Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma 105 mm f/2,8 DG EX Macro OS HSM : Le piqué

09/02/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le piqué

L’objectif a été mesuré sur Nikon D3 et D7000 et les résultats sont de très haut niveau, aussi bien en JPEG qu’en RAW, soit un sans faute absolu grâce à une netteté excellente sur tout le champ dès la pleine ouverture. Il n’ya qu’à f/16 sur le petit capteur que la diffraction se fait sentir, et à ce sujet il faut se souvenir que l’ouverture diminue quand on se rapproche beaucoup du sujet, et qu’à faible distance la diffraction ne sera gênante, en réalité, qu’à partir de f/22. Il est à noter que le piqué est tellement élevé qu’il pourra être gênant en portrait du fait d’un micro contraste tel qu’il révélera tous les défauts de la peau…le mieux est parfois l’ennemi du bien et il faudra configurer les appareils en mode neutre ou portrait au lieu de standard ou paysage.


- Ci-dessus : Carte de piqué : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats


- Ci-dessus : Piqué selon l’ouverture pour Nikon D3/D700 (format A3)


- Ci-dessus : Piqué selon l’ouverture pour Nikon D7000/D5100 (format 32 × 49 cm)

MDLP N°43, Mars 2012
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Sigma 105 mm f/2,8 DG EX Macro OS HSM dans notre numéro quarante-et-trois du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 43 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.