bien plus que celui pour m4/3 du coup.
    J’ai beaucoup suivie le lancement du 10-25 sur m4/3, cette plage de focale me paressant tres interessante pour compléter un tele sur du FF et avoir une option compacte en complément.. Mais j’ai été très déçue de cet objo : hors de prix, tres lourd...
    La, chapeau Pana !
    En voyage, je suis toujours avec boitier FF et un tele. Je ne compte pas prendre 3 objectifs, donc du coup je suis toujours "le cul entre deux chaises" a hésiter entre un 16-35 ou un 24-70. Mais je cherche aussi une option compacte lorsque je n’ai pas envie de prendre un sac. Dur dilemme ! Cet objo ferai un super compromis POUR MON USAGE, hâte de voir Canon proposer son 17-70 :D

  • Monsieur eric-p : vous détestez le m4/3 et l’APS-C, et seul le 24x36 trouve grâce à vos yeux ?
    J’ai la solution : abstenez-vous d’intervenir sur les fils concernant les choses que vous n’aimez pas.
    Vous vous ferez du bien... et à nous aussi par "ricochet".
    Non ?

  • @Georges (m3)
    Comme d’habitude, vous utilisez des arguments fallacieux pour justifier l’injustifiable.
    Les "partisans" du M43 (que Panasonic quitte discrètement sur la pointe des pieds !) utilise un argument marketing inventé de toute pièce (la fameuse vidéo) pour justifier un format qui n’a pas sa raison d’être.
    Je rappelle que la plupart de la clientèle du mirrorless(>90%) achète ce matériel ...pour la photographie.
    Les "vrais" utilisateurs de la vidéo choisissent du matériel professionnel n’ayant rien à voir avec ce qui est proposé
    en M43.
    Par ailleurs, si des professionnels ont l’intention de mixer leurs besoins en vidéo/photo, ils ont intérêt à
    investir sur du Canon FF ! Il ne vous aura pas échappé que Canon vient d’annoncer son R5 et que celui-ci atomisera tout ce qui existe dans les autres formats. Le 8K mettra tout le monde d’accord !
    Quant à Panasonic, s’il veut suivre le train d’enfer mené par Canon, il aura intérêtà produire d’emblée du 8K en 24x36, histoire de ne pas mourir de ridicule !
    En ce qui concerne Olympus (le dernier des Mohicans à faire semblant de croire au M43), les dernières nouvelles sont mauvaises : Ils viennent de se retirer du marché sud-coréen ! Pas bon signe...

    Le 24x36 fait tout ce que le le M43 réalise déjà ....mais la réciproque n’est pas vraie.
    Voilà pourquoi je dis que le M43 voire l’APSC sont les formats de trop et l’épidémie de Covid 19 contribuera à faire la sélection naturelle...comme au bon vieux temps de l’argentique.

  • @Raoul (m5)
    C’est bien connu, l’amour rend aveugle ...et la vérité blesse.
    Les caractéristiques techniques de ce 20-60 se suffisent à elles-mêmes pour plomber les petits formats !
    Il serait peut-être d’ouvrir les yeux...dans votre propre intérêt !
    Vous verrez : Un jour, vous me remercierez pour toutes les bonnes remarques que j’ai pu faire sur LMDP ! ;-)

    TOUS les arguments marketing des "petits formats"(sauf le prix des boîtiers, et encore !) sont en train de s’effilocher année après année au point d’avoir pratiquement disparus aujourd’hui
    (poids des objos, encombrement, poids/encombrement des boîtiers) coût des accessoires,etc...

    Aujourd’hui, pour plaider la cause des petits formats, il faudrait pratiquement ressusciter Maître Vergès ! ;-)

  • 28 mai, 18:04, par eric-p : "C’est bien connu, l’amour rend aveugle ...et la vérité blesse."

    Monsieur eric-p, à quel moment ai-je écrit que mon matériel était constitué de m4/3 ?

    Pour votre gouverne, je possède un D810 ainsi qu’un D750 : ni Panasonic, ni m4/3.
    Ce n’est pas pour cela que je "bavasse" sur du matériel qui peut trouver un attrait pour les autres.
    je pense que vous vous êtes trompé de cible pour le coup...
    What else ?
     ;-)

  • Il est dit plus haut que le R5 atomisera tout...etc. Etc. (Cf. Eric-p)
    Certes, mais à quel tarif ?
    Il s’en vendra assez peu. C’est juste une démonstration de savoir faire pour calmer Sony et flatter la fierté des rouges dans l’attente du réveil de Canon qui se place maintenant en challenger sur ce marché des Sans Miroir.
    Autre chose, le R5 atomisera les équipements nécessaires au traitement de la 8K. Il faudra réactualiser son matériel informatique, cad. prévoir un budget de 3000€ (?) et bon courage pour dérusher de tels fichiers et monter l’ours...8K c’est une annonce marketing impraticable aujourd’hui, désolé.
    Par contre, je pense qu’il se vendra davantage de R6 dont la ST est suffisante et cohérente (toujours selon moi) pour un usage expert.
    Ah oui, eric-p, va nous dire bientôt (paris ouverts...) pis que pendre de Fuji, alors que le XT4 est une réussite, modèle plébiscité par à peu près toute la presse et les connaisseurs sérieux.
    Monsieur Eric-p le confinement ne vous a pas changé, toujours aussi intolérant et manquant d’ouverture d’esprit.
    Sachez que je suis équipé en matériel Canon aujourd’hui mais ne suis pas insensible à la politique de Fuji, à la qualité de son matériel, de son respect de la clientèle (les upgrades)...De quoi réfléchir, car la politique commerciale des limites techniques voulues sur les boîtiers Canon me saoule depuis le 5D3. Je vais patienter pour évaluer le futur R6, mais ne suis absolument pas hostile à basculer vers un XT4, donc sans miroir, contrairement aux préconisations de eric-p qui n’est pas payeur. CQFD.

  • Une plage de focale très interessante. Il faudra voir ses performances, et s’il est vendu en kit, car son prix et sa plage d’ouverture le place un peu entre 2 chaises...
    Sa masse est bien aussi, mais finalement je le verrai mieux sur un Sigma FP que sur un lourd Lumix S !
    Mais ce qui est interessant c’est que chacun trouve des objectifs à son gout, d’ou l’intérêt pour la monture L d’un choix diversifié !

  • @Raoul (m8)
    Alors pourquoi venez-vous défendre des causes indéfendables (ou presque ) ?
    Le MFT, c’est un concept à la limite de l’escroquerie intellectuelle prétendant que les petits formats permettent de faire des optiques plus compactes et plus légères que ce qu’on trouve en 24x36.
    En réalité, c’est faux comme j’ai déjà eu l’occasion de le démontrer à de très nombreuses reprises
    ....à condition de tenir compte des VRAIES équivalences focales/ouvertures ....ce que ces fabricants se gardent bien de faire !
    Pour éviter de se faire concurrencer par les acteurs du 24x36, un acteur comme Olympus propose par exemple un 300/4 MZD en sachant pertinemment que les acteurs du 24x36 ne pondront jamais un 600/8 !
    Pour autant, Canon en a quand même profité pour publier un brevet de 600/8 DO qui est à peine plus encombrant que le 300/4 MZD....tout en étant probablement plus léger (tout bonnement parce qu’il a moins de lentilles internes).
    Ensuite, il y a le créneau complètement ridicule des pancakes/optiques ultralégères sur lequel les acteurs
    du MFT/APSC se croyaient à l’abri parce que ces optiques pesaient autour de 100 g-250 g.
    Manque de bol : Samyang a récemment pondu toute une gamme de focales fixes où les focales sont
    50% à 100% plus grandes que le MFT/APSC tout en maintenant l’ouverture géométrique identique identique à ce qui est proposé dans ces petits formats (18/2,8 FE ; 24/2,8 FE ; 35/2,8 FE ; 45/1,8 FE ; 75/1,8 FE)
    L’astuce ? Samyang utilise massivement les asphériques afin de réduire le "handicap insurmontable" du poids des optiques 24x36 (ou alors ils "grattent" des mm sur la focale "portrait").
    Un exemple récent : Le 18/2,8 FE est pratiquement 3x plus léger qu’un 18/2,8 AFD Nikkor ....tout en étant optiquement plus performant !
    Accessoirement, personne ne s’est encore brisé une vertèbre en portant une optique de 300g sur un boìtier !

    Autrement dit, les acteurs des petits formats se sont engagés dans une impasse en faisant croire à leur clientèle qu’il existait des critères imaginaires qui ne correspondent pas à la réalité de terrain.
    Les optiques de 100g voire moins, ça existait déjà au milieu XXème siècle quand les acteurs du 24x36 n’étaient pas capables de proposer mieux. Heureusement, aujourd’hui on fait mieux et les optiques de 100g ont été "oubliées". On se demande un peu pourquoi.

    Tout celà m’amène à réaffirmer que ces acteurs des petits formats ne sont en réalité que des loosers qui usent et abusent de la crédulité d’une partie de la clientèle du marché photo.
    Celle-ci ne s’est pas encore rendue compte de la supercherie dont elle a été victime mais elle finira bien par ouvrir les yeux un jour ou l’autre.

  • @9
    Euh..., vous croyez vraiment ce que vous dites ???
    Déjà, lorsque Canon lance un boîtier, en général, ...c’est pour le vendre, et plutôt en grande quantité !
    Aux dernières nouvelles, il serait vendu <4000 $, une somme relativement raisonnable compte tenu de la polyvalence du produit.
    Ensuite, on possède de bonnes raisons de penser que ce boîtier se vendra très bien compte tenu de ses caractéristiques, de la gamme optique déjà proposée et de celle que Canon nous fait miroiter (14-28/2.0, 14-40/4,17-70/3,5-5,6,18/1,0 , 135/1,4 ,etc,etc....), laissant une fois de plus la concurrence "sur place".
    Par ailleurs, l’avantage supposé de Sony en matière de capteurs BSI n’est plus aussi évident qu’il y paraissait avant l’arrivée d’un certain EOS 1D-X Mk III qui fait mieux que le A9 Mk II...et presque aussi bien sur le critère des rafales. Tout le tralala de Sony autour de ses capacités en électronique n’était en réalité que de la poudre de perlimpinpin...
    Il n’est donc pas difficile d’imaginer que Canon retrouvera sa place de leader du marché photo dans le secteur
    le plus lucratif (pro /semi-pro) et que cette domination s’exercera encore pour des siècles et des siècles !
    Amen !

  • @12
    Vous dites 4000 €, cad 3999€. La rumeur internet dit entre 5000€ et 8000€.
    je ne suis pas devin, vous non plus. On verra bien.
    Que canon songe à en vendre beaucoup, c’est très bien, alors il sera autour de 4000€.
    J’applaudirai des 2 mains.
    Que Canon soit encore leader demain sur le marché, c’est certain. Vous ne prenez pas de risque à énoncer cela.
    Vous parlez des optiques, vous avez vu les tarifs ! Alors oui, les optiques Canon sont de grandes qualité (j’en sais qq. chose) mais Canon n’est plus seul aujourd’hui. Toutes les marques offrent de superbes cailloux, surtout pour procurer un fichier ouvert sur un écran non calibré et sortir un timbre poste sur Instagram, ou similaire ! Un vieux Powershot G3 suffit pour sortir un JPEG acceptable.
    Donc notre R5 sera pour l’élite (...) et non pour le "Vulgus pecum".
    Les pros du sport sont sur le reflex pas sur le Mirrorless, les JO sont l’année prochaine.
    Le R5 sera donc réservé à la niche des pros qui ont déjà basculé sur Sony. C’est un fait.
    Vous n’avez pas abordé la question du 8K. Un leurre.
    Concernant Sony, vous parlez de poudre de perlinpinpin... C’est tout de même Sony qui a bousculé le marché, pris de l’avance, laissant loin derrière Canon et Nikon, qui se réveillent effectivement maintenant, après avoir pris un certain nombre de pompes dans le cul.
    Jusqu’à présent Sony reste toujours devant et mon petit doigt me dit que les techniciens de Sony sont sur le pont armés d’un nouveau capteur révolutionnaire.
    C’est ce qui se dit.
    Ainsi soit-il.

  • Monsieur eric-p.

    Encore une fois, où ai-je défendu quoi ou qui que ce soit ?
    Citez une de mes interventions ou c’est le cas : ne vous gênez surtout pas.
    Ce que je défend c’est uniquement le droit à l’information et le respect de l’avis de chacun.

    Je suis le site du MDLP depuis un paquet d’années, et durant tout ce temps-là vos interventions sont allé crescendo dans le ridicule.
    Vous passez votre temps à aligner les critiques envers ce(ux) que vous n’aimez pas, usant de comparaisons hasardeuses qui n’ont pas grand chose à voir avec l’optique, bien que vous tentiez de vous faire passez pour un Parangon sur le sujet (et quelques autres au passage).
    Ensuite vous revenez en permanence à la charge avec les mêmes arguments envers les marques, les formats et les personnes que vous ne considérez pas comme des produits ou des interlocuteurs valables !
    Je pense qu’à un certain moment ça suffit : vos arguments ne sont pas plus pertinents que ceux des autres, vous ne détenez aucune vérité qui vous permette d’être insultant envers les autres commentateurs, et ce n’est pas parce que vous "troller" quasiment tous les sujets que cela vous donne plus de légitimité. D’ailleurs, où peut-on s’émerveiller de vos réalisations ?

    Comme disait mon père : "ce n’est pas celui qui a les plus grandes oreilles qui entend le mieux."
    Donc, ayez un peu d’humilité, respirez un bon coup et surtout, si vous voulez avoir affaire à un débat de qualité, arrêtez de sauter à la gorge de tous ceux (et ils sont nombreux ici) qui ne partagent pas vos merveilleuses analyses techniques et commerciales.

    Bien cordialement.

  • Ce modèlepourrait me plaire, il est destiné à un usage photo et vidéo, à faible distance de mise au point de 0,15 m, compact et tropicalisé. A mon avis , il sera peut être utilisé comme objectif de kit compact pour les Lumix S1 à l’avenir. A voir les recommandations futures.

  • @Eric-p

    J’ai visionné un intéressante vidéo YouTube qui comparai la qualité en photos urbaines e faible éclairement des capteurs d’un MF Hasselblad FF Sony APSC Sony et MFT4/3 Panasonic. il se dessine un avenir peut être radieux pour le format MF et plutôt que prévu finalement si les tarifs s’alignent, sur les haut de gamme "plein format" ça ne vous a pas échappé que le GFX50R se trouve à 3500 € ... Vous nous faites une logorrhée pro Canon à longueur de commentaires, mais les specs du R6 ne semblent pas remporter l’adhésion des Canonistes 20 mpix , 1/4000 ? Pensez donc un Olympus EM1 MK3 fait du 50 Mpix en HI res à main levée, mais attendons la sortie de celui-ci.

  • On dirait le débat sur l’hyrdroxychloroquine. Une conséquence des réseaux sociaux et de l’immédiateté de l’information. On le constate partout et même dans la vie politique. Pas de raison que le domaine photo en réchappe. Tout avis contradictoire est considéré comme une agression. Et il faut vite se venger cet affront.

    En attendant, le professeur Raoul (@5) veut interdire au professeur Eric-p (@2) de parler d’autre chose. J’ai beau relire son commentaire @2 et je trouve qu’il est bien resté dans les clous. Il ne parle QUE ce cet objectif en le comparant avec un autre. Et alors ? C’est interdit ? Même LMDLP produit des comparatifs.
    Encore heureux qu’il n’y ait pas de volontaire-modérateur ici car nous aurions droit à une belle censure digne du camarade Kim. Toutes les déviations arrivés ensuite sont des conséquences des attaques personnelles respectives qu’ils reçoivent... pour le coup, vraiment hors-sujet. Bref on s’autorise à faire ce qu’on interdit à d’autres. Pas joli joli...

  • @13
    Monsieur, je suppose que vous êtes quelqu’un d’intelligent, non ?
    Ça tombe bien, moi aussi !
    Les boîtiers Canon de la série 5D sont renouvelés tous les 4 ans (à peu près).
    2005-2008-2012-2016.
    Le Canon R5 est appelé à succéder au 5D Mk IV cette année.
    En regardant la politique commerciale de Canon de près, on s’aperçoit que les boîtiers d’une cible marketing
    donnée sont commercialisés à tarif constant (à l’inflation près qu’on peut estimer à 1% par an à la louche)
    (il peut y avoir des exceptions quand le produit d’une niche donnée présente des caractéristiques nettement améliorées, et donc plus chères à produire, par rapport au produit précédent)
    3699 € pour le 5D de 2005 (mais le tarif est rapidement tombé à moins de 3000 € en SP)
    2899 € pour le 5D Mk II de 2008(pour tenir compte de la concurrence et donc du D700)
    3299 € pour le 5D Mk III de 2012 (+14% que Canon peut justifier par l’amélioration du produit : viseur 100% et AF enfin digne d’un produit semi-pro !)
    4099 € pour le 5D Mk IV de 2016 dont l’augmentation est plus difficile à justifier (+24%) : Conséquence de la crise du marché photo et nécessité pour Canon d’augmenter ses marges (effondrement du marché des compacts+ ralentissement du marché reflex+ concurrence du mirrorless ?) ?

    Quel sera le tarif du R5 ? Sans être devin, il n’est pas difficile d’imaginer qu’il sera comparable à celui
    du 5D Mk IV étant donné qu’il n’est pas plus coûteux à fabriquer (pas de cage reflex, pas de difficulté sur la visée reflex 100%.)
    Par ailleurs, Canon a sans doute prévu un boîtier R1 pour succéder à l’EOS 1D-X Mk III qui était proposé à sa sortie à 7300 €.
    On peut donc raisonnablement tabler sur un tarif < 2/3 du 1D-X Mk III et plus probablement
    voisin du 5D Mk IV, soit 4099 €.
    Je m’attends donc à une fourchette de 3600 €-4265 €, histoire de rester compétitif face à l’Alpha A9 Mk II
    (Le flagship de Sony a été proposé à 5400 €, prix "d’appel")


    Pour ce qui est des PDM perdues par Canon au profit de Sony, ce n’est pas très grave.
    Canon est parvenu à convaincre que son 1D-X Mk III est au moins aussi compétitif sur le plan de l’imagerie
    (malgré l’absence apparente de technologie comme le BSI ou le capteur empilé).
    Le plus important pour Canon, c’est de conserver l’avance qu’il a sur les optiques.
    Il communique donc les brevets des optiques qui seront commercialisées dans un proche avenir, et qui démontre en réalité le retard de Sony dans ce domaine :
    *Pas de zoom "grand public" exotique comme le 17-70/3.5-5.6 IS STM
    *Pas de zoom f/2 (Canon vient de présenter un brevet de 24-70/2 !)
    (Canon s’est même payé le luxe de présenter des zooms f/1,4 voire f/1,1 !)
    *Pas d’objectif f/1.0 "léger" avec AF
    *Pas de zoom GA à "grand range" (Canon dispose d’un 14-40/4 dans le tiroir)
    *Pas de technologie DO ou BR
    *Etc...

    Avec toute cette débauche de technologies, les Canonistes "infidèles" retourneront aux bercails...en pleurant !


