Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

TEST [BONUS MDLP N°14] : Canon EF 24-70 mm F2,8 L USM, le piqué

18/03/2009 | Jean-Marie Sépulchre

|Avertissement : bien que le protocole de mesure soit inchangé depuis les premiers essais publiés sur notre site « Le monde de la photo » les appareils très haute résolution sont notés selon leur format natif, c’est à dire le A2 (proche du 40 x 60 cm en format photo) pour les appareils de plus de 20 Mpix.
Format natif : c’est le format proche du pouvoir séparateur de l’œil humain à environ 30 à 40 cm de l’image, soit la capacité de voir des détails d’une taille de l’ordre de 1/10ème de millimètre dès lors que machine de tirage sait les mettre sur papier. Si les détails font 100 points par centimètre, ou 10 par millimètre, ils équivalent à une résolution de 254 points par pouce (dpi) puisque le pouce fait 2,54 cm. La norme 254 dpi est donc facile parce qu’il suffit de diviser par 100 le nombre de pixels des deux côtés du fichier pour connaître le format natif en centimètres ! Exemple : 2 000 × 3 000 pixels = 20 × 30 cm de tirage (A4)= 6 Mpix ou 4 000 × 6 000 = 40 × 60 cm de tirage (A2) = 24 Mpix. Doté de 21 Mpix, le Canon EOS 5D MarkII permet le format A2 à 240 dpi environ, ce qui reste excellent.|

- 24 mm



A 24 mm le piqué est excellent au centre dès la pleine ouverture...et c’est aussi le cas des angles. Ce niveau est atteint sur tout le champ de f/4 à f/11, mais on note une baisse importante (bien que le niveau reste très bon !) à f/16, du fait de la diffraction.

- 35 mm



A 35 mm le rendement au centre est parfait de f/2,8 à f/11, mais le reste du champ se situe entre très bon à excellent à pleine ouverture, avant d’être toujours excellent dès f/4. Le résultat à f/16 est meilleur qu’à 24 mm, mais présente quand même une dégradation qui fait qu’il est conseillé d’éviter cette ouverture pour préserver les détails les plus fins.

- 50 mm



A 50 mm les angles marquent un retrait avant f/5,6, mais le reste du champ est excellent ce qui est parfait pour le reportage. Entre f/5,6 et f/11 tout le champ est du meilleur niveau, on observe toujours l’effet de la diffraction à f/16.

- 70 mm



A 70 mm les angles perdent encore un peu de qualité à pleine ouverture, mais restent néanmoins bons, et très bons à f/4. Il faut atteindre f/5,6 pour que le niveau soit excellent sur tout le champ…mais dès f/2,8 l’optique sera parfaite en reportage.



En résumé, et en observant que l’objectif est extrêmement sensible au moindre décalage d’autofocus (les meilleurs résultats ont été obtenus en live-view par détection du contraste), et que pour avoir mesuré trois objectifs, un seul exemplaire atteignait ce niveau impressionnant à 70 mm…cette optique donnera donc des résultats du plus haut niveau sur le 5DmarkII, meilleurs que ceux du 24-105 mm, et supérieurs entre 50 et 70 mm à ceux du Nikkor sur D3x et du Zeiss pour Sony A900...mais ces modèles ont un peu plus de réserve de résolution !

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages