Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikkor Z 14-30 mm f/4 S : zoom qualité filtres

08/01/2019 | Benjamin Favier

La quatrième optique en monture Z est un zoom grand-angle, de même ouverture que le trans standard 24-70 mm existant. Le 14-30 mm appartient à la catégorie S. Et présente la particularité de pouvoir fonctionner avec des filtres, à l’avant, sans accessoire.

Présentation

Lors de l’avènement des Z6 et Z7, et du trio d’optiques composé du 24-70 mm f/4 S et des 35 et 50 mm f/1,8 S, fin août 2018, Nikon a pris soin de publier une feuille de route… qui indique précisément la nature des futurs modèles en monture Z. Voici donc, à l’occasion du CES (Consumer Electronics Show) 2019, qui ouvre ses portes à Las Vegas, le 14-30 mm f/4 S, ce qui prouve qu’il ne faut pas tenir compte de l’ordre dans lequel les optiques figurent sur le document.

L’ouverture à f/4 fait écho au 24-70 mm f/4 S existant. Pas de stabilisation optique, à l’instar du transstandard. On s’appuiera sur le système intégré dans les Z6 et Z7, stabilisé sur cinq axes. La construction repose sur des joints d’étanchéité, comme l’indique le sigle S, qui regroupe les optiques haut de gamme, dans la famille Nikkor Z : le 14-30 mm y rejoint ainsi les trois optiques existantes. Les férus de zooms plus lumineux attendront 2020 et la sortie du 14-24 mm f/2,8 S. En attendant, l’ouverture à f/4 permet d’obtenir un poids contenu, le zoom pesant seulement 485 g. La compacité est également accrue, puisque, à l’instar du 24-70 mm, le fût est rétractable lorsqu’il n’est pas utilisé.

La formule optique comprend quatorze lentilles (4 verres ED, 4 asphériques avec traitement nanocrystal, une lentille avant traitée au fluor) réparties en douze groupes. Le diaphragme compte sept lamelles, et la distance minimale de mise au point est de 28 cm à toutes les focales. Nikon souligne avoir optimisé ce modèle à la fois pour les photographes et les vidéastes, avec un réglage silencieux de l’ouverture, une bague paramétrable, un AF hybride (phase et contraste) et une correction en temps réel du focus breathing. Particularité de ce zoom grand-angle, il sera possible d’utiliser des filtres de 82 mm de diamètre au niveau de la lentille frontale, qui n’est pas bombée. Le pare-soleil est ainsi amovible.

Il faudra attendre mi-avril pour la commercialisation, au tarif de 1449 €. Les autres optiques en monture Z prévues pour le courant de l’année, selon la feuille de route, sont les 20 et 85 mm f/1,8 S ; les 24-70 et 70-200 mm f/2,8 S et le colossal 58 mm f/0,95 S Noct.

- Le site de Nikon

Fiche technique

  • Prix : 1449 €
  • Type : Grand-angle 24 x 36
  • Focales : 14-30 mm
  • Monture : Nikkor Z
  • Formule optique : 14 lentilles en 12 groupes (4 verres ED, 4 asphériques avec traitement nanocrystal, une lentille avant traitée au fluor)
  • Bague de mise au point : oui
  • Protection tout temps : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 28 cm
  • Pare-soleil : oui (HB-86)
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 85 x 89 mm
  • Poids : 485 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • On ne va pas nier l’interet de cette focale. D’emblee, on couvre tout ce qui est intéressant en UGA et GA . AVEC UN 50 mm lumineux, un voyageur a tout ce qu’il lui faut mais quand même quasi 1500 euros , c’est pas donné. Un prix entre 1100 et 1200 euros aurait été plus « réaliste « .

  • @1 : Le prix n’est pas donné effectivement, mais cet objectif a un range vraiment unique (et très utile) et puis c’est à relativiser en fonction de la qualité optique.
    MDLP n’a pas publié les 2 courbes FTM fournies pas Nikon, mais d’après ce document cet objectif semble vraiment excellent, y compris sur les bords, ce qui n’est pas le cas de tous les zooms UGA (loin de là).