    Quant aux mystérieuses rumeurs faisant état de l’arrivée d’un capteur "révolutionnaire" chez Sony, permettez-moi d’en douter !
    Jusqu’à présent, Sony s’est contenté de faire évoluer une famille de capteur (le CMOS) en lui intégrant des technologies venues d’ailleurs qu’ils ont améliorées (ce qui n’est déjà pas si mal ) :
    *Les ADC (une idée qui provient des USA initialement, il me semble)
    *Le capteur BSI (À l’origine une technologie "artisanale" que Sony est parvenu à industrialiser à grande échelle)
    *Le capteur empilé.

    Canon a eu du mal à faire son retard et a (semble-t-il !) joué sur d’autres tableaux comme le traitement numérique du bruit et l’investissement sur des algorithmes originaux donnant d’excellents résultats
    (C’est également la stratégie empruntée par Olympus voire Panasonic, semble-t-il ).
    Les résultats obtenus par Canon dans les hauts ISOs sont excellents :
    Tandis que Canon n’hésite pas à publier des samples de son 1D-X Mk III à 16.000 isos
    (Canon n’a d’ailleurs pas hésité à publier un "white paper" dans lequel il vante les mérites de son nouveau capteur associé à ses logiciels de traitement du bruit),
    Sony rase les murs avec son A9 Mk II (Sony est resté relativement discret sur la promotion de son produit:Peu de samples publiés !).

    Sony peut-il sortir sortir un capteur révolutionnaire "supérieur" aux CMOS en vogue ?
    Honnêtement, c’est très difficile !
    C’est un peu comme si un constructeur automobile prétendait vouloir supplanter le moteur 4T !
    Tous ceux qui ont essayé s’y sont cassés les dents !

    Pour les "capteurs révolutionnaires", c’est pareil :

    *Nikon s’est cassé les dents sur son fameux (fumeux !) JFET-LBCAST....rapidement abandonné.

    *Sigma ne parvient toujours pas à produire son Fovéon 24x36 après 18 ans de développement dans
    des formats plus petits (APSC raboté et APSH) et les derniers tests de ses protos FF sont si bons qu’il a décidé de reporter sine die sa commercialisation !

    *Le capteur "révolutionnaire" évoqué par l’association Fuji/Panasonic , le fameux capteur hybride Si-Org est si bon...que les acteurs concernés n’osent toujours pas évoquer sa commercialisation après au moins 15 années
    de R&D !!!

  • @16 Personne ne connait les specs du R6. Je rappelle que le R5 était également victime des rumeurs que vous colportez jusqu’à ce que Canon mouche tout le monde.

    A propos de la logorrhée pro M4/3 ou plutôt anti Canon :
    - Olympus EM1 MK3 : juste la taille qu’il faut.
    - Reflex Canon : trop gros.
    - GFX50R : juste la taille qu’il faut.

    Ca commence à se voir ! :)

    Bref tout cela est produit pour se rassurer dans ses choix. Pourquoi ? On a peur d’avoir fait les mauvais ?

  • @13 « C’est tout de même Sony qui a bousculé le marché, pris de l’avance, laissant loin derrière Canon et Nikon, qui se réveillent effectivement maintenant, après avoir pris un certain nombre de pompes dans le cul. »

    Vous avez oublié Panasonic dans votre liste.

  • @Raoul (m-14)

    Que vous vouliez défendre le "politiquement correct", c’est votre droit :
    Un monde de où "tout le monde il est bon, tout le monde il est gentil", on aimerait y croire !
    Le problème, c’est que ça ne correspond pas à la réalité !

    Je sais bien que je suis un "affreux canoniste foule-frêmiste détestable" mais je vous assure que les propos
    et les analyses que je fais sont globalement correctes et que les gens qui persistent à croire
    dans la "cohabitation pacifique et amicale" des formats sont CLAIREMENT dans l’erreur.
    En réalité, je ne fais que dire ici tout haut ce que d’autres disent tout bas (parce que nous avons la sale habitude de vivre dans le politiquement correct ).

    Contrairement à vous, j’ai des faits historiques qui vont dans mon sens,pas dans le vôtre.
    Il suffit de voir ce qui s’est passé dans le passé (l’ère argentique ) pour voir le carnage des petits formats
    ...et les arnaques en tous genres.
    Que dire de l’ère numérique qu’on peut faire débuter en l’an 2000 ?
    Ben, c’est exactement la même chose !
    Les entreprises ayant investi dans le petit format ont fait faillite (Konica-Minolta, Contax, Kodak,Samsung, Nikon pour son format 1").
    (Dans le cas de Contax, c’est pire : Ils n’ont pas vu le retournement du marché à temps !)

    Le dernier "vilain canard" de l’industrie photo, c’est Olympus...qui vient d’annoncer (sûrement un hasard)
    son retrait du marché coréen.

    La seule et unique raison expliquant la persistance de l’APSC et du MFT sur le marché photo est en réalité très
    simple : Le coût des capteurs FF !
    Une fois qu’un grand constructeur aura annoncé un boîtier FF à 1000 €, ce sera plié pour Fuji et Olympus !

    Aussi sûr que 2+2=4 !

    La réalité aujourd’hui, c’est que TOUS les acteurs du marché photo ont investi dans le 24x36(quand ils en ont les moyens) ...y compris
    ceux qui s’en défendent (Olympus a publié des brevets d’optiques 24x36, ce qui prouve qu’ils mentent par rapport à leurs déclarations officielles tandis que Fuji vante les mérites du "plus grand format", le 33x44, reconnaissant implicitement la supériorité du FF sur l’APSC).

  • @Olympus Mons

    Franchement, vous n’espérez tout de même pas que je vais faire de la logorrhée au profit du MFT ou, pire,
    d’Olympus, non ?

    Contrairement à ce que vous dites, je ne fais pas de la propagande FF Canon, je fais de la propagande pour
    "le plus grand format possible" dans l’idéal et de la propagande FF par réalisme.
    Si je fais de la propagande Canon, c’est par la force des choses : La moitié des "grosses nouveautés" sont issues de Canon. Pourquoi le nier ?
    Que ça plaise ou non, Canon est le Nº1 mondial du marché photo.
    Vous pouvez être jaloux de cette réalité, c’est tout de même Canon qui impose son matériel.

    Pour ce qui est du Fuji GFX à 3500 €, c’est une très bonne chose et je n’ai jamais été défavorable aux initiatives visant à créer un plus grand format que le 24x36.
    Il y a néanmoins un hic :
    Le format 33x44 est trop proche du 24x36, ce qui fait que le gain en termes qualitatifs est relativement marginal.
    De plus, c’est un format relativement marginal où tout ou presque reste à construire...en petite série...et à des coûts gastronomiques. À part Laowa (et encore !), ce format n’attirera pas les opticiens indépendants.

    Pour être capable de concurrencer réellement le 24x36, il faudrait que les fondeurs soient capables de produire
    un capteur 645 pour 1000 € ! On en est très loin, il me semble qu’il faudra une véritable rupture technologique
    pour produire ce genre de capteur à ce coût. En 2050 peut-être ?

    Pour ce qui est de votre analyse du R6, je ne suis pas d’accord avec vous, évidemment.
    Ce qui compte pour un boîtier, c’est la capacité à monter des optiques performantes dessus !
    (+ coût du boîtier Vs concurrence !)
    La gamme RF est actuellement en cours de développement et Canon fait très clairement miroiter à sa clientèle qu’elle dispose d’optiques alléchantes en cours de développement :
    *14-40/4 RF
    *17-70/3.5-5.6 IS RF
    *50/1,8 IS RF
    Etc...

    Je ne suis pas sûr que la clientèle soit nécessairement obsédée par la définition ou "pixelrace".
    Personnellement, je roule toujours avec un 5D acheté en 2006 et ses 12,8 MP, une misère de nos jours.

    Le 1/4000" au lieu du 1/8000" ? Je ne pense pas (amha !) que ce soit décisif pour pousser la clientèle en face.
    Ce qui compte, c’est la capacité à faire des images dans les hauts isos avec le moins de bruit possible
    et la préservation des détails.

    Là où Canon est attendu (outre le tarif du boîtier), c’est l’ajout ou non des ADC sur le capteur du R6, une caractéristique qui avait été "oubliée" (volontairement, évidemment !) sur le 6D Mk II et l’EOS RP....tandis que Sony engrangeait les bénéfices avec son A7 Mk III....

  • @20
    Non je n’ai pas oublié Panasonic, mais je ne place pas dans la même cour des grands cette enseigne, si respectable soit-elle. C’est Sony qui a fait peur aux deux autres grands (voir les CA et autres classements).
    Maintenant les deux grands courent pour rattraper leur retard, c’est presque fait. C’est ainsi.
    En tête des ventes mondiales CANON et loin derrière NIKON, etc...
    PANASONIC n’a jamais inquiété qui que ce soit, même avec ses excellents GH4-GH5.
    C’est mon point de vue, mais vous n’êtes pas tenu de le partager, évidemment.

  • @18
    Vous dites : « Pour ce qui est des PDM perdues par Canon au profit de Sony, ce n’est pas très grave. »
    Sauf que le vent a soufflé fort dans le staff. Aucune perte ne reste sans conséquence aujourd’hui (y compris chez les japonais).
    Je me souviens des propos tenus par l’équipe de Canon présente au Salon de la Photo à Paris lors de la présentation du 5D4. J’étais invité, lors d’une entrevue privée , à donner mon avis sur ce nouveau boîtier. J’avais indiqué que son tarif me semblait hors sol, compte tenu notamment du bridage en matière de possibilité vidéo.
    Je me souviens très bien de çe que le staff dubitatif disait, du bout des lèvres, « c’est pour ne pas concurrencer nos caméras vidéos ».
    Le discours a bien changé, CANON va proposer la 8K pour 4000€ (?).
    Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, dit-on, alors oui CANON change son discours, forcément les balles SONY sont passées très près ...Mais beaucoup de pros sont déjà passés chez SONY et s’en trouvent très bien pour ne pas « revenir au bercail... » sic. Les cailloux SIGMA Art sont très appréciés sur SONY, et ça marche !
    La chance de CANON (et de NIKON) c’est de disposer de boîtiers reflex parfaitement adaptés aux sports avec un parc optiques confirmées. Pas de R1 avant 2 ans. Les Pros des stades ne sont pas encore concernés.
    En résumé, si CANON sort le R5 pour 4000€, c’est bingo car les ST annoncées seraient ce qui se fait de mieux.
    Les ST du R6 sont à peu près connues (réponse à 19) sauf le niveau de prix ? Je pense que ce sera un très grand cru.
    Les tests diront la vérité et la concurrence fera baisser le tarif...Pour Noël cela promet ( :>))

  • @ eric-p
    Biais cognitifs, contre-vérités et absence de source : exactement ce qui s’est passé sur les autres forum où vous êtes intervenus et où on ne vous ne mettez plus le nez à cause de cet éternel ramassis d’idioties dont vous faite preuve, pointé en son temps par les autres participants et les modérateurs desdites forum.
    Comme vous pouvez le lire, tout le monde peut faire de l’ad hominem ou de l’ad personam, ce n’est vraiment pas compliqué...

    Restez bien ici, car c’est le dernier endroit où la modération vous laisse la liberté de refaire l’histoire à votre goût.
     ;-)

  • @eric @19

    Amélioration marginale du format 33*44 c’est pas ce que mes yeux ont vu dans ce test, Saint Thomas ne m’aurait pas contredit, il est vrai que c’était un Hasselblad X1D II 50C. Voyons ce que Fuji prépare en remplacement du GFX50R à un prix proche d’un ML FF.

    Je ne suis pas un aigri du MFT, je ne crois, pas à des formats plus petits que le FF pour les raisons que vous avez évoquées.(Je possède un EM1 Mk 2 + 17 1,2 + 45 1,2)

    Néanmoins vous faites assez facilement de la retape pour Canon RF. Je ne vous entends pas beaucoup chanter les louanges (à l’exception des objectifs ) des autres constructeurs le contraire est plutôt vrai. j’en ai l’illustration avec votre dénigrement sur les technos des capteurs concurrents, mais il me semblait que les meilleurs capteurs FF sont des Sony et Nikon justement certes de très peu... jetez un oeil l sur les mires dprewiew et ranking DXOmark tenez par exemple un vieux D610 et le dernier EOS R.

  • @18 @eric-p

    "Canon a eu du mal à faire son retard et a (semble-t-il !) joué sur d’autres tableaux comme le traitement numérique du bruit et l’investissement sur des algorithmes originaux donnant d’excellents résultats (C’est également la stratégie empruntée par Olympus voire Panasonic, semble-t-il ).
    Les résultats obtenus par Canon dans les hauts ISOs sont excellents :
    Tandis que Canon n’hésite pas à publier des samples de son 1D-X Mk III à 16.000 isos (Canon n’a d’ailleurs pas hésité à publier un "white paper" dans lequel il vante les mérites de son nouveau capteur associé à ses logiciels de traitement du bruit), Sony rase les murs avec son A9 Mk II (Sony est resté relativement discret sur la promotion de son produit:peu de samples publiés !).

    Dprewiew à fait une comparaison des raws EOS-1D X Mark III Nikon D5 et Sony A9.
    D’accord avec vous, mais Le Nikon D5 fait mieux vous auriez pu le souligner. Vous ne le saviez pas certainement.

    Pardon, mais 4000€ pour un R5 avec un capteur certainement moins bon qu’un Nikon Z7.

  • @26
    Il n’y a pas que le FF dans la vie, effectivement le MF et les petits capteurs APSC et autres smartphones.
    Fuji est le spécialiste du non-FF et s’en porte bien.
    Chacun ses goûts, son budget, ses croyances et son arthrose lombaire...
    Quant aux capteurs SONY vs CANON, je vous dirais que personnellement j’ai quitté NIKON pour CANON, au moment du 5D3, avant j’étais chez les jaunes depuis le Nikkormat EL...Et je ne recommande pas l’étude des courbes ou autres murs de briques pour juger d’un appareil et de son capteur, mais de faire un test, comme dans la vraie vie, en empruntant (en louant) le boitier/objectif afin de se faire une idée précise du résultat selon sa pratique, évidemment.
    La rumeur dit que les capteur sur NIKON et donc SONY sont supérieurs à ceux de CANON. Aucune gêne pour moi, aucun désagrément, aucune contrainte...Mais j’utilise le trépied, les filtres LEE, ou autre pose à 100 ISO si besoin et avec des focales fixes.
    J’ai eu le D3s, puis D4, bon pas de quoi reléguer CANON au rang inférieur. Tout cela se vaut, à peu près, comme une Renault ou une Peugeot du même prix.
    Finalement, je crois que c’est plutôt dans la tête que les choses se passent, les avantages de l’un sont annihilés par ceux de l’autre (ex. Vitesse, précision de la mise au point, du suivi).

  • @27
    Vous dites « Pardon, mais 4000€ pour un R5 avec un capteur certainement moins bon qu’un Nikon Z7 ».
    Soyez sérieux un instant, vous avez examiné la ST du R5, une formule 1 et vous ne semblez pas décortiquer les possibilités vidéos de la bête. Dommage. Vous avez là un boîtier hyper performant et une vidéo pro de malade, c’est pour cela que je disais à eric -p , que pour 4000€ j’achète. Quel sera le véritable tarif ?
    Si vous faites une fixette sur le capteur, attendez au moins que le R5 soit sorti pour porter un jugement réaliste.
    je reconnais que vous avez utilisé le conditionnel, à peu près et donc vous doutez. C’est le début de la sagesse.
    Canon serait-il relégué toujours avec ceux ayant un médiocre capteur ?
    C’est pour cela que les gens achètent et placent Canon en tête du marché, etc. Etc...

  • 28

    "La rumeur dit que les capteurs sur NIKON et donc SONY sont supérieurs à ceux de CANON"
    Ce n’est pas une rumeur c’est la réalité, mais bon c’est kiff kiff au final.

    "Le format 33x44 est trop proche du 24x36, ce qui fait que le gain en termes qualitatifs est relativement marginal."
    Vous pouvez voir la vidéo YouTube "Does Sensor Size Matter ? Camera Sensor Size Comparison". On peut espérer une démocratisation assez rapide et pas en 2050.

    Votre justification du prix correct du R5 dans l’hypothèse de 4000 € pose question sur votre impartialité un Z7 coûte 1000 € de moins.

    Votre relative mansuétude au retour d’un capteur de 20 mpix sur le R5, mais non confirmés par Canon attendons ! me laisse perplexe. Ça ne vous ressemble de faire preuve d’indulgence.

    Il me semble que vous pratiqué de la photo d’architecture il manque une gamme d’objectifs à décentrement MFT, mais sachez que vous pouvez monter à 80 mpix et maintenant 50 mpix à, mais levée avec un em1 mk 3 le pixel shift se fait attendre chez Canon. Vous obtenez une qualité équivalente à supérieur en résolution avec des objectifs fixes à un Eos 5ds en downsiziant un raw 80 Olympus Panasonic à 50 mpix . Je suis d’accord avec vous une résolution sup à 20 n’apporte pas grand-chose si vous ne croppez pas.

    En conclusion Canon RF ou Nikon Z c’est suivant c’est goût la qualité équivalente. Mais on perçois votre fanboyisme Canon pas la peine de le nier.

  • @29

    Oui, mais bon faire de la vidéo ce sont des appareils photo avant tous. Et la 8K a moins d’êtres à 1 mètre de sa télé... pour voir la différence avec la 4K.
    Effectivement ,Canon dépasse largement Nikon en termes de vente je souhaite que ça s’équilibre pas de raison de préférer Canon à Nikon en 2020. De mon point de vue le plus réussi des ml est le Nikon Z6 injustement basher par les geeks.

  • @30
    Vous ignorez sans doute que Canon propose des optiques à décentrement depuis très longtemps 17mm (celui là très compétitif vs 19mm Nikon), 24, 50, 90.
    Parfaitement utilisables sur boîtier R sans pertes avec l’une des trois bagues Canon, au choix.
    Une optique à décentrement ne se revend pas.
    Le R5 c’est 45 Mpx et non 20. Le R6 est effectivement annoncé à 20 Mpx.
    Le module Vidéo du R5 n’est pas comparable à celui du Z. L’on se rapproche des exigences des utilisateurs de caméras professionnelles et cela justifie un écart de 1000€. Depuis le 5D2, un certain nombre d’émissions TV, telle Turbo, et pas que, sont filmées en Canon 5D.
    Par ailleurs, de plus en plus, de mariagistes sont amenés, à la demande du client, de produire, outre les photos, des petites séquences animées. C’est la tendance générale et il ne faut pas le nier. Un appareil aujourd’hui doit sortir de la 4k avec ralenti. Fuji et Panasonic l’ont également très bien compris.
    Bon, cela dit, j’estime que Nikon produit toujours d’excellents boîtiers , etc. Mais j’ai fait un choix à un moment donné et quitté Nikon pour Canon. Pour autant, je ne suis pas fan-boy comme Eric-p, mais il faut considérer sa gamme optique (L) avant de switcher. Ce n’est pas mon cas aujourd’hui, cependant j’observe le marché ainsi que les acteurs qui s’écharpent au travers les forums, YouTube ou autres clubs.
    J’ai la chance de shooter également avec un Leica MP et 4 optiques. Ne vous en déplaise, j’ai aussi dans un tiroir un Nikon 1 de première génération avec 2 zooms et encore 3 focales fixes Nikon adaptables avec la bague dédiée.
    J’y pense maintenant, j’ai toujours conservé mon 2,8 - 60mm macro Nikon que j’utilise encore pour de la reproduction de tableaux, monté sur mon 5D avec une bague Novoflex, tout en manuel bien sûr.
    Voyez, je ne suis pas attaché plus que cela à Canon, toutefois quand le leader se réveille je bouge l’oreille.

