Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

SanDisk Extreme Pro UHS-II : rafales à 250 Mo !

27/02/2014 | LAURENT KATZ

Vidéo 4K en plein développement, capteurs de 24 à 36 Mpxl, rafales Raw à 12 im/s. Voilà autant de raisons qui justifient le développement de cartes SD à très haut débit. Pour concurrencer les XQD et Cfast destinées aux appareils professionnels.


Il y a quelques semaines, Fujifilm annonçait le X-T1, premier appareil photo compatible avec la récente norme UHS-II. Il est donc logique que les spécialistes de la SD annoncent leurs modèles, anticipant quelques annonces qui pourraient faire la part belle aux capteurs de plus de 30 Mpxl. Qui ne seraient plus réservés aux Nikon D800 et D800E. Et c’est SanDisk qui s’y colle, avec les SDHC/SDXC SanDisk Extreme PRO UHS-II déclinées en SDHC de 16 Go et 32 Go, et en SDXC de 64 Go. La marque revendique une vitesse de 250 Mo/s en écriture lors des rafales. Et un débit en écriture pouvant atteindre les 280 Mo/s. Plus du double comparé aux meilleures cartes SD actuelles de type UHS-I. Et en matière de classe de vitesse UHS Speed Class, c’est à l’échelon 3 qu’elle se situe, assurant 30 Mo/s en continu. Définie par la SD Association, cette classe étonne par son aspect conservateur, car elle impose un débit inférieur à celui permis par les UHS-I et UHS-II. L’USB Speed Class 3 concerne les débits continus de la vidéo 4K.

Les cartes, respectivement annoncées en avril pour 83,99 €, 143,99 € et 359,99 €, seront accompagnées d’un numéro de série pour employer pendant un an l’utilitaire téléchargeable RescuePRO Deluxe. Capable de récupérer des photos et des vidéos supprimées sur la carte… du moins celles qui n’ont pas été écrasées par des prises de vue postérieures. Ces SD résistent aux chocs, aux rayons X, à l’eau et aux températures comprises entre –25° et +85°.

Avoir des cartes, c’est bien, mais autant disposer d’un lecteur externe qui leur rende plus justice que l’interface USB 2 de la quasi-totalité des appareils photo. Limitée à 60 Mo/s quand l’USB 3 file à la vitesse effective maximale de 500 Mo/s. Et que le futur USB 3.1 roulera à 1 Go/s. C’est le lecteur de cartes SD SanDisk Extreme PRO UHS-II, à l’interface USB 3 qui assure cette tâche. Pour 47,99 € et une disponibilité annoncée pour avril.

- Le site de SanDisk
- Le site français de SanDisk

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.