Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma 105 mm f/2,8 DG EX Macro OS HSM : Les défauts optiques

09/02/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

La qualité optique

Le vignetage est très discret en 24 × 36 (0,7 IL) et il disparaît à f/5,6 et ne se voit guère sur le capteur APS (0,4 IL). L’aberration chromatique est exemplaire avec 0,2 pixel au maximum. La distorsion très légère en barillet (0,11 % en 24 × 36 et 0,04 % en APS) et sera en tout état de cause très facile à corriger de façon logicielle. Ces excellents résultats sont encore meilleurs que ceux du 150 mm de la même marque et se comparent aux objectifs les plus prestigieux.

- Sur le terrain : l’anti-bougé en macro

Il existe désormais plusieurs objectifs macro équipés de dispositifs anti-vibration, mais il ne faut jamais oublier que la règle relative à la vitesse de sécurité à l’inverse de la focale apparente (par exemple 1/125 pour un 105 mm en 24 × 36) ne s’applique que pour les sujets à moyenne ou longue distance. A très courte distance il faut employer des vitesses plus rapides par exemple 1/500 à une quarantaine de centimètres du sujet et dans ces conditions gagner 4 vitesses grâce au stabilisateur nous emmène autour de 1/30ème de seconde. Nos essais à cette vitesse ont été concluants, mais pas tous, il faut parfois faire plusieurs prises de vue et choisir la meilleure. Enfin en extérieur le moindre souffle de vent flouttera une fleur prise en gros plan, et le stabilisateur n’y pourra rien. Nos essais ont été faits dans des conditions où l’anti-bougé était vraiment incontournable, car la lumière était très faible et le piqué correspond à ce que donne le Nikon D3 à …3 200 ISO. La première vue du bateau a été prise à 1/40 f/5,6 et la seconde de la voiture à 1/20 f/3,2 et de surcroît à travers une vitrine en plexiglas. Le stabilisateur a fait son office, mais bien entendu pour un résultat optimum il faut prendre un pied, se poser à 200 ISO et diaphragmer autour de f/11, ce qui nous donnerait un temps de pose de l’ordre de 8 secondes. On comprend alors pourquoi les flashes macro sont utiles.


- Ci-dessus : Exif : 1/20 - f/3,2 à 3 200 ISO


- Ci-dessus : Extraits


- Ci-dessus : Exif : 1/40 - f/5,6 à 3 200 ISO


- Ci-dessus : Extraits

MDLP N°43, Mars 2012
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Sigma 105 mm f/2,8 DG EX Macro OS HSM dans notre numéro quarante-et-trois du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 43 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.