  • @31
    J’ai déjà répondu en partie ci dessus concernant la 8K qui est un argument commercial actuellement inexploitable sauf à fortement investir dans son matériel informatique, etc. Les fichiers sont très lourds, bonjour la Postprod.
    Par contre la 4K avec ralenti c’est devenu obligatoire aujourd’hui sur un appareil photo. Je n’insiste pas.
    Personnellement je ne suis pas fan de vidéo, mais la demande est croissante, d’ailleurs il suffit d’observer les nombreux quidams toujours en train de filmer avec leur smartphone. On peut faire mieux avec un reflex ou ML équipé d’un RODE.
    Je pense, comme vous, qu’aujourd’hui le Z6 est le meilleur Rapport qualité /prix, ML FF du marché (la gammes des focales fixes 1,8 reste géniale chez Nikon), les geeks ont s’en fou !
    Les Canon R et RP sont largement moins attractifs, mais demain, attention les R5 et surtout le R6 qui sera selon moi, d’après les ST connues à ce jour, un sacré numéro.

  • @24
    On peut assister à un "certain rééquilibrage", Sony peut et devrait devenir Nº2 mondial du marché photo,
    et c’est normal compte tenu des erreurs flagrantes et répétées des dirigeants de Nikon MAIS, sincèrement,
    en l’état actuel des choses, je ne vois pas Sony devenir Nº1 mondial pour les raisons que je vous ai précisées.
    S’il y a une partie de la clientèle "volage" chez Canon, une partie très importante reste très attachée à cette marque...tout bonnement parce qu’elle propose traditionnellement des optiques innovantes.
    On regarde ce que bricolent les ingénieurs de Sony mais on n’est pas totalement convaincu de leur capacité à sérieusement concurrencer le porte-avion de l’optique 24x36 des rouges !
    Au jour d’aujourd’hui, le système pro le plus abouti est encore le système reflex et tous les professionnels n’ont pas envie de lacher la proie pour l’ombre ....même si le mirrorless est "à la mode".

    Ce que vous décrivez (migration de la clientèle Canon ou Nikon => Sony) est AMHA marginal pour le moment.
    La gamme optique Sony est encore laaaaargement incomplète et le système AF à moteur linéaire ne fait pas l’unanimité chez les pros.

    Il ne vous aura pas échappé que Canon n’a pas , contrairement à Sony, mis tous ses oeufs AF dans le même panier. Il y a une cohabitation STM /nano-uSM ET motorisation USM en anneau !
    L’autre problème, c’est la visée EVF : Tous les photographes ne sont pas convaincus et continuent de faire confiance à la bonne visée reflex.

    Le mirrorless est appelé à remplacer le reflex mais , amha, ça va peut-être prendre plus de temps que prévu !
    Peut-être même y aura-t-il un équilibre entre les 2 systèmes.

  • @34
    je ne suis pas en désaccord avec vous.
    Je pense, effectivement, que le reflex a encore de longues années d’existence, à commencer par les pros du sport.
    je connais personnellement qq. pros qui sont passés chez Sony, toutefois ils restent assez silencieux sur le bien fondé de leur choix, ce qui interroge.
    Certains d’entre eux pestent sur l’ergonomie « à chier » des menus. On sent (Hum !..) la culture de l’électricien très éloignée du photographe.
    Chez Sony, des gens sont payés pour complexifier les menus !!!
    Dans le même ordre d’idées la (les) gammes optiques sont incohérentes et la porte reste ouverte aux marques indépendantes, c’est d’un bazard !
    Bon, vous avez compris, je ne suis pas convaincu par Sony. Cependant, force est de constater l’enracinement de cette enseigne sur un marché NOUVEAU qu’elle a contribué à initier. En cela, bravo à Sony.
    Il reste à Canon de soigner son parcours de développement, c’est bien parti et les nouveautés arrivent.
    Quant à Nikon, que dire, j’ai beaucoup aimé, mais des mauvais choix, effectivement, et une frilosité dommageable.
    Il est vrai que la surface financière de Nikon pénalise ses ambitions. Enfin, je ne crois pas qu’un électricien puisse déloger un photographe de la seconde place. Je serais peiné que Sony s’intercale.

  • @Raoul (m25)
    Si vous étiez un honnête homme, vous ne diriez pas toutes les contre-vérités que vous venez d’évoquer :
    1-Je n’ai pas participé à autant de forums que vous prétendez mais seulement 3 +1 (le site d’un copain "canoniste" qui a eu besoin de moi pour compléter ses argumentations)
    2-J’ai été viré de 3 sites pour des raisons totalement différentes :

    *Le premier parce qu’il prend ses lecteurs à témoins sans que ces derniers connaissent tous les tenants et aboutissants du litige les concernant.. en dépit de la déontologie de leur profession...et aussi parce que je leur ai certaines vérités qui leur ont déplu. J’ai d’ailleurs été soutenu par certains intervenants du forum
    qui n’ont pas osé dire ces vérités de peur d’être virés. J’estime pour ma part que la liberté d’expression dans ce pays doit être totale...à condition que les arguments avancés par les intervenants.C’est bien ce que je fais, non ?
    *Le second, un forum Canon, parce que le modérateur du site est légèrement mégalo et ne supporte pas la contradiction. Accessoirement, j’ai critiqué certains aspects de la politique de Canon et celà a pu déplaire.
    Je persiste à dire que toute vérité est bonne à dire, même si elle est désagréable à entendre !
    *Le 3ème site....eh bien c’est LMDP où un journaliste s’est arrangé pour bloquer l’accès au site avant de se raviser quelque temps plus tard. Pourquoi à votre avis ?
    La politique de LMDP, et c’est tout à leur honneur, consiste à permettre la liberté d’expression à tous les intervenants courtois et susceptibles d’apporter quelque chose.
    J’ai la modestie de penser que je fais partie de ces intervenants.
    Dommage pour vous que vous ne vous en soyez toujours pas rendu compte !

  • @Raoul

    "Restez bien ici, car c’est le dernier endroit où la modération vous laisse la liberté de refaire l’histoire à votre goût.
     ;-)"

    Contrairement à ce que vous prétendez, je ne refais pas l’histoire "à mon goût" mais telle qu’elle s’est déroulée effectivement (Le 24x36 est sorti grand vainqueur de la "guerre des formats" au XXème siècle).
    Pour ce qui est de l’histoire contemporaine, TOUS les acteurs, à 2 exceptions près, ont basculé vers le 24x36
    comme je l’avais annoncé il y a 13 ans.
    En réalité, tout ce que j’ai annoncé avait déjà été énoncé par Canon dès l’annonce des optiques EF-S en 2003 :
    "Les optiques EF-S sont provisoires. Notre objectif est de généraliser le 24x36"
    Propos rappelés par un responsable de Canon UK en 2005 et cité par la revue "Chasseurs d’images" septembre
    2005 à l’occasion du test du Canon 5D (écrit dans la marge d’une page, évidemment !).

    Si vous voulez contester la vision de l’histoire écrite en grande partie par Canon, c’est votre droit,
    mais la réalité va à l’encontre de votre conception du monde de la photo.
    Désolé.

    Une fois que les formats MFT et APSC auront disparu ou seront marginalisés, peut-être considèrerez-vous que votre vision du monde était erronée, hein ?

  • @Olympus Mons (m-26)

    Heureux d’avoir contribué à vous ouvrir les yeux sur le FF !
    Comme quoi, mes efforts finissent par payer...

    Pour ce qui est des optiques, je fais essentiellement la promotion des optiques 24x36...à condition qu’elles en vaillent la peine.
    Dans le cas présent, c’est effectivement le cas ! Alors pourquoi se priver ?
    Même si je suis hostile aux petits formats, je commente également les petites optiques innovantes.
    Panasonic a présenté un intéressant 10-25/1,7 DG Leica-Pana pour MFT dont j’ai vanté le mérite technique lors de sa présentation.
    (C’est effectivement une vitrine technologique pour Panasonic qui a besoin de ce type de produit pour se faire remarquer).
    En vérité, si une optique présente une caractéristique technique innovante, et les optiques des petits formats en présentent bien souvent, je le dis aussi....et même les professionnels du FF (Canon par exemple) y font parfois allusion.

    Par exemple, lorsque Fuji a présenté son 8-16/2.8 R pour APSC, un des responsables de Canon a prétendu que l’entreprise avait étudié l’option d’un 12-24/2,8 L EF face à l’option 11-24/4 L EF.
    Il s’agit probablement d’un "vaporware" qui prouve en tout cas que les professionnels sont attentifs à ce que produisenrt leurs concurrents...

    Pour ce qui est des boîtiers 24x36, je ne fais généralement pas beaucoup de promo pour Canon parce que je m’intéresse essentiellement aux optiques.
    Si j’ai cité le R5, c’est qu’un intervenant m’a branché dessus et que ce boîtier présente une caractéristique inédite susceptible de renforcer l’hégémonie du 24x36 sur les autres formats : La vidéo 8K !
    Si Olympus veut faire de la vidéo 8K, les pixels de ses capteurs devront mesurer environ 2 microns, ce qui aura des conséquences sur la diffraction (au delà de f/6 environ). Le problème de la diffraction existera aussi en 24x36 mais, avec des pixels de 4 microns, les optiques ne souffriront pas avant f/12.

    J’ai également fait la promo de l’EOS 1D-X Mk III parce que sa qualité d’image à 16.000 isos est tout bonnement incroyable, meilleure que celle du A9 Mk 1 & 2...et c’est une surprise !
    Donc l’avance technique de Sony en matière de capteurs, que je n’ai jamais niée, n’est plus du tout aussi claire
    au jour d’aujourd’hui !

    Les boîtiers Panasonic récemment sortis sont intéressants mais restent en deça de ce qu’on attendait d’eux
    Pas vraiment de caractéristiques "révolutionnaires" amha...

  • @37
    Vous dites : « Si vous voulez contester la vision de l’histoire écrite en grande partie par Canon. »
    On peut tout de même admettre que l’histoire de la Photo s’est faite d’abord en France (Niepce, Daguerre, Lumière...), puis en Teutonie par un certain Barnack, de son prénom Oskar...Je glisse sur Exacta Varex et autre Kodack pour rallier bien plus tard un certain Nikon F.
    A l’époque, qui connaissait Canon en France ?
    On peut dire que Canon s’est fait connaître avec ses FTQL, Pelix, puis AE1, c’était vers 1970 et après.
    Nikon était déjà très implanté et pas loin de reléguer Miranda, Alpa, Minolta, Zeiss et autre Canon à des places subalternes.
    Ensuite, se sont imposées au cour du temps les enseignes telles : Nikon, Minolta et Canon, sans oublier Leica.
    Pour raccourcir l’histoire, aujourd’hui c’est Canon the first, puis Nikon, Paul et les autres...
    On peut dire que Canon a été (est) un acteur de l’histoire seulement une fois le train lancé.
    N’ergotons pas sur les dates, sinon faudra convoquer Patrice Hervé Pont.

  • @Olympus mons (m27)
    "Pardon, mais 4000€ pour un R5 avec un capteur certainement moins bon qu’un Nikon Z7."

    Ça reste à voir mais il aura la vidéo 8K...ce qui peut faire toute la différence sur le plan commercial.
    Souvenez-vous de ce qui s’est passé avec le Canon 5D Mk II : Canon a été le premier fabricant à introduire
    la vidéo sur un boîtier de ce standing et les professionnels, qui avaient l’habitude de dépenser des dizaines de milliers d’euros sur une caméra vidéo présentant généralement un format plus petit, n’ont pas hésité à casser la tirelire pour voir ce que ce 5D Mk II avait dans le ventre et de profiter de la gamme optique pléthorique et abordable EF (Les objectifs professionnels en monture PL coûtent un bras !).
    Ensuite, même si Canon anoonce son R5 autour de 4000 boules, il y aura une guerre des tarifs et les SP !

    Enfin, les clients n’achètent pas seulement un boîtier pour ses seules qualités mais aussi pour la gamme
    RF et celle qu’elle deviendra dans les années à venir (Canon n’a pas hésité à publier des tas de brevets d’optiques RF, histoire de faire saliver la clientèle Canon !).

    Même si le R5 est en retrait par rapport à un Z7 (mais on a des éléments qui nous autorisent à penser que ce boîtier sera un must compte tenu de la démonstration technologique déjà réalisée par Canon sur son EOS 1D-X Mk III), il devrait se vendre correctement.
    La cible marketing a été minutieusement préparée par Canon...comme d’habitude !

    Pour ce qui est des xomparaisons 1D-X Mk III Vs Nikon D5 ou D6, j’ai regardé les samples de chaque boîtier
    et il me semble que le Canon est devant. Le D6 est moins bon, semble-t-il que le D5, ce qui est une déception...

  • @40
    Sans (trop) rentrer dans un débat qui n’en est pas un, mais en restant sur le plan de la raison, de la logique pure et du factuel :
    - Fin 2019 les ventes de mirrorless se maintenaient alors que celles des dslr s’effondraient (baisse régulière depuis 2012), c’est un fait ! (https://www.macg.co/materiel/2019/09/les-ventes-dappareils-photo-nen-finissent-plus-de-chuter-108095)
    - Qu’elle progresse encore ou pas dépendra en partie uniquement de la volonté des fabricants : est-ce (encore) rentable ou pas ? Pour l’instant ils continuent à investir dans cette voie que ça nous (vous) plaise ou non !
    - L’industrie du reflex est la même que celle du mirrorless : c’est l’industrie photographique. Il n’y a pas de bons et des mauvais constructeurs mais des consortiums (qui, pour la plupart, ne vivent pas que de ça...)
    - Baser une argumentation sur des désirs, les vôtres, alors que les faits disent le contraire est de l’intégrisme.
    Par contre vous pourriez tout simplement les présenter en "désirs", "souhaits" et là, promis tout le monde s’en foutrait ...

    Aparté : vous vous faites, selon vos propres dires, blacklister quasiment partout où vous passez, et tout ça à cause de votre amour de la vérité !
    On croit rêver...

    Vous êtes surtout une personne qui retombe toujours sur ses pieds par malhonnêteté intellectuelle et parce que vous avez toutes les audaces (surtout celle de décontextualiser les écrits d’autrui notament)... mais il faut bien exister ! :)

  • @Olympus mons (m30)

    "Votre relative mansuétude au retour d’un capteur de 20 mpix sur le R5, mais non confirmés par Canon attendons ! me laisse perplexe. Ça ne vous ressemble de faire preuve d’indulgence.

    Il me semble que vous pratiqué de la photo d’architecture il manque une gamme d’objectifs à décentrement MFT, mais sachez que vous pouvez monter à 80 mpix et maintenant 50 mpix à, mais levée avec un em1 mk 3 le pixel shift se fait attendre chez Canon. Vous obtenez une qualité équivalente à supérieur en résolution avec des objectifs fixes à un Eos 5ds en downsiziant un raw 80 Olympus Panasonic à 50 mpix . Je suis d’accord avec vous une résolution sup à 20 n’apporte pas grand-chose si vous ne croppez pas.

    En conclusion Canon RF ou Nikon Z c’est suivant c’est goût la qualité équivalente. Mais on perçois votre fanboyisme Canon pas la peine de le nier."

    Hem, j’imagine que vous vous adressez à moi plutôt qu’à "28" !

    La mansuétude dont je fais preuve vis-à-vis des caractéristiques supposées du R6 (et pas R5 !) se justifie
    par le fait que les produits concurrents (Panasonic S1 ou nikon Z6 ou Sony A7 Mk III) sont à 24 MP.
    Vous pensez sérieusement que les clients Canon vont switcher pour 4 MP ???
    Vous allez dire que je suis obsédé par les optiques mais les gens qui achètent Canon le font pour la gamme optique...et donc peu importe si le boîtier est un peu en retrait sur la concurrence !
    Je vous dis, le seul truc qui pourrait éventuellement faire tiquer la clientèle, c’est la présence ou pas des ADC sur le capteur du boîtier.
    Canon l’a "oublié" sur son EOS RP....et les gens ont préféré changer de crèmerie (On a vu ça au Japon où les ventes de RP ont été décevantes par rapport aux A7 Mk III).
    J’ose espérer que Canon en aura tiré les leçons qui s’imposent...

    Pour ce qui est du tarif du R5 (supposé autour de 4000 €), c’est pas forcément très grave qu’il y ait 1000 € de différence parce que les SP auront vite fait de rappeler Canon aux basses réalités de ce bas monde : Les poches des clients ne se remplissent pas toutes seules ! ;-)
    Pour rappel, le 5D Mk IV était proposé à 4099 € il y a 4 ans et il se trouve aujourd’hui autour de 2500 € en SP !

    Pour ce qui est des modes Hi présents sur les boîtiers, c’est intéressant et Canon devrait l’adopter tôt tard.
    Ceci dit, ce mode d’utilisation à ses limites : On ne peut pas l’utiliser sur des sujets mobiles.

  • @Olympus mons (m31)
    Faire de la vidéo 8K permet aussi de faire des rafales à 24i/s 25i/s 30i/s,etc... et de sélectionner des clichés pour la presse avec certaines images plus spectaculaires que celles obtenues à 10-15-20 i/s.
    C’est susceptible d’intéresser les photographes du milieu sportif ou animalier...

  • @39
    Bah, vous évoquez les p’tits joueurs ! ;-)
    (Ceci dit j’ai beaucoup d’admiration pour ces pionniers parce qu’ils sont partis avec des "bouts de ficelles"
    et ont réussi des choses admirables comme les travaux d’Ernst Abbe à l’origine des optiques modernes)
    Daguerre, Zeiss, Leica ou Contax (etc...) ont bien joué un rôle dans l’histoire de la photographie...argentique
    mais l’histoire a commencé à s’emballer avec le "véritable" décollage de l’industrie photographique (où les optiques sont vendues à plusieurs millions d’exemplaires chaque année) que je date à partir de 1960-70.
    Avant 1970, l’industrie pédale vraiment dans la semoule.
    Il suffit de présenter à un jeune les longues focales disponibles chez Canon en 1965 (ils venaient de corriger leur erreur de la monture R !) pour qu’ils éclatent de rire !
    - Les traitements multicouches (vers 1970)
    - Les verres spéciaux à dispersion anomale (fluorine-UD/SUD/...vers 1969-1972)
    - La mise au point interne (arrivée d’abord sur les téléobjectifs vers 1975)
    - lentilles asphériques (1966-1971-1985-1990 environ pour différentes technologies introduites)
    - Les zooms GA (1975-78)
    - zoom VFI (1982)
    - L’AF +USM (1987)
    - La stabilisation optique (1995)
    - L’optique diffractive (2001)
    - Traitement optique nano (2004)
    - Traitement déperlant (2010-2011)
    - Traitement DSA (2015 environ)
    - Introduction du capteur CCD reflex (vers 1990)
    - Introduction du CMOS (2000)
    - Capteur Fovéon (2002)
    - Introduction du mirrorless (2008)
    - Introduction du capteur Exmor ou ADC(2008)
    - Introduction du capteur BSI en compact (2009) puis mirrorless 24x36 (2015)
    - Capteur empilé
    - Capteur stabilisé 5 axes
    - etc....
    Une bonne partie de ces innovations est due à Canon (surtout dans la partie optique) qui joue un rôle moteur réel depuis 1969 (introduction des lentilles en fluorine artificielle dans ses téléobjectifs).

