Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

[PHOTOKINA 2018] Sigma 70-200 mm f/2,8 DG OS HSM Sports : enfin là !

25/09/2018 | Benjamin Favier

C’était l’un des modèles les plus attendus, depuis que Sigma a inauguré ses gammes Art, Contemporary et Sports. Ce téléobjectif arrive en complément des 24-70 mm f/2,8 DG OS HSM et 14-24 mm f/2,8 DG OS HSM.

Présentation

Il y a huit ans, Sigma sortait une version stabilisée de son 70-200 mm f/2,8. Trois ans plus tard, la marque inaugurait ses gammes Art, Contemporary et Sports, lançant un 35 mm f/1,4 qui brillait à la fois par la qualité de construction et les performances. Depuis, plusieurs modèles ont été revus à l’aune de ces catégories. Ainsi, l’an dernier, le transstandard 24-70 mm f/2,8 a investi la gamme Art, embarquant la stabilisation OS, ce qui n’était pas le cas du précédent modèle. Puis le 14-24 mm f/2,8 l’a rejoint cette année. Le 70-200 f/2,8 DG OS HSM complète le tableau, mais contrairement aux zooms grand-angles et transstandards, il est rangé dans la catégorie Sports.

Alors que plusieurs fabricants proposent des modèles ouvrant à f/4 (Canon, Nikon, Tamron, Tokina, Sony), Sigma se concentre sur les téléobjectifs à grande ouverture. Ce 70-200 mm f/2,8 DG OS HSM Sports sera décliné en montures Canon EF, Nikon F et Sigma ; pour les possesseurs d’hybrides Sony, il sera possible de recourir à la bague MC-11 ; seules les focales fixes sont, pour l’instant en tout cas, proposées en monture E par Sigma. Il sera très intéressant de confronter ce modèle à ses alter ego chez Canon et Nikon, mais aussi bien sûr au très performant 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 de Tamron, que nous avons testé l’an passé.

Par rapport au 70-200 mm f/2,8 DG APO OS HSM sorti en 2010, la distance minimale de mise au point a été réduite, passant de 1,40 m, à 1,20 m. Un limiteur de recherche de mise au point a été incorporé. La formule optique a logiquement été revue et s’alourdit, puisqu’on passe de vingt-deux à vingt-quatre lentilles, réparties en vingt-deux groupes (contre dix-sept précédemment). Parmi elles, Sigma souligne la présence de dix verres (neuf FLD et un SLD) à faible dispersion. Le diaphragme circulaire comporte désormais onze lamelles (contre neuf sur le précédent modèle) et la monture Nikon est pourvue d’une commande électromagnétique.

Conçu en magnésium, l’objectif est pourvu de nombreux joints d’étanchéité. Il pèse 1,8 kg, soit quelque 370 g de plus, par rapport à la précédente version. Le zoom Tamron est aussi plus léger, pesant 1,48 kg. Le diamètre du filtre passe de 77 à 82 mm sur la version Sports. Un collier de pied, compatible Arca Swiss, est fourni, dotés de crans tous les 90°, et débrayage, au besoin. L’embase est amovible. Enfin, il sera possible d’utiliser les convertisseurs 1,4x et 2x avec ce zoom.

Pas d’information quant au tarif ou à la disponibilité pour l’instant.

- Le site de Sigma

Fiche technique

  • Prix : NC
  • Type : Zoom 24 x 36
  • Montures : Canon EF, Nikon F et Sigma
  • Focales : 70-200 mm
  • Focales sur APN APS-C : 105-300 mm éq. 24 x 36 (112-320 mm sur les Canon EOS)
  • Ouverture maximale : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 24 lentilles en 22 groupes
  • Protection : oui
  • Zooming : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : oui
  • Diaphragme : circulaire à 11 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 120 cm
  • Grandissement maximal : 1:4,8
  • Accessoires : étui et bouchon fourni, pare-soleil, collier de pied
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Dimensions (L x ø) : 202,9 mm x 94,2 mm
  • Poids : 1805 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.