  • @40
    J’ai l’amour de la vérité, bien sûr !

    Dans les remarques que vous m’adressez, les statistiques ne signifient pas forcément grand-chose !

    Elles vous disent simplement que les ventes de reflex ralentissent tandis que les ventes de mirrorless stagnent !
    Ça, ce sont les données brutes !
    Dans les ventes de reflex, vous avez le marché amateur (auquel plus personne ne croit ou presque. Notez tout de même que Canon a présenté un boîtier 850 D il y a 4 mois seulement !).
    Vous avez le marché "expert" dont je ne suis pas certain qu’il ralentisse autant que le marché amateur,
    et il y a le marché pro : Il se trouve que Canon/Nikon viennent de renouveler leur boîtier "professionnel"
    et....ils n’ont toujours pas proposé un modèle équivalent en version "mirrorless".

    Contrairement à ce que vous dites, ce ne sont pas nécessairement MES désirs que j’exprime mais ceux
    des industriels et une boooonne partie de la clientèle pro /expert.
    Les premiers pour des raisons de logistique (ils n’aiment pas multuiplier les formats pour des raisons de rentabilité) et les seconds...parce qu’ils ont des yeux et qu’ils ont vu la différence (C’est pas un scoop, c’était déjà le cas durant l’ère argentique !) et l’argument de la miniaturisation des pixels dans les formats plus petits ne permet pas de faire grossir la grenouille APSC Vs le boeuf 24x36.
    Une fois qu’un des acteurs aura proposé un boîtier FF à 1000 € (Les responsables de Canon ne cachent pas leur ambition dans ce domaine),ce sera plié pour les petits formats.
    Est-ce si difficile à admettre pour vous ?

  • Le message précédent s’adresse à "41" évidemment...

  • cher Eric P, cela fait dix ans que vous étiez que Canon va proposer un boîtier FF à mille euros...Entretemps, Sony l’a fait.

  • "Pour rappel, le 5D Mk IV était proposé à 4099 € il y a 4 ans et il se trouve aujourd’hui autour de 2500 € en SP !"
    Mais voyez-vous cher Eric P, c’est le cas de TOUTES les marques de voir le prix de leurs boitiers baisser de manière spectaculaire après quatre années...
    Bon , nous avons tous compris que Canon est le meilleur mais il n’est pas le seul sur le marché et si les gens acceptaient en fonction de critères rationnels (ce qui n’est que rarement le cas) , qu’est-ce que le monde serait chiant, aussi ch... que vos commentaires de longueur biblique . Si on transposait vos raisonnements au monde automobile, à vous entendre les utilisateurs de BMW seraient les plus intelligents tandis que ceux qui roulent en Renault seraient des imbéciles bernés par des escrocs..... Réfléchissez-y . Ah oui, à propos , le grand commentateur de tests videos sur DP review utiliser un Panasonic GH5. Quel imbécile encore , selon vous ?

  • @48
    Vous avez raison, c’est l’évidence même.

    A quoi bon disserter sur telle ou telle marque ? Puisque Canon est unique. On vous le dit !
    Alors, circulez y a rien à voir ( :-((

  • Avec eric-p, ça fait des années qu’on est dans le "comme je l’ai dit..."
    Ce mec est un mégalo autiste qui ne se répond qu’à lui même : en gros il crache en l’air pour dire qu’il pleut !

    On suit un sujet sur une optique Lumix, que personne n’a encore testée, et dont la disponibilité n’est annoncée que pour fin juillet, et ce guignol nous ressert l’éternel réchauffé sur la qualité des produits Canon que rien ne pourra jamais égaler. Et comme nous l’aurons tous compris depuis 10 ans : hors Canon, point de salut !
    Il faut vraiment s’ennuyer ferme dans la vie pour troller ainsi tous les sites ou forum qu’on visite.

    Vivement que Canon se mette à fabriquer du Saint-Nectaire... mais pour ça, il faudra attendre les prédictions à postériori de notre Nostradamus.
    Pourquoi n’ouvre-t-il pas son propre forum dans lequel il pourrait faire les questions et les réponses tout en se répondant à lui-même et tout ça sans sources bien-sur.

    Pathétique !..

  • Pathétique, c’est le mot.
    Faut oser qualifier Zeiss et Leica de « petits joueurs » - Voir post 44 eric-p
    Ils doivent apprécier du côté de Wetzlar.
    Si les propos chapitrés du post 44 étaient exacts on pourrait penser que la déconne c’est la forme.
    Mais non, sur le fond itou. Faut pas attribuer à Canon ce qui revient à Nikon ou à Fuji et omettre, comme par hasard, la stabilisation du boîtier ignoré jusqu’à présent par Canon.
    C’est pas du parti pris , c’est de l’aveuglement. Une forme de déraison que je n’ose préciser ici.

  • Il ne faut pas oublier qu’en 2010, sur le forum du magazine Chasseurs d’Images, le même eric-p nous prédisait la fin du format Aps en 2020 lors d’une discussion avec JMS.... Bien vu !

    ps : une recherche avec "eric-p" comme critère sur ledit forum permettra à tout un chacun de vérifier mes dires.

  • @ 2, eric-p

    Comparer des carottes et des navets est un signe d’expertise !

    Il me semble que tout n’est pas affaire de règle de trois en optique : en cherchant sur certains sites anglophones vous trouverez des comparaisons objectives entre du 24x36 et les autres formats de capteur. Et il ne se contente pas de dire que 15 chez l’un équivaut 30 chez l’autre, ou que f/2.8 de l’un correspond au f/4 de l’autre, ou encore que plus la surface du capteur est grande, meilleurs seront les clichés. Ce qui n’est pas forcement le cas. Beaucoup d’autres critères d’évaluation entrent en jeu.
    Mais pour accepter de prêter l’oreille à ces analyses, il faut suspendre son jugement et ses a priori durant un moment et accepter que tout ne soit pas tout blanc ou tout noir (ou rouge pour le coup).
    Je vous laisse le soin de chercher ces infos par vous-même.

    Pour finir, j’ai une petite question : vous qui avez l’air expert en matière de matériel et de technologie, avez-vous déjà essayé tous les matériels que vous dénigrez à longueur d’écrit, ou restez-vous sur la posture "dogmatique" et théorique de principe que seul le 24x36 devrait avoir droit de cité ?

  • @53
    J’ai un Olympus EM1 Mk2 avec acheté en promo blackfriday, le 17 1,2 mm 700 € et 45 1,2 600 € ce qui donne en équivalent FF un 35 et 45 f 2,4 on tutoie la qualité d’un plein format 20-24 Mpix avec un bon traitement la différence est imperceptible jusqu’a 1600 iso sur un tirage papier grand format. Le hic c’est que les Navets sont au prix des patates primeur de Noirmoutier, il n’est pas raisonnable que le MFT soit plus chère, que les systèmes RF et Nikon Z. C’est tout ce que reproche à ce système son prix et une trop grande profondeur de champ à partir de f2,8 mais ça je le savais . Le système est non concurrentiel et forcement voué à disparaître Olympus et Panasonic perdent de l’argent depuis X années. .. Vraiment dommage pour Olympus et Panasonic il avait l’avance techno pour « emmerder » au moins un temps Canon. Quelle délectation aurait été pour moi de voir la tronche des zélotes Canon, déjà qu’ils ont du mal à reconnaître que la marque rouge ne produit pas à ce jour les capteurs les plus performants, mais bons ça n’arrivera pas..

  • @54
    Votre propos est amer...Panasonic, Olympus.
    Pourquoi tirer sur Canon ? De la même façon que eric-p en a plein la bouche de Canon. C’est la même attitude, à l’envers.
    - « tout ce qui est excessif est insignifiant »-
    Canon à peut-être un capteur moyen, mais les optiques sont superlatives et c’est ce qui compte finalement.

  • @47
    Oui et non.
    Sony a été le premier à proposer un boîtier à 1500 € en prix d’appel (Sony A7 , 2013)
    Puis les boîtiers Sony A7 I ou II ont atteint la barre des 1000 €.Ce sont officiellement des boîtiers de déstockage.
    Ce que nous attendons tous, c’est un boîtier FF NOUVEAU à 1000 € (prix d’appel) qui permettrait à la clientèle de se recentrer sur le FF et éviter aux industriels de se disperser sur 3 formats comme c’est le cas aujourd’hui. Les PDM du FF ont augmenté (laborieusement !) depuis 2002 mais seul un boîtier FF à 1000 €
    (ou à peu près) permettrait d’accélérer cette "démocratisation" du FF.
    Certains signes sont là (présence de zooms grand public comme le 24-105 RF Canon voire le présent 20-60 Panasonic) et un des responsables Canon a rappelé il n’y a pas si longtemps que l’objectif de l’entreprise est bien de proposer un boîtier dont le tarif serait inférieur à celui du RP.
    Compte tenu du respect des échelles marketing, c’est nécessairement vers un boîtier à 1000 € que lorgne Canon. Les autres aussi évidemment !
    Techniquement parlant, la partie semble gagnée depuis que Canon a fait l’acquisition d’une fonderie
    intégrant des wafers 300 mm + steppers permettant théoriquement de graver un capteur FF en une seule passe ...et de diminuer le taux de rebut de ces capteurs (Auparavant, la technologie utilisée depuis le 1Ds & 5D
    ne permettait pas d’atteindre cette performance et le coût des capteurs s’en ressentait (on parlait de 10x le coût de l’APSC !). En le ramenant à 3x le coût d’un capteur APSC, le surcoût d’un capteur FF Vs APSC est ramené à environ 200 €. L’APSC ne peut plus rivaliser dans le créneau "expert"....

  • @48
    À qui appartient DPReview ? Êtes-vous sûr qu’ils sont indépendants ?
    Peu importe que tel ou untel supporte encore le MFT quand ce même format se retrouve de plus en plus isolé :
    1-Il n’a pas la faveur des professionnels qui ont laaaaargement basculé en FF depuis longtemps.

    2-Panasonic s’éloigne en catimini du MFT après la présentation de son G9 à tarif "prohibitif"
    et de la présentation de sa monture L 24x36.
    (Pas de vraie nouveauté MFT depuis un an maintenant !)
    On n’a encore jamais vu un industriel courir deux lièvres à la fois !
    (Sauf Pentax mais on a vu ce que ça a donné !)

  • @50
    Je vous invite à faire le bilan des petits formats et vous aurez l’occasion de voir le désastre !

    1-Pas de nouveauté optique chez Panasonic en MFT depuis UN AN !
    Une seule nouveauté chez Olympus : Un réchauffé de ce qui se fait en FF depuis 15 ans !
    Le 12-45/4 MZD ne va pas déchaîner les ventes dans ce format puisqu’on fait mieux en FF (24-105/3,5-7,1)
    pour à peine plus lourd !

    2-Le seul acteur qui prétend défendre l’APSC "pro" n’a pas présenté de nouveau zoom depuis près d’un an
    et s’est contenté de retoucher un 35/2 pour attirer le chaland !
    Avec un tel rythme de nouveautés, le 24x36 n’a pas de mal à écraser la concurrence :
    Nikon, Canon, Sony présentent chaque année une pléthore de nouveaux objectifs....et avec l’appui des indépendants !!!

    Quant à l’argumentation consistant à dire "l’objectif n’a pas été testé", il est dépassé !
    Aujourd’hui, les optiques sont toutes "correctes" parce que les fabricants savent bien qu’internet est passé par là et que les opticiens ne veulent pas affronter un échec commercial.
    Les courbes MTFs ont été présentées et elles sont bonnes (>80% en MTF10 sur tout le champ à 20mm/60mm et PO !).
    On peut toujours avoir de mauvaises surprises du côté des AC mais, globalement, ce zoom devrait tenir ses promesses et donner satifaction à la plupart de ses utilisateurs.

    Quant à vos accusations "d’arrogance" à mon égard, vous vous trompez de cible. C’est Canon qui se montre
    "arrogant", pas moi !
    Ce sont eux qui présentent des nouveautés en pagailles (au moins les brevets) et qui démontrent que la concurrence est très, très, très, très loin derrière.
    Regardez les brevets : Tous les objectifs présentés sont inédits.

    Chez Fuji, c’est la loose parade ! Ils se contentent la plupart du temps de cloner un zoom ou une focale fixe
    de la gamme 24x36....sans pour autant atteindre des gains de 50% en poids comme on saurait légitimement
    en droit de l’espérer...ou alors ils vont proposer "une fois de temps en temps" une optique réellement équivalente à un des classiques du 24x36 (Par exemple le 200/2 R Fuji) en essayant de séduire une partie de la clientèle pro du format 24x36 !
    Le problème, et vous le savez aussi bien que moi, c’est qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre !
    Ce 200/2 ne peut faire qu’illusion auprès des pros et il faudrait bien autre chose pour parvenir à les séduire !
    Comment peut-on imaginer que les canonistes lacheront la proie pour l’ombre ? NO WAY !

    Sans clientèle pro, le système Fuji est condamné à la clandestinité...et donc à la disparition à court ou moyen terme...

    Mes remarques sont encore plus vraies avec le MFT, naturellement.

  • @50
    "Vivement que Canon se mette à fabriquer du Saint-Nectaire... mais pour ça, il faudra attendre les prédictions à postériori de notre Nostradamus.
    Pourquoi n’ouvre-t-il pas son propre forum dans lequel il pourrait faire les questions et les réponses tout en se répondant à lui-même et tout ça sans sources bien-sur.

    Pathétique !.."

    À propos de prédiction, vous pourriez nous faire part des vôtres, ce serait intéressant !

    Citez-moi un seul exemple d’une petite industrie qui parvient à détrôner une grosse entreprise :
    Ça n’EXISTE PAS ! C’est pourtant ce que Fuji/Olympus/Panasonic prétendent faire...avec les résultats qu’on connaît.
    Quant à la coexistence des formats, elle a déjà fait 2-3 victimes :

    *Le format QQ de Pentax (Ok, c’était un fake-format parce que Pentax n’avait pas d’ambition commerciale
    réelle sur le Q).

    *Le 1" testé par Nikon et très brièvement par Samsung....avec les résultats qu’on connaît !

    *Le format APSH, un pseudo-format testé par Kodak, Canon,Leica et Sigma...condamné à plus ou moins court/moyen terme.

    À propos de pathétique, je n’ai donc aucune difficulté à vous retourner le compliment !

    Vous croyez savoir et puis vos "analyses" ne reposent en fait sur rien du tout si ce n’est votre agacement à vouloir me contrer absolument sans avoir de cartouche dans votre fusil !
    Moi, je suis serein : Je me retranche derrière le Nº1 mondial de l’optique dont on peut raisonnablement penser que leur avis tient davantage la route que le vôtre.

    Vous voulez toujours défendre les artisans des petits formats ?
    Aucun problème : Ils ont tellement vu juste par le passé qu’ils ont fait faillites par le passé...mais ces mêmes acteurs nous assurent aujourd’hui qu’ils ont trouvé de meilleures solutions que les leaders du marché
    (Canon/Nikon/Sony=85% des PDM !). On aimerait bien y croire après tout !

  • @51
    Encore un compliment qui se retourne contre vous !
    Comparez le nombre de brevets déposés par Canon, le nombre d’optiques produites, le nombre d’innovations introduites par Canon Vs Zeiss+Leica réunis ensemble ....et vous verrez que c’est bien Canon qui a fait l’essentiel.

    Je peux même vous dire qu’ils le resteront encore longtemps tant que les Chinois ne sauront pas fabriquer leurs propres caméras ! On peut dormir tranquille : C’est pas demain la veille qu’ils y parviendront !

    Que reste-t-il de Zeiss aujourd’hui ? Pas grand chose : Ils produisent quelques focales fixes honorables via Cosina...tandis que Leica vivote en exploitant la nostalgie de la télémétrie et du prestige de la pastille rouge.
    Leurs optiques sont de plus en plus concurrencées par Cosina...voire des concurrents chinois
    (Venus Optics va proposer 3 focales fixes que Leica est incapable de produire pour sa clientèle !)

    Aujourd’hui, la production Zeiss+Leica ne doit pas dépasser 1% de la production mondiale.
    Libre à vous de penser qu’ils exercent une quelqconque influence auprès des leaders du marché...

  • @52
    Vous mentez !
    NCI a eu la "courtoisie" d’effacer la plupart de mes messages
    et je ne vois pas pourquoi j’aurai donné la date de 2020 pour la disparition de l’APSC !
    Même Canon ne s’y est pas risqué dans ses prédictions de 2003 (qui ont sans doute disparu depuis !)
    Je possède une excellente boule de crystal (entièrement en CaF2 ! ;-) ) mais n’exagérez pas mes prédictions.
    Tout au plus m’étais-je risqué à quelques prédictions autour du successeur du 7D (j’avais dit qu’il n’y en aurait pas !) et je pensais qu’un FF à 1000 € pouvait sortir en 2015-2020.
    J’avais également fait quelques paris avec JMS (que j’ai perdus)...en espérant les perdre honorablement (Il faut dire que JMS ne prend absolument aucun risque lorsqu’il s’engage contrairement à moi !)
    Il aurait dû sortir mais, comme vous le savez, une crise de l’industrie photographique est apparue et le coronavirus n’a malheureusement pas arrangé les choses.
    En revanche, il est vrai de dire que Samsung avait prédit que le marché mirrorless dépasserait celui du reflex
    en 2015 ! Les voyantes de Samsung n’avaient pas prévu ...qu’elles quitteraient le marché photo !

    PS : Selon ma boule de crystal, Canon ne sortira pas de 7D Mk III ! Vous noterez avec moi que je ne prends pas beaucoup de risque en tenant une telle affirmation !

  • @geo (m53)

    Il n’y a que les imbéciles pour croire encore que les tests permettent de contredire la théorie !

    Aujourd’hui, la plupart des optiques qui sortent sont "correctes" et respectent dans une large mesure les revendications du constructeur. Les tests permettent éventuellement de détecter des mauvaises surprises
    (La dernière fois que c’est arrivé à ma connaissance, c’était avec le fameux 24-70/2,8 VR Nikkor qui s’est fait
    "massacrer" par la presse parce que cette optique ne respectait pas apparemment les revendictions des MTFs vantées par Nikon (en fait, cette optique souffrait d’ac et peut-être quelques défauts de jeunesse . j’ignore s’ils ont été résolus depuis).
    Un mauvais acceuil par la presse est une mauvaise publicité pour le produit.
    Ma conviction personnelle, c’est que les constructeurs n’ont pas intérêt à commercialiser une optique
    qui serait "moyenne" parce qu’internet et le numérique ont rendu les photographes extrêmement exigents
    (rien à voir avec les optiques qui sortaient en 1980 ou même au tournant du XXIème siècle (les opticiens avaient néanmoins progressé entre ces 2 dates !).

    Donc, normalement, une optique dans un format "supérieur"donnera plus de détails que dans un format "plus petit",
    plus de couleurs, plus de dynamique.
    Le site DxO est d’ailleurs formel là dessus !
    Il est très rare de trouver une optique 24x36 sur FF qui soit moins bonne qu’une optique MFT sur le format
    M43...mais ça reste des exceptions.

    Pour le reste, comme je l’ai déjà dit, le sort des petits formats est en réalité déjà scellé puisque la clientèle
    pro et "expert" a déjà largement migré vers le FF ou, pour se faire plaisir (j’en connais !) a conservé les 2 formats.
    Elle ne retournera pas vers les petits formats car le chant des sirènes du FF est bien trop attractif !

  • @olympus mons (m-54)
    La hiérarchie sur la qualité des capteurs, ça évolue au fil du temps !
    En 2000, Canon disposait du premier CMOS ...qui s’est imposé face aux CCD de Sony/nikon
    ....et puis Nikon/sony a apporté l’Exmor (les ADC !) qui a permis à Sony/Nikon de prendre un avantage sensible vers 2008-2010
    face à Canon....qui a mis 8 ans pour réagir et intégrer les ADC aux CMOS.
    À partir de 2016, l’avantage des capteurs Sony étaient moins évidents par rapport aux capteurs Canon.
    En 2020, le test du Canon 1D-X mk III reprend l’avantage sur la concurrence !
    (On attend néanmoins les tests sur DxO pour confirmation)

  • Señor eric-p
    Relisez mon post 51 et ne déformez pas mes propos svp en répondant à côté comme cela vous arrange.
    Je reprends, dire que Zeiss et Leica sont des petits joueurs c’est oublier ou méconnaître ce qui a été apporté par ces enseignes au moment de l’avènement photographique et encore après. Vous jugez selon le % de parts de marché, cela vous arrange, c’est Canon en tête, mais c’était pas le sujet.
    Je reconnais que vous mélangez les torchons et les serviettes, comme comparer une Bugatti Royale de Mulhouse et une Renault Clio, ou plutôt une Mercedes 300 et une 3008. J’imagine que votre intellect est capable d’apprécier les nuances ? Avez vous déjà travaillé (au moins shooté une fois avec un M) ?? Vous savez en hyperfocale dans une manifestation par exemple, ou dans un tribunal avec un Summicron ? Après ces expériences vous serez crédible, j’ai bien peur que vos compilations data soient vos seules connaissances théoriques.
    Cela me fait penser à « l’étude » The Lancet contradictoire concernant la Chloroquine. Du pipeau, une compilation de copier /coller de relevés informatiques , avec beaucoup d’erreur dans le coller, cela se sait aujourd’hui, je n’insiste pas, c’est pas le sujet.
    Je pense que vous êtes une sorte d’imposteur prédicateur, votre science est fondée sur du sable, et en plus vous l’arrosez pour nous dire que demain il sortira la vérité révélée, tu parles...
    Par ailleurs, j’écris :
    « Si les propos chapitrés du post 44 étaient exacts on pourrait penser que la déconne c’est la forme.
    Mais non, sur le fond itou. Faut pas attribuer à Canon ce qui revient à Nikon ou à Fuji et omettre, comme par hasard, la stabilisation du boîtier ignoré jusqu’à présent par Canon ».
    Silence total señor eric-p, vous placardez à l’envi une énumération (incomplète) de points qui, selon votre présentation habituelle, seraient à porter au crédit de Canon uniquement. Ayez au moins l’honnêteté d’attribuer ce qui revient aux autres marques, même si vous deviez manger votre chapeau. L’honneur serait sauf !
    A mais non...Vous vous souvenez du flop de la mise au point par l’œil sur les boîtiers Canon série 5 et de l’indigence qui interroge de la part de Canon à devoir regarder la réalité du marché pour se mettre à niveau et sortir demain un boîtier stabilisé alors que Sony et Nikon sont loin devant.
    Cela est une réalité pas une compilation d’archives poussiéreuses faisant ployer vos étagères barcelonaises...
    Nul n’est parfait, señor !

  • eric-p ment effrontément, comme d’habitude !..
    Don’t feed the troll !

  • Le 3 juin, 03:41, par eric-p : "Citez-moi un seul exemple d’une petite industrie qui parvient à détrôner une grosse entreprise :
    Ça n’EXISTE PAS ! C’est pourtant ce que Fuji/Olympus/Panasonic prétendent faire...avec les résultats qu’on connaît."

    Il est vrai que Panasonic est une toute petite entreprise :
    - Chiffre d’affaires en 2018 : 7 982 milliards ¥ (JPY)
    - Résultat net en 2018 : 284,1 milliards ¥ (JPY)
    La branche audiovisuel constitue 38 % de ce chiffre d’affaires.
    (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Panasonic)

    Qui va se faire "manger" par l’Ogre Canon :
    - Chiffre d’affaires en 2018 : 3 951 937 millions ¥ (JPY)
    - Résultat net en 2018 : 252 755 millions ¥ (JPY)
    La branche image (photo + copieur) se situe autour de 20 % de ce chiffre d’affaires.
    (sources : https://global.canon/en/ir/business.html)

    Voulez-vous que l’on fasse la même chose avec Sony ?
    Pour rappel : Sony était passé en un an (novembre 2018 à octobre 2019) de 20 à 24 % de parts de marché.

    Donc Canon reste le premier en PDM sur la photo (pour l’instant) mais n’a pas l’estomac assez gros pour faire plus (financièrement ou commercialement)...

    Autre chose Monsieur l’expert ?

    Et ne venez pas nous raconter que ces chiffres ne représentent rien car ce sont ceux des groupes et non de la branche photo seule etc.

  • C’est étonnant cette faculté qu’on certains à refaire l’histoire pour n’en conserver que ce qui les arrange.
    N’est-ce pas eric-p ?

  • @64
    Eh non cher Monsieur, je ne déforme pas vos propos.
    Ce que vous faites avec Zeiss/Leica, c’est l’anthologie d’une industrie allemande florissante...mais qui a disparu depuis ou presque.
    C’est un peu comme si je faisais l’éloge de la marine de guerre de l’empire romain face aux porte-avions nucléaires de la Navy !
    Les USA dominent bien plus le monde aujourd’hui que Rome durant l’antiquité dans ses plus grandes heures de gloire !

    Aujourd’hui, et c’est triste à dire, l’industrie photographique allemande survit sur des marchés de niche.
    Sur le plan optique pur, ça fait belle lurette qu’on n’a pas vu la moindre innovation technique de leur part.

    Quant à leurs plus grandes heures de gloire, ils dominaient certes le marché mais il y avait toute une concurrence à l’étranger malgré tout.
    Le rythme des nouveautés techniques n’avait rien à voir avec ce qu’on peut voir aujourd’hui.
    À leur décharge, l’industrie allemande ne disposait pas de tous les outils de développement existant aujourd’hui, les budgets de R&D étaient totalement ridicules,etc...

  • @geo (m66)
    Comme d’habitude, vous mélangez les carottes et les navets.
    Le CA est une chose, la diversité de l’entreprise est autre chose !
    La meilleure preuve : Samsung , pas un nain de jardin au plan industriel, s’est lamentablement planté sur le marché photo !
    Cet exemple prouve à lui tout seul que ce n’est pas seulement une question de CA !
    Vous avez oublié l’expérience des différents acteurs du marché !

    Panasonic a certes une expérience avec ses optiques professionnelles pour la télévision, ils ont aussi une bonne expérience en électronique MAIS la mayonnaise ne prend pas !

    Depuis leur arrivée sur le marché photo, ils ont déjà planté deux montures !
    (Monture FT sur laquelle ils se sont brièvement investis...avant de basculer en MFT.
    Le bilan du MFT après 12 années d’activité ? C’est marginal.Je ne sais même pas s’ils ont 5% du marché global.
    Ils en arrivent à investir dans le FF ! C’est dire leur optimisme sur le MFT !

    Sony ? Ils sont effectivement à faire mieux mais la mauvaise langue que je suis vous dira que ce n’est pas difficie. Lorsqu’ils ont investi le marché photo en 2006, il restait 5 acteurs sur le marché photo japonais dont
    3-4 étaient en situation de décadence :
    - Contax a fait faillite
    - Pentax joue les zombis du marché photo
    - Minolta était en voie de marginalisation et a dû fusionner avec Konica pour simplement survivre.
    Ils ont accepté d’être racheté par Sony pour se désengager d’un marché devenu trop difficile pour eux.
    - Nikon était déjà très affaibli et incapable de faire les investissements nécessaires pour assurer leur transition vers le numérique. (À ce jour, ils ne disposent toujours pas de fonderie et viennent manger dans la main de Sony pour sauver les meubles !)

    À ce compte là, il était possible d’imaginer que Sony devienne Nº2 mondial du marché photo...à condition
    de disposer d’une offre sur les optiques comparable à celle de Nikon.
    Nous sommes en l’an de grâce 2020 et ....ils n’y sont toujours pas parvenus après 14 années d’efforts !

    Sony n’a pas les moyens logistiques de déloger le "maître de l’univers" du marché photo, Canon, qui s’est contenté de balancer un certain nombre de brevets d’optiques que Sony mettra 15 ans à recopier (et encore !).
    Chez Canon, on est pépère jusqu’en 2040...au moins !

  • @bernard2 (m67)
    Dites-moi que je rêve !
    Ai-je bien affaire au célèbre nikoniste qui sévit sur NCI ?
    Bon, qu’est-ce-qui vous arrange ?
    Que je dise que Nikon résiste toujours à l’ogre Sony grâce à sa gamme reflex
    ou bien que je vous dise qu’ils sont sur le point de se faire déloger de leur place de nº2 mondial du fait des innombrables erreurs de gestion de l’entreprise ?
    Aux dernières nouvelles, Canon est toujours Nº1 mondial depuis 2004 si j’ai bonne mémoire et le resteront
    au moins jusqu’en 2040 vu l’incapacité de la concurrence à réagir...

  • Et eric-p continue de raconter n’importe quoi, sans aucune référence consultable. On est à la limte du révisionnisme de l’histoire industrielle.

    Si mes souvenirs sont bons (malgré mon àge avancé), vous êtes tellement calé en ce qui concerne l’analyse des produits Canon que vous vous êtes fait éjecter du forum idoine et même du forum Canon de NCI tellement vos propos étaient nuls et délirants. On en rigole encore...
    Mais comme de bien entendu, je suppose que c’était à votre demande ?

    Alors vos prédictions à deux pesetas gardez-en la primeur pour ceux qui n’y connaisse pas plus que vous, parce qu’auprès des autres vous passez pour une tanche.

    Non le FF ne sera jamais le seul format disponible, car il sera toujours un marché de niche, trop cher pour l’immense majorité des consommateurs. Et vous pourrez rabâcher durant des plombes que les autres formats sont amenés à disparaître, vous ne convaincrez personne.
    selon vos "prédictions" de la fin des années 2000, l’APS devait mourir et il est encore là, et bien là. Idem pour le mft.

    Comme disait Audiard, ils osent tout et c’est même à ça qu’on les reconnait. Vous voyez de qui je veux parler ?

  • @68 - Un certain eric-p,

    Vous tronquez mon post 64 pour ne pas y répondre sérieusement.
    Vous faites une fixette sur Zeiss et Leica et omettez la suite de mon propos.

    Je reprends donc (bis repetita) :
    « Si les propos chapitrés du post 44 étaient exacts on pourrait penser que la déconne c’est la forme.
    Mais non, sur le fond itou. Faut pas attribuer à Canon ce qui revient à Nikon ou à Fuji et omettre, comme par hasard, la stabilisation du boîtier ignoré jusqu’à présent par Canon ».
    J’ajoute au post 64, le flop de Canon lors de l’expérience malheureuse du capteur d’œil placé dans le prisme du boîtier (Series 5) . L’œil devait indiquer l’endroit du focus...Cela fut un gadget qui n’a jamais marché. Adios !
    Alors, vous en pensez quoi de tout cela et notamment la longue logorrhée d’avancées technico-scientifiques accordées généreusement à Canon, oubliant en douce Fuji & Nikon ??

    J’ai lu par ailleurs, cher Nostradamologue - il est écrit plus haut « pipologue » - vos prévisions pour 2040, mouarff !...
    En fait, la relocalisation en France fera que, d’ici là, vous serez nommé par LMDLP président d’honneur d’un consortium regroupant les laissés pour compte de l’hégémonie rouge banzaïque.
    Vous serez promu compte tenu de vos capacités de discernement, de rassemblement, afin d’œuvrer au redressement d’une unité qui vous fait toute confiance.
    Avouez que c’est un beau challenge que vous ne sauriez refuser, sous peine de tous nous décevoir.
    Une médaille en chocolat vous sera remise à l’occasion de la cérémonie, en même temps que seront tirés 20 coups de CANON...

  • @ 36. 1er juin, 15:37, par eric-p :

    @Raoul (m25)

    Si vous étiez un honnête homme, vous ne diriez pas toutes les contre-vérités que vous venez d’évoquer :
    1-Je n’ai pas participé à autant de forums que vous prétendez mais seulement 3 +1 (le site d’un copain "canoniste" qui a eu besoin de moi pour compléter ses argumentations)
    2-J’ai été viré de 3 sites pour des raisons totalement différentes (..)

    (On pourra continuer la lexture de ce post pour en connaître les raisons)

    Je suis malhonnête pour le coup, alors que vous reconnaissez vous-même vous être fait bannir à 3 reprises.

    Je quote ici ce que j’ai écrit post 25 :
    Biais cognitifs, contre-vérités et absence de source : exactement ce qui s’est passé sur les autres forum où vous êtes intervenus et où on ne vous ne mettez plus le nez à cause de cet éternel ramassis d’idioties dont vous faite preuve, pointé en son temps par les autres participants et les modérateurs desdites forum.

    Qui est malhonnête ?

    Devons-nous nous attendre, encore une fois, à une pirouette de mauvaise foi de votre part pour nous signifier que : oui... est en fait non !, comme vous le faîte à chaque fois ?

    Restons sérieux... mais pas avec vous !

  • M. eric, quelqu’un à donné la réponse à votre post 71 avec le post 72.

    Pour votre gouverne, c’était la première fois que je vous interpellais par clavier interposé : donc non, nous ne nous connaissons pas.
    Celle-ci est donc la deuxième et sera la dernière : les hommes comme vous je les ignore très rapidement car ils n’attendent de réponses des autres qu’afin de pouvoir de troller les sujets.

  • A eric-p qui considère Zeiss comme « petit bras » :
    MAIS Annonce de ce jour :

    The three new Zeiss Supreme Prime Cinema lenses :

    18mm T1.5
    40mm T1.5
    200mm T2.2
    About Zeiss Supreme Prime Cinema Lenses :

    Consistency is one of the key elements offered by the ZEISS Supreme Prime lenses : that means consistent coverage, color rendering, aperture, size, weight, and ergonomics. All the lenses across the family cover full-frame and even bigger sensors with an image circle of 46.3 mm. The Supreme Prime lenses are color matched across the full range and most feature a fast T-stop of T1.5.
    Expect an official announcement soon.

  • Chers rédacteurs de LMDLP.

    Je suis un fidèle lecteur de votre magazine papier et il m’arrive de suivre l’actu photo sur ce site.

    Je prends "le clavier" pour la première fois ici pour la raison suivante : j’ai remarqué qu’à chaque fois que ce monsieur eric-p intervient sur un fil, on assiste à une pagaille sans nom.
    Objectivement, ce monsieur peut faire illusion sur des connaissances techniques qui paraissent, de prime abord, réelles. Or il s’avère qu’il ne supporte aucun débat contradictoire quoi qu’il s’en défende. Il est souvent hors sujet, il utilise assez facilement l’anathème, assortis d’arguments non vérifiés et dont le bien fondé peut souvent prêter à discussion... qu’il refuse.

    De plus, comme dirait mon petit-fils," il a la tête comme un melon", ce qui le rend méprisant envers qui ne s’incline pas devant ses analyses.

    Ma questions est la suivante : ne vous serait-il pas possible d’intervenir afin de faire que les interventions dans ces différents fils restent courtoises et apaisées et que ce monsieur montre un peu plus de respect envers son prochain ?

    Dans l’attente d’une réponse, je vous souhaite une bonne soirée.
    claude

  • @72
    Oui, Sony serait Nº2.....ET ALORS ?
    Les vrais guignols, ce sont ceux qui prétendent vouloir devenir Nº1 sans s’en donner les moyens.
    Comme je vous l’ai dit, battre Nikon n’est tout de même pas un exploit insurmontable.
    Tout le monde sait que Nikon est une entreprise fragilisée depuis le début du numérique (au moins !).
    Maintenant, les choses sérieuses vont commencer. Ça va être intéressant.

  • @geo (m73)

    Parlez-nous plutôt de votre "culture", ça va nous intéresser !
    Comme vous n’avez rien à dire , vous faites référence à mes exclusions sur des motifs que vous ignorez en réalité
    et dont seules quelques personnes sont au courant. Merci donc de ne pas fabuler sur les raisons de mes évictions.
    Si vous aviez une vraie culture technique et historique du marché photo, on le saurait déjà !

    Les propos que vous tenez prouvent que vous ne maîtrisez rien et ne comprenez rien. Relisez les sources que je vous ai citées ou renseignez-vous !
    Le FF n’est pas un marché de niche. La meilleure preuve est qu’il intéresse tout le monde (y compris Olympus et Fuji..même s’ils s’en défendent officiellement).
    Les sources que je vous ai citées sont celles de Canon (2003-2005). Si vous croyez encore être plus fort et plus intelligent que le Nº1 mondial du marché, c’est votre problème après tout.

    Votre argumentation ne repose sur RIEN , NADA.

  • @74

    "Je reprends donc (bis repetita) :
    « Si les propos chapitrés du post 44 étaient exacts on pourrait penser que la déconne c’est la forme.
    Mais non, sur le fond itou. Faut pas attribuer à Canon ce qui revient à Nikon ou à Fuji et omettre, comme par hasard, la stabilisation du boîtier ignoré jusqu’à présent par Canon »."

    Connaissez-vous l’histoire de la chèvre de Monsieur Seguin ou faut-il que je vous la raconte ?

    Les "concurrents" de Canon , des loosers pour la plupart qui ont déjà fait faillite au moins une fois , sont INCAPABLES d’attaquer frontalement Canon parce qu’ils savent qu’ils se prendront une fessée commerciale voire pire.

    Donc, il nous sortent les pseudo-arguments des petits formats dont j’ai déjà dit à de nombreuses reprises qu’ils étaient globalement faux.
    Si les gens persistent à ignorer mes arguments , tant pis pour eux ! Ils en assumeront les conséquences.

    Pour ce qui est des "innovations" des pseudo-concurrents de Canon, parlons-en !

    *Soit ces innovations étaient faciles à copier...et canon les a copiés !
    (Liveview, écran arrière mobile,etc...)

    *Soit ces innovations étaient bidons et Canon (ainsi que les autres acteurs du marché) ne les ont pas reprises.
    Par exemple la matrice Fuji APSC a rencontré un tel succès...que Fuji a renoncé à la réutiliser pour son moyen-format.
    Les autres font aussi bien sans avoir à renoncer aux logiciels conçus pour la matrice de Bayer !
    De ce simple fait, Fuji s’est elle-même isolée par l’absence de tests de leur matériel chez les acteurs du net
    (DxOmark, Thedigital pictures,etc...)

    Puisque vous me parlez de la stabilisation boîtier, parlons-en !
    Les 2 formules ont leurs avantages et leurs inconvénients.
    Il se trouve que Canon maîtrise la stabilisation optique depuis longtemps et qu’elle était jusqu’à une date récente incompatible avec une stabilisation boîtier !
    Pourquoi voudriez-vous demander à des ingénieurs de canon
    de faire une 2ème stabilisation pour emm*** le première ?
    Canon est donc resté en retrait de la stabilisation boîtier jusqu’à ce qu’Olympus démontre qu’on pouvait combiner les 2 stabilisations et obtenir des gains en vitesses gagnées de 7-8 au lieu de 4-5 pour la stabilisation optique seule !
    Qu’ a fait canon ? Ils ont étudié la question et ils intègreront l’IBIS sur leurs prochains R5 &R6 !

    Fuji a également ressorti un argument de la bague de diaph intégré à l’objectif pour la vidéo.
    Qu’a fait Canon ?
    Il a intégré une bague programmable sur ses optiques RF et le tour est joué !

    L’essentiel des "innovations" produites par les nains de jardin de l’industrie photo n’est en réalité qu’une série de gadgets à pas chers destinés à impressionner le quidam ....mais qui laisse parfaitement indifférent la plupart des photographes roulant pour la marque rouge.
    On regarde ça un peu comme des parents regardant les jouets de leurs enfants...

    Quant aux "vraies" innovations, celles qui sont difficiles à copier et que Canon ne serait pas parvenu à copier, eh bien c’est bien simple : ELLES N’EXISTENT PAS !

    En revanche, l’inverse n’est pas vrai !

    1-Canon vient de surprendre tout son beau monde avec son 1D-X Mk III qui pond des clichés à 16.000 isos au nez et à la barbe des meilleurs électroniciens qui se croyaient à l’abri d’un retour de Canon sur ce terrain :
    Ils en sont pour leurs frais !

    2-Les optiques présentées par Canon sont généralement difficiles à copier.
    Quand Canon pond une optique de référence, en général, les autres parviennent à la copier avec 5-8-10 ans de retard
    voire davantage !

    *À ma connaissance, les performances optiques (note de piqué global) obtenue par le 24-70/2,8 L II EF de 2012 (!)
    n’a toujours pas été dépassée !

    *Toujours pas d’optiques DO chez les nains de jardin ou les marchands de Bravia
    *Les optiques ultralumineuses au delà de f/1,4, chez Fuji on ne connaît pas à une exception près
    *Les optiques compactes chez Fuji, ils ont encore du mal (50-140/2,8 XF de 995g Vs 70-200/2,8 LIS RF de 1070g : Quelle claque pour l’APSC !
    *Les TSE et autres objectifs spéciaux , ils sont aux abonnés absents
    *Les supertéléobjectifs, on en disserte chez Canon alors que le redoutable marchand de Bravias en est encore à les composer !
    *Les zooms f/2, ils savent pas ce que c’est
    *Etc, etc,etc...
    *Pratiquement pas d’optiques disponibles issues des indépendants...contrairement au FF !

    Les clients intégrant ces marques ne se rendent apparemment pas compte qu’ils deviennent captifs ...

    Donc je n’ai aucune difficulté à prévoir dans ma boule de cristal que Fuji/Olympus voire Sony parviendront à égaler la gamme optique Canon à la Saint Glin-Glin !

    Nikon n’y est jamais parvenu (À chaque fois qu’ils récupéraient leur retard, canon reprenait de l’avance pour une génération !)

    Comment voulez-vous que des pseudo-concurrents jouant en 2ème ou 3ème division (APSC / MFT ) puissent jouer
    avec le leader de la D1 ??? NO WAY !

  • @75 Raoul
    Vos prétentions à mon égard ne m’impressionnent pas plus que ça.
    Je connais le marché photo depuis longtemps, ma culture personnelle est 1000x plus étendue que la vôtre
    et si vous en possédiez une , ça se saurait !
    L’inversion accusatoire, ça va 5 minutes !
    Toutes les informations que je donne sont vérifiables et je l’ai déjà fait.

    Vous vous en prenez à moi en réalité parce que vous êtes un ignorant en realité incapable d’affronter la réalité.
    Vous ne savez pas compter, vous ne connaissez pas (visiblement !) les lois de l’optique ni même l’histoire de l’industrie
    photo. Qui pensez-vous encore pouvoir impressionner à part vous-même ?

    je me demande encore ce que vous venez faire sur ce thread...à part troller !

  • @77
    Visiblement, il ne faut pas grand chose pour vous impressionner !
    Toutes les optiques "supreme prime" existent déjà dans l’industrie photo 24x36 ou presque.
    Ce sont des focales fixes vendues à un tarif délirant...et qui n’offre rien de plus que ce qui est déjà proposé dans l’industrie photo...à part la finition,la solidité apparente, et tous les petits raffinements dont raffolent les professionnels fortunés.
    Canon, Sigma, les Coréens et même les Chinois sont en train d’investir ce marché pour beaucoup moins cher !
    Quand on cherche des zooms dans cette gamme, ben on tombe sur un os !
    Savez-vous ce que fait l’industrie cinéma /TV fait quand elle a besoin d’un TS ? Elle l’emprunte sans broncher à Canon
    ou une autre marque reprenant une formule Canon ou autre marque photo !

  • @78
    Claude-mi
    Vous pouvez tout aussi bien vous adresser à moi. Je réponds à toutes les questions pertinentes et, contrairement
    à ce que vous prétendez, mes réponses sont parfaitement argumentées et vérifiables.

    Au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, la pagaille vient surtout d’une série de trolls de personnes qui ne supportent pas qu’on égratigne leurs choix personnels et qui se vengent comme ils peuvent. C’est tout le problème.
    En réalité, sur le fond, ils savent que j’ai raison, comme d’habitude.

  • A eric-p selon post 81.
    Vous écrivez ‘
    « Il se trouve que Canon maîtrise la stabilisation optique depuis longtemps et qu’elle était jusqu’à une date récente incompatible avec une stabilisation boîtier !
    Pourquoi voudriez-vous demander à des ingénieurs de canon
    de faire une 2ème stabilisation pour emm*** le première ?
    Canon est donc resté en retrait de la stabilisation boîtier jusqu’à ce qu’Olympus démontre qu’on pouvait combiner les 2 stabilisations et obtenir des gains en vitesses gagnées de 7-8 au lieu de 4-5 pour la stabilisation optique seule !
    Qu’ a fait canon ? Ils ont étudié la question et ils intègreront l’IBIS sur leurs prochains R5 &R6 !

    MORALITE : Olympus l’a fait et Canon l’a copié. Belle performance de Canon, validé par Eric-p ! Bravo !

  • A eric-p qui ne repond qu’à ce qui l’arrange :

    « J’ajoute au post 64, le flop de Canon lors de l’expérience malheureuse du capteur d’œil placé dans le prisme du boîtier (Series 5) . L’œil devait indiquer l’endroit du focus...Cela fut un gadget qui n’a jamais marché. Adios !. »

    Alors señor que passa ?

  • A eric-p. La loose

    Eric-p ecrit - post 81 :
    « Les "concurrents" de Canon , des loosers pour la plupart qui ont déjà fait faillite au moins une fois , sont INCAPABLES d’attaquer frontalement Canon parce qu’ils savent qu’ils se prendront une fessée commerciale voire pire ».

    Faut oser !
    Les loosers dont on parle ici, c’est Fuji et Nikon ! MOUARF !!...

  • eric-p, qui se croit le seul gars au monde à avoir de la culture. Pauvre garçon.
    Comme ça a déjà été dit auparavant, ce menteur est pathètique.
    Mais attention, c’est de votre faute !..

  • A eric-p qui écrit selon son post 81 :

    « *Toujours pas d’optiques DO chez les nains de jardin ou les marchands de Bravia
    Qualité des optiques DO ?

    *Les optiques ultralumineuses au delà de f/1,4, chez Fuji on ne connaît pas à une exception près
    Fuji a sorti une optique au delà de f/1,4 et alors, Leica 0,95 ou 0,90, Nikon également, encore très récemment pour le Z, etc. Voyez-vous Canon n’est pas l’unique créature suprême.

    *Les optiques compactes chez Fuji, ils ont encore du mal (50-140/2,8 XF de 995g Vs 70-200/2,8 LIS RF de 1070g : Quelle claque pour l’APSC !
    Cherchez bien vous trouverez des optiques compactes à peu près partout, à commencer par Leica, depuis trrrrreeeeeesssss longtemps. Ah, oui, « les petits joueurs ».

    *Les TSE et autres objectifs spéciaux , ils sont aux abonnés absents
    Ah bon, visitez le catalogue Nikon. 2 adresses : La Boutique Nikon Pte de Champerret ou Objectif Bastille, à Paris.

    On pourrait s’arrêter là, le pire est à venir :
    « L’essentiel des "innovations" produites par les nains de jardin de l’industrie photo n’est en réalité qu’une série de gadgets à pas chers destinés à impressionner le quidam ....mais qui laisse parfaitement indifférent la plupart des photographes roulant pour la marque rouge.
    On regarde ça un peu comme des parents regardant les jouets de leurs enfants.. »

    Un service de Pipologie est prêt à accueillir les patients atteints de démence caractérisée, dépêchez vous de descendre le taxi attend ( :>((

  • Monsieur -p.
    Quoique nous puissions en pensez, les sociétés qui detiennent les plus grosses pdm sur la photo sont Samsung, Xiaomi et Apple.

    Les ventes d’Apn vont continuer de s’effondrer, le 24x36 comme les autres. Seules les gens passionnés et/ou fortunés et les professionnels contribueront à en acheter. Donc, comme il a été dit plus haut, le 24x36 restera un marché de niche, et Canon n’y pourra rien faire.

  • @81
    eric-p dit :
    *Soit ces innovations étaient bidons et Canon (ainsi que les autres acteurs du marché) ne les ont pas reprises.
    Par exemple la matrice Fuji APSC a rencontré un tel succès...que Fuji a renoncé à la réutiliser pour son moyen-format.
    Les autres font aussi bien sans avoir à renoncer aux logiciels conçus pour la matrice de Bayer !
    De ce simple fait, Fuji s’est elle-même isolée par l’absence de tests de leur matériel chez les acteurs du net
    (DxOmark, Thedigital pictures,etc...) étaient bidons et Canon (ainsi que les autres acteurs du marché) ne les ont pas reprises.
    Par exemple la matrice Fuji APSC a rencontré un tel succès...que Fuji a renoncé à la réutiliser pour son moyen-format.
    Les autres font aussi bien sans avoir à renoncer aux logiciels conçus pour la matrice de Bayer !
    De ce simple fait, Fuji s’est elle-même isolée par l’absence de tests de leur matériel chez les acteurs du net
    (DxOmark, Thedigital pictures,etc...). »

    Je réponds qu’il suffit de faire un test en magasin, louer le matériel pour se faire un avis issu du terrain, éventuellement se promener sur YouTube pour obtenir un éclairage sur le produit. Les XT4 ou autres APSC par exemple, sont d’ailleurs totalement décrits et les clichés légions pour éviter le mauvais achat.
    Si DXO ou l’autre Thedigital...sont infoutus capables de tester Fuji, c’est parce qu’ils n’ont pas embauché eric-p.
    Enfin, je signale à notre metteur en scène de service l’existence de Capture One, le seigneur des logiciels de développement photographique, enfin presque, disponible pour Fuji, Nikon, Sony et les autres.

  • @86
    Où est le problème avec l’AF à l’oeil ?
    Au lieu de chercher la paille dans l’oeil de Canon, vous feriez mieux de chercher la poutre chez tous ses concurrents ! Et ce n’est pas très difficile !
    C’est encore pire.
    L’AF à l’oeil a toujours ses partisans chez Canon et on ignore les raisons de son abandon par Canon.
    Il a été dit (je ne sais pas si c’est vrai) que Canon l’a retiré pour des raisons sanitaires (on ignore l’impact des IR sur la rétine).
    Honnêtement, je ne fais pas partie des aficionados de ce système en apparence pratique mais totalement "idiot". En effet, les mouvements de l’oeil dans le viseur ne correspondent pas nécessairement à un désir de changement de point AF et ce système pouvait conduire à une fausse MAP...et une photo ratée.
    Il y a néanmoins des rumeurs récurrentes prétendant que Canon travaille sur un système amélioré.
    Qui a raison ? L’avenir le dira !
    Ce système fait partie de ce qu’on pourrait qualifier de "fausse bonne idée" (en l’état où Canon l’a présenté)
    comme ça peut arriver dans toutes les autres marques.
    Ce système, qui était de toute façon débrayable, n’a jamais mis en difficulté Canon sur le plan commercial...contrairement à d’autres systèmes vus dans d’autres marques :

    *La télécentricité a contribué à l’échec du système FT (Olympus+Panasonic)
    *Le choix du CCD Vs CMOS a contribué à affaiblir considérablent les concurrents de Canon
    *L’absence d’USM chez les concurrents de Canon a contribué à affaiblir les concurrents de Canon et Nikon en particulier.
    *L’absence de stabilisation optique chez les concurrents de Canon a contribué à les affaiblir
    *L’absence de fluorine chez les concurrents de Canon a contribué à affaiblir nikon sur le marché
    (ils se sont acharnés à refuser de l’utiliser pendant plus de 40 ans !)

    Si Canon est Nº1 mondial du marché DSC, ce n’est pas totalement par hasard...

  • Monsieur Eric p,

    Comme vous le dites souvent pour dénigrer les concurrents de Canon, c’est un flop : d’ailleurs il ne l’on pas continué, il l’on arrêté.
    C’etait donc un flop pour Canon. La concurrence se marre, coco bel œil.

  • @87

    Où est le problème ? Faut-il que je vous raffraichisse la mémoire ?

    *Fuji a déjà fait une une incursion sur le marché photo 24X36 dans les années 1970’....et ont FAIT FAILLITE AU DÉBUT DES ANNÉES 80’.

    *Nikon a introduit le système Nikon Nain (Le fumeux format 1" resté dans toutes les mémoires !)
    et ce système a fait faillite !

    *Olympus, le champion poids lourd de la loose-parade, a mutiplié les faillites :
    1-Ils ont introduit la monture OM au début des années 1970 : Échec avec la transition MF=>AF
    et échec de la monture OM...ce qui a abouti à son retrait du marché 24x36.
    2-Ils ont introduit la monture FT en 2003....qui a fini par s’effondrer avec l’arrivée du mirrorless après seulement 5 années d’activité ! J’exagère à peine.
    3-En 2020, Olympus raconte à qui veut l’entendre, qu’il maintiendra sa présence sur le marché photo
    avec sa monture MFT en fermant son activité commerciale en Corée-du-sud, en racontant qu’ils sortiront 2-3 objectifs par an (Ils n’en ont pas sorti un seul en 2018 !), et en continuant d’avoir une branche photo déficitaire ! QUI PEUT ENCORE CROIRE LES DIRIGEANTS D’OLYMPUS ? (Et je suis sympa avec vous , je vous fais cadeau des casseroles liées à l’affaire Woodford...)

    *Panasonic ?
    Ce sont des gens qui ont investi le marché FT en 2006, en encourageant donc leurs clients à investir sur
    ce format...pour finalement abandonner celui-ci au profit du MFT qu’ils étudiaient (c’est ce qu’ils ont publiquement reconnu !) depuis 2001 !!!
    Il y a 2 ans, ils ont senti le vent du boulet tourner au sujet du MFT (après 10 années de réflexion ???)
    et se sont décidés à créer une 3ème monture !
    Quel crédibilité peut-on accorder à ces dirigeants ?

    *Les autres acteurs (Pentax-Ricoh,Samsung,Leica,etc...) ? On ne tire pas sur les ambulances !

    Bref, les concurrents de Canon sont bien des loosers comme je viens une fois de plus de vous le démontrer !

  • M. -p, le Pipologue, qui n’ai jamais fatigué...

  • @88

    Gardez vos réflexions pour vous.
    Sur le fond vous n’avez rien à dire et vos remarques sont nulles et non avenues.
    Si vous aviez de la culture à nous proposer, vous écririez sous pseudo et on aurait l’occasion de voir
    la profondeur de votre culture. Jusqu’à présent, on est plutôt déçu.

  • @94
    Fuji n’a jamais fait faillite au début des années 80.
    Vous mentez.
    Vous êtes un gros menteur, de mauvaise foi et diffamant.
    Taisez vous looser en mal de reconnaissance. L’idiot inutile.
    je connais personnellement très très bien Fuji depuis 1969, la famille D.....Y depuis de très nombreuses années, si vous saviez. Pour le coup vous vous enlisez grave.

  • @96
    Vous vous autorisez à dire n’importe quoi sous pseudo (ce qui entre parenthèses ne démontre pas plus de courage !)
    Je m’autorise à dire la vérité sans pseudo, mais je peux m’en donner un si vous le souhaitez. C’est en général beaucoup moins long que vos mensonges historiques éhontés, car il est beaucoup plus simple et rapide de dire la vérité...
     ;)

  • @96
    Non Éric p je ne suis pas déçu du propos. Le monsieur vous qualifie parfaitement et vous nous pompez l’air. Sortez pour aller prier dans votre cathédrale barcelonaise. Il y fait frais et l’atmosphère vous calmera. N’oubliez pas de vous confesser et dire vos mensonges et attitude de harcèlement.
    Vous serez peut-être CANONISÉ !

  • @89
    « *Toujours pas d’optiques DO chez les nains de jardin ou les marchands de Bravia
    Qualité des optiques DO ?

    ET LE 400/4 DO II, ÇA VOUS DIT QUELQUE CHOSE ?
    LE NIKKOR 500/5,6 PF PAS DAVANTAGE ?

    *Les optiques ultralumineuses au delà de f/1,4, chez Fuji on ne connaît pas à une exception près
    Fuji a sorti une optique au delà de f/1,4 et alors, Leica 0,95 ou 0,90, Nikon également, encore très récemment pour le Z, etc. Voyez-vous Canon n’est pas l’unique créature suprême.

    CANON A ÉTÉ LE PREMIER À PRODUIRE DU F/0,95 DÈS 1961
    CANON EST TOUJOURS LE SEUL OPTICIEN À AVOIR PROPOSÉ UNE OPTIQUE F/1.0 AVEC AF !
    LA CONCURRENCE N’A TOUJOURS PAS RÉPONDU 31 ANS PLUS TARD !!!
    POURQUOI VOUDRIEZ-VOUS QUE JE SOIS INDULGENT AVEC EUX ?
    QUANT AU 56/1,2 XF fUJI , C’EST L’ARBRE QUI CACHE LE DÉSERT ! À LA LIMITE, C’EST UNE EXCELLENTE
    PUBLICITÉ... POUR CANON : FUJI NE FAITQUE SINGER LE 85/1,2 L EF DE 1989 AVEC PLUS DE 20 ANS DE RETARD ET À L’ÉCHELLE 2:3 ! C’EST LA SAISON DES JOUETS CHEZ FUJI !
    RÉCEMMENT, ILS AVAIENT ENVISAGÉ DE PONDRE UN 33/1.0 XF AVANT DE SE RAVISER : TROP LOURD !!!
    CHEZ CANON, ON EST M-D-R !
    ON S’INTERROGE UN PEU SUR LE DEGRÉ DE LUCIDITÉ DE CES DIRIGEANTS QUI CLAQUENT DE L’ARGENT SANS TROP SAVOIR SI LEURS PROJETS OPTIQUES ABOUTIRONT. À CE NIVEAU, ON APPELLE ÇA DE L’AMATEURISME.

    *Les optiques compactes chez Fuji, ils ont encore du mal (50-140/2,8 XF de 995g Vs 70-200/2,8 LIS RF de 1070g : Quelle claque pour l’APSC !
    Cherchez bien vous trouverez des optiques compactes à peu près partout, à commencer par Leica, depuis trrrrreeeeeesssss longtemps. Ah, oui, « les petits joueurs ».

    ÉVIDEMMENT, QUAND ON MÉLANGE LES ALENTOURS ET TOURS DE CONS, ON PEUT AUSSI MÉLANGER DES CAROTTES ET DES NAVETS ! LES OPTIQUES "MINIATURES" DONT VOUS PARLEZ SONT LES OBJECTIFS
    GA POUR DES BOÎTIERS TÉLÉMÉTRIQUES ! CANON FAISAIT AUSSI BIEN VOIRE MIEUX (EN MATIÈRE DE COMPACITÉ) JUSQU’EN 1959 ! DOMMAGE POUR VOUS D’AVOIR "OUBLIÉ" CE DÉTAIL !

    *Les TSE et autres objectifs spéciaux , ils sont aux abonnés absents
    Ah bon, visitez le catalogue Nikon. 2 adresses : La Boutique Nikon Pte de Champerret ou Objectif Bastille, à Paris.

    EST-CE QUE JE VOUS AI PARLÉ DE NIKON ? NON, JE VOUS AI PARLÉ DES CANCRELATS QUI PRÉTENDENT RÉINVENTER L’OPTIQUE PHOTOGRAPHIQUE :
    *OLYMPUS
    *PANASONIC
    *FUJI
    + SONY....QUI PRÉTEND TOUJOURS VOULOIR DEVENIR Nº1 MONDIAL AVEC UNE GAMME À MOITIÉ COMPLÈTE APRÈS 7 ANNÉES DE DÉVELOPPEMENT !

    MAIS PUISQUE VOUS ME PARLEZ DE NIKON, C’EST À PEINE MIEUX !
    CANON A INVENTÉ LE PREMIER OBJECTIF TS EN 1973.
    COMBIEN DE TEMPS NIKON A-T-IL MIS POUR SINGER CANON AVEC SES PCE ? 27 ANS !!!
    ET ENCORE ! IL S’AGISSAIT JUSTE D’UNE OPTIQUE (LE 85/2,8 PCE).
    ENTRE TEMPS, CANON DISPOSAIT D’UNE GAMME DE 3 TSE DÈS 1991 !
    UN TEL RETARD À L’ALLUMAGE EST ÉVIDEMMENT INADMISSIBLE POUR LA PLUPART DE LA CLIENTÈLE PROFESSIONNELLE QUI A MIS LES VOILES DE CHEZ NIKON DEPUIS LONGTEMPS...
    AUJOURD’HUI, CANON DISPOSE À CE JOUR DE LA GAMME TSE LA PLUS COMPLÈTE ET LA PLUS MODERNE
    DU MARCHÉ (5 MODÈLES TIP-TOP !). LA CONCURRENCE EST ASSOMMÉE...

    On pourrait s’arrêter là, le pire est à venir :
    « L’essentiel des "innovations" produites par les nains de jardin de l’industrie photo n’est en réalité qu’une série de gadgets à pas chers destinés à impressionner le quidam ....mais qui laisse parfaitement indifférent la plupart des photographes roulant pour la marque rouge.
    On regarde ça un peu comme des parents regardant les jouets de leurs enfants.. »

    Un service de Pipologie est prêt à accueillir les patients atteints de démence caractérisée, dépêchez vous de descendre le taxi attend ( :>((

    VOUS FERIEZ BIEN DE CONSULTER AU LIEU DE LANCER DES REMARQUES VIDES DE SENS ...

  • Il se met en colère le menteur dès qu’il se retrouve face à ses âneries !
    Encore une fois, pathétique !

  • @90
    Comme la plupart des intervenants de ce forum, vous faites de la diversion inutile en évoquant le
    succès des cancrelats de l’optique qui se réfugient dans les smartphones...en essayant de nous faire croire que ce sont des APN.
    Désolé, ce ne sont pas des APN ...et ce ne seront JAMAIS des appareils photo numériques :
    *Ils n’ont pas d’optiques interchangeables
    *Les formats introduits sont ridicules
    *Les ouvertures équivalentes 24x36 sont carrément risibles.

    Je veux bien admettre que vous ne possédiez aucune culture photographique mais, de grâce, arrêtez d’évoquer
    la fin du DSC avec moi !

    Même si les ventes globales d’APN se sont effondrées, les gens ont encore besoin de faire des tirages, des photos de qualité, de la haute définition, de la photographie sportive, de la photo animalière, architecture, etc... C’est pas un smartphone qui fera tout ça.

    Aux dernières nouvelles, les ventes de DSC "amateur" se sont effondrées. Provisoirement ou définitivement.
    Amha, la clientèle "amateur" finira par voir la supercherie des smartphones et elle reviendra vers le DSC...en pleurant !
    Tout celà me rappelle l’époque où les fabricants d’appareils compacts argentiques proposaient l’AF
    ...et les ventes de reflex se sont "effondrées",les gens croyant assez naïvement qu’ils pourraient se passer des reflex. Les lois de l’optique étant têtues, les clients sont retournés aux bercails et les ventes de DSLR sont revenues à la normale.

    Par ailleurs, les ventes de DSC dans la catégorie "expert" (prosumers) ou "professionnel" est plutôt stable.

    Le marché DSC est tellement affaibli ...qu’on n’a jamais vu autant de marques d’opticiens depuis l’ère argentique !

    Visiblement,la "niche" ne se porte pas si mal !

  • Tiens y en a un qui se met à hurler !
    En général quand on parle fort c’est que l’on devient sourd.
    Le monsieur est sourd aux propos des autres...
    En général aussi quand on hurle c’est qu’on est en détresse ou à cours d’argument pour aller jusqu’au bourre-pif...Heureusement le monsieur reste claquemuré derrière son écran.

  • @102 cadire Éric p

    Vous écrivez : « Comme la plupart des intervenants de ce forum, vous faites de la diversion inutile en évoquant le succès des cancrelats de l’optique. »

    Emporté par votre aveuglement et la confusion vous ignorez le sens des mots et voulez faire le gros malin.
    Vous confondez « cancrelats » avec « cancres ».

    Merci pour eux.

  • @91
    "Je réponds qu’il suffit de faire un test en magasin, louer le matériel pour se faire un avis issu du terrain, éventuellement se promener sur YouTube pour obtenir un éclairage sur le produit. Les XT4 ou autres APSC par exemple, sont d’ailleurs totalement décrits et les clichés légions pour éviter le mauvais achat.
    Si DXO ou l’autre Thedigital...sont infoutus capables de tester Fuji, c’est parce qu’ils n’ont pas embauché eric-p.
    Enfin, je signale à notre metteur en scène de service l’existence de Capture One, le seigneur des logiciels de développement photographique, enfin presque, disponible pour Fuji, Nikon, Sony et les autres."

    LA VÉRITABLE POUR LAQUELLE LE MATÉRIEL FUJI N’EST PAS TESTÉ CHEZ DXOMARK, VOUS LA CONNAISSEZ AUSSI BIEN QUE MOI : C’EST LE REFUS OBSTINÉ DE FUJI D’Y PARTICIPER !
    ILS SAVENT QUE LES OPTIQUES DES "PETITS" FORMATS SE FONT SYSTÉMATIQUEMENT LAMINER PAR LES OPTIQUES 24X36 DANS CES TESTS !
    AUTREMENT DIT, ILS ONT PEUR !

    MOI, SI JE N’AVAIS RIEN À CRAINDRE DE LA CONCURRENCE, JE FERAIS AU CONTRAIRE TOUT MON POSSIBLE POUR QUE MON MATÉRIEL SOIT TESTÉ SUR UN SITE DE RÉFÉRENCE COMME DXOMARK, QUITTE À LEUR FOURNIR DES OUTILS DE TRAITEMENT PERMETTANT ENFIN LA CONFRONTATION !

  • @93

    Bis repetitae : Regardez la poutre des concurrents plutôt que la paille dans l’oeil de Canon !
    Cet échec est totalement marginal dans l’histoire de Canon. Il n’a eu aucune conséquence négative sur les ventes.

  • @97
    Écoutez, puisque je suis un gros menteur, rappelez-moi les chiffres de ventes des boîtiers 24x36 et optiques
    en 1990. Moi, je n’ai pas souvenir qu’ils en vendaient un seul.
    Ils ont totalement raté le virage de l’autofocus et se sont recentré sur la niche du Moyen Format.
    Apportez-moi la preuve de mon ignorance parce que je n’ai pas souvenir d’une quelconque activité
    de Fuji en 24x36 après 1990 voire un peu avant.
    Pour ce qui est de leur activité dans les années 70’ et 80’, la comparaison avec Canon est vite faite.

  • @98
    Le problème avec vous, c’est que c’est vous qui décidez ce que doit être la vérité et vous décrétez arbitrairement
    que tout ce qui vous déplaît est un mensonge ! Ça peut durer longtemps !
    En attendant,je crois que j’attendrai encore longtemps vos "vérités" en vous exprimant sans pseudo.
    Qui espérez-vous convaincre en dehors de vous-même ?

  • @99
    Ah, l’argument du harcèlement est absolument irrecevable ici pour la bonne raison que j’écris tous mes messages
    sous le pseudo eric-p et que...vous n’êtes pas obligé de les lire !
    Donc arrêtez l’hypocrisie SVP. Ce qui vous dérange, c’est que j’écris des vérités que les concurrents de Canon ne veulent surtout pas entendre !
    À propos, je me demande encore ce que vous venez faire sur ce thread.
    Auriez-vous quelque chose à dire sur le 20-60 ? Moi, oui ! (Lire mes premiers messages)
    Quant à vos interventions sur le fond, j’y vois surtout du troll et les personnes neutres et intelligentes s’en rendront compte sans problème.

  • @104

    Ça ne change pas grand chose. Les concurrents de Canon peuvent être aussi considérés comme des cancrelats,
    vous savez ces petites bêtes qui envahissent et perturbent le marché photo en faisant passer des vessies pour des lanternes et qui distraient la clientèle au lieu d’apporter réellement quelque chose.
    Désolé, ils n’apportent rien à l’industrie photo ou pas grand chose. Je cherche encore.
    Sur le plan des capteurs, c’est Canon qui apporte le principal , le CMOS (aujourd’hui généralisé)
    Sur le plan des optiques, pratiquement 50% des optiques novatrices proviennent de Canon (Je vous invite à consulter la liste impressionnante des optiques commercialisées par Canon), les autres proviennent des
    piranhas (Sigma, Tamron, Cosina, Tokina (?)) ou des nouveaux opticiens indépendants issus de Corée ou de Chine.

  • @107 sous pseudo eric-p

    Cher monsieur,

    Vous écrivez selon votre post 94, ce qui suit :

    « *Fuji a déjà fait une une incursion sur le marché photo 24X36 dans les années 1970’....et ont FAIT FAILLITE AU DÉBUT DES ANNÉES 80’. »

    A toutes fins utiles, je vous rappelle la gamme Fujica ST , excellente dans les années 70. Les optiques TV de marque Fuji, pas exclusivement, mais tout de même.
    Puis simultanément le développement de Fuji s’est principalement orienté alors vers la pellicule argentique, les fameuses boîtes vertes.
    La concurrence d’alors : Agfa, Perrutzcolor, Ferrania, Anscochrome ...Et j’en oublie, fut totalement dépassée sur ce marché précis. Kodak itou, sinon égalé un peu plus tard. Fuji est devenu leader.
    A partir de la fin progressive de l’argentique, Fuji s’est orienté naturellement vers le numérique pour fournir avec bonheur la clientèle fidèle à l’enseigne, et pas que.
    Le développement de Fuji a permis de proposer une large gamme de produits photographiques tous présentés assidûment sur un stand à la hauteur de la marque lors du Salon annuel de la Photo à Paris Porte de Versailles.
    Nous connaissons la suite, pour arriver à la présentation depuis peu du boîtier stabilisé XT4 qui semble très apprécié si j’en crois les retours.

    De grâce, monsieur Éric-p, sachez que les mots ont un sens (bis) : « FAILLITE » signifie : Qui ne peut payer ses dettes ou honorer ses engagements.

    En quoi Fuji a été en faillite ?
    Vous refaites l’histoire selon vos codes.

    Ce que vous écrivez est inexact et grave. Un procès en diffamation vous pend au nez, votre emportement vous faisant perdre le sens des réalités.
    Je prends LMDLP à témoin de ce qui précède et compte tenu de vos attaques permanentes et outrancières à l’encontre des personnes morales et physiques dont vous faites mention régulièrement sur ce forum, je demande à LMDLP d’exclure définitivement monsieur (sous pseudo) eric-p, de ce forum.

  • @Eric-p

    Canon ne produit pas les meilleurs capteurs si l’on se réfère au classement DXo ! Cela a changé avec le dernier Eos 1ds pro selon toi, moi j’attends l’évaluation DXO et que tes dire se confirme sur les prochaines références R5 R6 . Traité les concurrents de Canon de cancrelats est outranciers, car voyons le classement Dxo Lens des 50 premières places, de là à dire que le reste des compétiteurs sont complément largué ...

    Moi je vais te donner des innovations utiles que Canon n’a pas créées La TTL Flash Olympus et la mesure matricielle Nikon sur le FA. (Canon a sorti la mémorisation Flash sur L’eos 50 )

    Pour tous les commentaires virulents envers Éric, je ne les partage pas ni contre quiconques d’ailleurs .

  • @111
    Merci pour vos excellentes remarques et pour avoir une fois de plus essayé vainement de me faire la leçon.
    Voyez-vous, avant d’essayer de m’apprendre ce qu’est la langue française , il faudrait peut-être vous-même
    vous procurer un bon dictionnaire , Le Petit Robert par exemple , vous savez le répertoire qu’on recommande aux collégiens,
    et vous découvrirez que le mot FAILLITE a DEUX SENS dont celui-ci :
    ÉCHEC COMPLET D’UNE ENTREPRISE, D’UNE IDÉE,ETC...

    Le 2ème sens du mot faillite concorde donc parfaitement avec ce que j’ai dit ici, à savoir que fuji
    s’est lancé sur le marché photo 24x36 dans les années 1970’ et qu’il s’en est retiré dans les années 1980’
    du fait des pertes qu’ils accumulaient sur ce marché !
    Et donc, en bon français, on appelle bien ça une faillite ! CQFD !
    Vous n’allez tout de même pas nous faire croire que Fuji s’est retiré du marché 24x36 en faisant des bénéfices, hein !

    Quant aux qualificatifs sur la gamme ST, que vous osez qualifier d’excellente, on est MDR en lisant ça !
    Vous pouvez interroger n’importe quel spécialiste des gammes optiques disponibles dans les 70’-80’, il
    se gaussera des produits Fuji : UNE GAMME OPTIQUE qui provoquait l’hilarité générale de la quasi-totalité
    des concurrents de Fuji à part peut-être Miranda et ses redoutables Soligor, restés dans toutes les mémoires
    comme chacun sait.

    Je veux bien que vous me fassiez l’éloge des films Fuji (Merci, je les connais par coeur et ils sont les meilleurs du monde), des produits moyen-format (Il se trouve que je possède un 690 GW !) mais Fuji trompe sa clientèle en prétendant s’imposer durablement sur le marché DSC et je vous ai dit pourquoi.

    Quant aux retours "positifs" de la clientèle sur le XT-4, ils ne sont pas difficiles à obtenir !
    L’amour des aficionados de la marque verte rend aveugle....surtout quand on leur évite toute possibilité
    de comparaison sur des sites de référence (DxOmark en l’occurence).
    Le problème, c’est qu’il y a toujours une fin aux mensonges des entreprises :

    *La vérité, c’est que les optiques 24x36 sont PLUS LÉGÈRES que les optiques APSC...à condition de tenir compte des équivalences sur les ouvertures ( ce que Fuji omet de dire à son aimable clientèle)

    *la vérité, c’est qu’une optique 24x36 PEUT être plus compacte qu’une optique APSC "équivalente"
    ...y compris à ouverture géométrique identique....ce que les clients Fuji croyaient encore IMPOSSIBLE il y a peu
    jusqu’à la présentation du 70-200/2,8 LIS RF Vs 50-140/2,8 XF Fuji ! La claque a été violente pour les contemplateurs de l’APSC (Et malheureusement, ce n’est pas le seul exemple).

    *La vérité, c’est que les boîtiers 24x36 ne sont pas nécessairement plus lourds/encombrants que les boîtiers
    APSC. On a déjà eu l’occasion de s’en rendre compte à l’occasion de la présentation des boîtiers
    Sony A7 Mk1, Canon RP, Sigma FP, Nikon Z5 (bientôt !)....

    *La vérité, c’est que la plupart des optiques commercialisées de nos jours sont en format 24 X 36
    y compris chez les indépendants. C’est précisément ce que recherche la clientèle : Une variété aussi large que possible d’objectifs ( y compris lorsqu’ils n’ont pas les moyens de se les payer !!!) de manière à ne pas être obligé de switcher au cas où ils désireraient acheter une optique non disponible dans la monture qu’ils utilisent. Et on sait qu’une lacune dans la gamme optique chez un fabricant peut durer des années voire des décennies (Demandez aux nikonistes par exemple !).

    *La vérité, c’est que les fonderies utilisées pour réaliser des capteurs 24x36 (celle de Canon a été inaugurée il y a 10 ans !) sont probablement amorties et que ces acteurs peuvent donc baisser leur coût de production.
    C’est précisément ce qui s’était passé en 2008 lorsque Canon a annoncé son 1000D APSC, premier reflex APSC
    vendu autour de 300 € Vs 3000 € pour le D30 de l’année 2000.

    *La vérité, c’est que les tarifs des boîtiers 24x36 ne sont pas nécessairement dissuasifs Vs boîtiers APSC.
    Des boîtiers 24x36, officiellement discontinués sont vendus moins de 1000 € !
    (Sony A7 Mk1 à 650 € et Sony A7 MkII à 980 € !)
    Des boìtiers 24x36 (Nikon Z6, Canon R, Sony A7 Mk III) dont les tarifs SP (dans une épicerie d’Aix-la-chapelle !) sont vendus 1700-1900-1850 € face à un XT-4 vendu euh...1799 € !!!
    Même avec une petite remise de 600 Ro-Ro, j’chuis pas sûr que le client Fuji soit spécialement content du tarif pratiqué une fois qu’il a ouvert les yeux sur les pratiques commerciales en usage "en face" !
    En fait, les acteurs du 24x36 se frotttent les mains devant les pratiques commerciales suicidaires de Fuji
    qui essaie de vendre l’APSC au prix du FF ! Nous n’en demandions pas tant !

    *La vérité, c’est que les tarifs des optiques APSC Fuji ne sont pas en phase avec la réalité du marché :
    Ils vendent un 16/1,4 XF 999€ quand on trouve un Sigma 24/1,4 DG HSM Art pour 750 €, ce qui pose question
    (Et, malheureusement, il y a beaucoup d’exemples dans le même genre !).

    *La vérité, c’est que Fuji n’ouvre pas sa marque aux optiques indépendantes (Sigma par exemple), ce qui en fait une marque "captive".

    *La vérité, c’est que JAMAIS la marque verte ne parviendra à avoir la gamme optique des 3 leaders du marché,
    en particulier la gamme professionnelle. Il est donc parfaitement inutile de développer des 200/2 XF ou même un 8-16/2,8 XF : On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre !

    *Fuji maintient mordicus qu’il peut faire de l’APSC professionnel seul contre TOUS. C’est intéressant d’avoir la science infuse sauf que la réalité va les rattraper. Olympus a crânement tenté sa chance en FT et ...ça n’a pas marché non plus !

    *La vérité, c’est que les tests effectués par DxOmark ont rendu leur verdict sur les qualités des différents formats photo et devinez quoi ? Eh ben, le 24x36 fait mieux que l’APSC qui fait mieux que FT/MFT !
    Bref on a redécouvert l’eau chaude grâce au numérique !
    (On savait depuis longtemps-l’ère argentique !- que les formats les plus grands donnaient les meilleurs résultats !
    Même Fuji le reconnaît implicitement avec la commercialisation de son mini-moyen-format 33mmX44mm !)

    *La vérité, c’est que le coût d’un capteur 24x36 est probablement de 3x celui d’un capteur APSC (estimé à la louche à 100 $). Autrement dit, le surcoût d’un boîtier FF n’est plus dissuasif face au coût de fabrication
    d’un boîtier APSC ! Et le coût des optiques "comparables" (du fait des volumes de ventes ) en FF est moindre que celui des optiques APSC !

    *Les boîtiers FF à 1000 € d’entrée de gamme sont possibles (Pour les raisons que je vous ai évoquées)
    et vont inéluctablement "plomber" les boîtiers experts/semi-pro/pros en APSC-MFT...pour ne rien dire
    de l’entrée de gamme...par ricochet !
    En fait, par le jeu du "déstockage" (voire des pratiques commerciales inavouables !), on trouve des boîtiers FF neufs à 650 €. Évidemment, la clientèle APSC/MFT commence à se gratter la tête et se dit que "l’affreux"
    eric-p a finalement peut-être raison...

    Ça fait 13 vérités (!) que TOUS LES ACTEURS DE LA PHOTOGRAPHIE CONNAISSENT PAR COEUR (sauf 2 mais on sait pourquoi !)

    et je vous invite donc à réfléchir avant de parler de diffamation à tort et à travers !

    LMDP sait que j’ai globalemnent raison. Qu’est-ce-que vous vous imaginez ?
    Ça fait des années que je soutiens la thèse (qui, en réalité, a été initialement soutenue par Canon !)
    et les faits ACCABLANTS que je vous ai rappelés confirment le bien-fondé de ce que je défends.
    Me censurer, c’est un peu comme si on censurait Canon ! Le ridicule ne tue plus depuis longtemps mais
    de très nombreuses personnes (je suis loin d’être le seul !) pensent aujourd’hui que le FF s’imposera et que les petits formats disparaîtront, exactement comme à la sainte période argentique !
    Je rappelle à tout hasard que 3 formats numériques ont déjà disparu (Pentax Q, Nikon Nain, APSH quasiment)

    Non le seul mystère sur lequel vous devriez vous penchez consiste à savoir pourquoi Fuji s’acharne encore sur une cause perdue d’avance. Si vous trouvez une explication pertinente après toutes les vérités que je viens de vous énoncer, je suis preneur.
    Moi, je n’en vois aucune !
    Ah si , je vois un argument : Faire un procès en sorcellerie contre tous ceux qui disent du mal de la marque verte ! Vous allez avoir beaucoup de travail , dites-moi !

  • @Olympus mons (m112)
    Les classements sur les capteurs, ça va et ça vient !
    Au début des années 2000, la plupart des gens ne juraient que par le CCD parce que les CMOS du début des années 1980’ (testé dans certaines caméras vidéo) donnaient de mauvais résultats.
    Sauf qu’entre temps, un certain Eric Fossum a revu le CMOS et a présenté un certain nombre d’innovations
    sur le CMOS qui ont été présentées aux dirigeants de Canon...qui ont misé sur le CMOS (avant les caméras numériques !).
    De fait, ils ont présenté le premier reflex CMOS du marché, le D30 qui est passé relativement inaperçu
    au moment de sa présentation.
    Ce n’est qu’en 2002, lorsque Nikon a présenté son D100 à capteur CCD que les journalistes ont eu l’idée de faire une confrontation Nikon D100 (CCD) Vs Canon D60 (CMOS).
    Surprise : Le CMOS était meilleur que le CCD et Sony (qui avait évidemment fait la comparaison bien avant)
    a changé de fusil d’épaule en basculant vers le CMOS progressivement (Nikon D2X, sept 2004).
    Je rappelle qu’il faut 4 ans pour concevoir un ensemble capteur-électronique.
    Grosso-modo, on peut estimer que Canon disposait des meilleurs capteurs jusqu’en 2008-2010.
    Les choses se son gâtées pour Canon avec l’introduction des ADC sur les CMOS par Sony en 2008
    (ADC=analogic-digital-converter), une technologie qu’ils ont baptisée "Exmor" et qui permet de numériser
    le signal analogique issu des pixels beaucoup plus tôt, ce qui le rend beaucoup plus robuste.
    Concrètement parlant, celà se traduit vers plus de couleurs, plus de dynamique, moins de bruit de lecture
    et une disparition quasi-complète du "banding", un des défauts des CMOS pré-ADC.
    Et donc, après avoir été quelque peu sceptiques sur les résultats obtenus par les CMOS-Exmor de Sony, il a fallu se rendre à l’évidence : Les capteurs Canon étaient dépassés !
    Canon aura mis 8 ans pour combler cette lacune et on peut dire qu’ils ont commencé à combler leur retard
    à partir de 2016 !

    Où en sommes-nous aujourd’hui ?
    On aurait pu croire que Canon ne rattraperait jamais totalement son retard sur Sony étant donné que ces derniers disposent de deux technologies supplémentaires bien évidemment brevetées :

    *L’ensemble des technologies nécessaires pour fabriquer des capteurs BSI "rétroéclairés" (une technologie qui
    permet d’augmenter le rendement quantique des CMOS à 70% au lieu de 50-55% pour les capteurs FSI conventionnels utilisés par Canon (1/2 diaph d’ouverture gagné à poids nul, c’est évidemment bon à prendre !)). Auparavant, les capteurs BSI utilisaient des méthodes "artisanales" pour leur fabrication et étaient de ce fait prohibitifs !

    *Le capteur empilé, technologie qui permet de lire rapidement le CMOS et d’augmenter par conséquent la fréquence de lecture. Le CMOS du Sony A9 permettait 20 i/s, du jamais vu dans l’industrie photo !

    On aurait pu croire que Canon ne parviendrait pas à faire son retard !
    Visiblement il n’en est rien comme semble le démontrer les samples à 16.000 isos du récent
    boîtier canon 1D-X Mk III que Sony ne parvient pas à égaler avec son Sony A9 Mk II (Très discrets lors de la promo !).
    Canon ne prétend pas disposer de la technologie BSI ni de la technologie du capteur empilé (Officiellement !).

    Étant donné que nous sommes dans les "milieux autorisés" ( ;-) ), on se demande si Canon n’utilise pas en réalité des algorithmes déjà utilisés sur le boîtier Olympus OMD-EM1 Mk II, très bien noté sur le site DxOmark,
    malgré l’absence de capteur CMOS-BSI (Le paramètre "Lowlight" est estimé à 1312 isos pour ce boîtier
    alors que les capteurs MFT concurrents "turbinent" plutôt autour de 800 isos ).
    En fait c’est un scientifique Français, Gérard Berry, algorithmicien, qui nous a donné quelques tuyaux sur les progrès de la photographie numérique .
    Selon lui, 70% des progrès sont dus aux progrès algorithmiques et 30% "seulement" aux progrès dans l’électronique.

    On attend donc avec impatience le test du boîtier Canon 1D-X Mk III afin de voir où il se situe au niveau du paramètre "Lowlight".
    Compte tenu des performances obtenues sur l’OMD-EM1 Mk II, je m’attends à ce que le dernier boîtier
    pro de Canon obtienne environ 5000 isos compte tenu du facteur de proportionnalité entre ces deux capteurs....et Canon pourrait donc bien reprendre la tête de la hiérarchie des meilleurs capteurs 24x36...
    (Les meilleurs capteurs 24x36 obtiennent env. 3700 isos sur ce paramètre.)

  • @olympus mons
    À propos du caractère outrancier de mes déclarations :
    Je persiste et je signe à qualifier Olympus/Panasonic et Fuji de cancrelats de l’optique !
    Le classement sur les boîtiers DxO justement ne comporte pas Fuji au prétexte que DxO ne disposerait pas des algorithmes permettant d’évaluer ces capteurs ! Je persiste à dire qu’il s’agit d’un prétexte fallacieux et que la véritable raison est le refus de Fuji de faire évaluer ses boîtiers pour ne pas souffrir d’un handicap d’image de marque Vs le 24x36 !

    Par ailleurs, que doit-on attendre d’un opticien à priori désireux de participer aux progrès de l’optique ?

    On s’attend à ce que chaque marque fasse avancer le "schmilblick" sur quelques segments du marché :

    *Amélioration du range des zooms GA voire de l’ouverture de ces derniers ou recherche de la focale la plus courte possible

    *Amélioration du range des zooms transtandards f/2,8, production de zooms transtandards f/2 pas trop lourds, Amélioration du range/ poids/ performances des zooms f/4

    *Amélioration du poids/compacité des zooms semi-télé f/2,8 et f/4, réflexion sur la possibilité d’un zoom semi-télé f/2

    *Réfexion sur d’éventuels zooms ultralumineux f/1,4 voire mieux.

    *Production de focales fixes ultralumineuses ET performantes (f/1,2 et au delà )

    *Production d’optiques macro novatrices (ouverture ou rapport d’agrandissement) OU nouvelles focales

    *Optiques TS toujours plus courtes

    *Amélioration poids-encombrement-ouverture des supertéléobjectifs (200/2, 300/2,8, etc...)

    Que dire du bilan de ces 3 opticiens de ce point de vue ? Il est décevant !

    *Olympus a bien essayé certaines optiques originales en FT...mais du fait du choix suicidaire de la télécentricité, les ont rendues non compétitives Vs 24x36.

    Par exemple le 14-35/2,0 ZD de 2005 (915 g !) était "équivalent" à un 28-70/4 en 24x36.
    Problème : Canon a produit un 24-105/4 LIS de 670g donnant toute satisfaction à ses utilisateurs !
    Depuis, Canon a fait la leçon à Olympus avec un 28-70/2.0 intégrant donc des lentilles 2x plus grandes et
    pesant au total 56% plus lourd que le Zuiko (1430g ) !
    (Également pour rappel le Leica 35-70/2,8 R pesait 1050 g !)

    Depuis, il y a eu le MFT et Olympus s’est contenté d’améliorer son 7-14/4 avec un 7-14/2,8.
    Intéressant (Nikon a failli faire un 14-28/2,8 )

    Il y a également le 30/3,5 Macro qui est intéressant...mais on lui reproche d’avoir une ouverture en régression
    par rapport au 60/2,8 AFS Nikkor.

    Les focales fixes sont banales.

    Pour le reste, on ne voit pas trop ce qu’on pourrait récupérer de la gamme Zuiko MZD...

    Même le futur 150-400/4 IS MZD devrait être dégommé par Canon !
    (Ils viennent de présenter un brevet de 120-700/4,5-8 LIS RF qui, à défaut d’atteindre les 800mm/1000mm (avec converter) sera plus léger, plus compact (replié !) et MOINS CHER qu’un zoom PRO Olympus...sans avoir rien à envier aux perfs optiques du Zuiko !

    *Panasonic ? Ils se sont contentés de singer les productions du 24x36 à l’exception d’un 7-14/4 aujourd’hui totalement dépassé !

    *Et Fuji alors ?
    Leur 200/2 XF n’a AUCUNE chance de concurrencer les 300/2,8 du 24x36.

    Le 8-16/2,8 XF est théoriquement intéressant et Sony devrait en donner une version 24x36.
    Malheureusement pour Fuji, Sony a également produit un 12-24/4 G FE qui fait la même chose que le zoom
    Fuji pour plus léger ET moins cher !

    Le 16-55/2,8 XF, même pas stabilisé, est trop lourd : Canon fait mieux pour moins cher et avec la stabilisation optique : 24-105/4 LIS RF.

    Les focales fixes présentées sont banales...et s’arrêtent à 14mm.

    À côté , les optiques 24x36 Canon de la gamme RF présente et à venir, ont de quoi faire peur à n’importe quel concurrent potentiel de Canon. Parmi les optiques probables à venir (!) :

    10-24/4 LRF
    14-28/2.0 L RF
    14-40/4 L RF (ou 16-40/4 L RF si Canon joue la sécurité !)
    17-70/3,5-5,6 RF
    24-70/2 L RF (brevet récemment publié pour la première fois)
    Probablement un zoom télé f/2 mais chuuuuuut ! C’est un secret de polichinelle !
    50/1,8 IS RF
    120-700/4,5-8 LIS RF
    100-500/4,5-7,1 LIS RF (déjà présenté)
    18/1,0 L RF (avec AF cette fois, contrairement au nikkor f/0,95 ET des perfs optiques "correctes")
    24/1,2 L RF
    35/1,2 L RF
    135/1,4 L RF (formule largement inspirée du 85/1,2 L RF)
    Etc...
    Toutes ces optiques ont donné lieu à des brevets dont les performances optiques ont été données.
    Si Canon parvient à les commercialiser rapidement, la concurrence sera "atomisée" !

    Je suis un peu plus indulgent vis-à-vis de Nikon et Sony mais leurs dernières productions sont décevantes par rapport à celles de Canon. Que dire de plus ?
    À ce jour, ni Sony (on parle tout de même d’un 12-24/2,8 G FE) ni Nikon ne sont en mesure de présenter une gamme aussi novatrice, et de loin, susceptible de provoquer le buzz.
    Après on s’étonne encore que Canon soit Nº1 mondial et que j’en fasse l’éloge !

  • @113
    Vous utilisez le Petit Robert, moi simplement le Robert et Antidote, pour les grands.
    Vous écrivez et utilisez au post 113, sous pseudo eric-p, à plusieurs reprises, concernant Fuji, les mots « pertes », « pas de bénéfices », etc. Il s’agit bien, à vous lire d’une qualification d’abord financière de la chose et donc de la première définition du mot faillite reprise aux dictionnaires cités par moi.
    Par ailleurs, la définition du mot faillite que vous en faite, est incomplète et arrive en seconde position dans l’ordre communément admis. Cette définition est la suivante : Échec d’une entreprise, d’une idée, d’un système.
    Reprenons donc :
    - Echec d’une entreprise : Aucun échec, l’entreprise évolue naturellement par essence, des orientations sont privilégiées, des voies nouvelles explorées, etc.
    - Echec d’une idée : Laquelle ? Depuis toujours, vous le dites vous même, Fuji développe et commercialise des boitiers de tout format. Cette idée perdure encore aujourd’hui, sans interruption.
    - Echec d’un système : Veuillez préciser votre pensée.

    En reprenant votre logorrhée, l’on comprend bien votre aversion pour tout ce qui n’est pas issu de la marque Canon et en particulier, ici, le dénigrement de Fuji en utilisant force arguments fallacieux visant à détruire le message, l’image d’une marque respectable, ainsi que conséquemment salir les personnels de l’enseigne.

    Aujourd’hui les réseaux sociaux permettent l’échange direct, parfois des dérapages existent, des invectives spontanées fusent, c’est excusable car l’échange est cash et ne s’éternise pas. La raison l’emporte, du moins la situation s’apaise même si les partis pris sont défendus vigoureusement.
    Vous, eric-p, vous trainez un historique ICI & AILLEURS (cf. Vos propos) dommageable. C’est d’autant plus regrettable que vos attaques sont permanentes, réitérées, concernant les personnes morales ou physiques.
    Vos constructions argumentées sont réfléchies et donc calculées pour harceler et réduire l’autre avec un malin plaisir que l’on peut qualifier de malsain. D’ailleurs à chacune de vos interventions, vous indisposez la communauté de LMDLP car vous ne doutez jamais de votre suffisance doublée d’une arrogance exacerbée. Tout cela est pathétique.

    Je vais examiner avec la Direction Générale de LMDLP la suite qu’il convient de donner à cette affaire, à commencer par votre éviction.

  • @Olympus mons

    "Moi je vais te donner des innovations utiles que Canon n’a pas créées La TTL Flash Olympus et la mesure matricielle Nikon sur le FA. (Canon a sorti la mémorisation Flash sur L’eos 50 )"

    Oui, oui, effectivement et Canon a traîné la patte pour introduire le flash TTL plus de 10 ans après Olympus !
    Ceci dit, pour moi, c’est du pipi de chat.
    Aujourd’hui, ce qui intéresse Canon, c’est de se concentrer sur les fondamentaux :
    Le capteur de manière à rester au top ou ne pas être éloigné des meilleurs dans le pire des cas.
    Avoir la meilleure gamme optique disponible sur le marché.

    Cette politique (en dehors du capteur évidemment) était celle de Canon qui l’a propulsé à la 2ème place mondiale du marché reflex juste derrière Nikon...qui était déjà sur le déclin (erreurs incroyables sur la motorisation ultrasonique et, dans une moindre mesure, sur la stabilisation optique ).

    Au tournant du XXème siècle, la concurrence était donc déjà laminée :
    *Nikon s’est fait dépasser sur le marché vers 2004
    *Minolta a dû fusionner avec Konica pour survivre
    *Pentax est passé sous contrôle d’autres sociétés mais ne produit quasiment plus rien
    *Contax-Kyocera a disparu vers 2004
    *Fuji a explosé en vol dans les années 1980’ (en 24x36) et au début du siècle en MF
    *Olympus a totalement raté le virage de l’autofocus dans les années 1980’

    Globalement, au début XXième siècle, ilne restait plus que 2 concurrents "crédibles" sur le marché.
    Les loosers reviennent en prétendant avoir réinventé le feu avec des petits formats.
    Notre analyse à nous (que j’ai détaillée en 13 points dans un message précédent) montre que leur atratégie
    est vouée à l’échec.
    Au cas où ça ne suffirait pas, Canon peut très bien leur réserver des surprises désagréables du genre compacts/bridges au format APSC (une stratégie gagnante pour Sony Vs Nikon !).
    Pourquoi voudriez-vous que je sois plus indulgent avec eux compte tenu de l’imposture que représente leur politique commerciale ?
    Ce que je dis là n’est pas le simple discours d’un observateur lambda. J’ai déjà entendu le même genre de commentaire de la part d’un responsable de Canon...

    Les gens (qui ne comprennent absolument rien des enjeux souterrains du marché photo) s’imaginent que le marché photo est relativement "pacifique" et que les constructeurs gèrent leur boutique sans trop faire attention à ce qui se passe chez les autres. Cette manière de voir est en réalité totalement erronée.
    La réalité, et l’histoire le démontre largement, c’est plutôt une guerre commerciale "à mort" entre les concurrents.

  • @Eric-p

    J’ai parcouru tes commentaires sur les performances en retrait des opticiens concurrents il s’agissait d’un Tamron, effectivement Les Canon RF haut de gamme sont mieux en tout point, mais c’est à mettre en relation avec le prix beaucoup plus élevé 1000€ de plus par rapport au Tamron. Les RF 1,2 et zoom F2 intéressent une frange réduite, je suppose, de pro ? Le poids devient conséquent, et gérer la netteté avec une ouverture 1,2 1,4 n’est pas chose aisée . Pour une grande majorité une ouverture de f1,8 représente le bon compromis en terme de poids et prix .

    Pour le passage à l’AF fin des années 80 , Nikon effectivement a décroché grave sur leur gamme AF pas de moteur annulaire ni anti vibration . Canon avait 10ans 15 ans d’avance avec leur monture EF. Heureusement que Nikon a toujours fait de très bons appareils je repense au F-801 F5 F100 D700 meilleurs que CANON sur bien des points exceptés l’AF.

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE