Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

INDISPENSABLES ZOOMS TÉLÉ

18/06/2007 | Jean-François Vibert


©Jean-François VIBERT / www.actionreporter.com

Les zooms 70-200 mm, ou 100-300 mm deviennent un équipement presque courant pour les possesseurs de reflex. Ils constituent d’ailleurs souvent un premier investissement, après l’achat d’un kit de base. Certains reflex sont d’ailleurs disponibles en double kit à des prix très intéressants.

Dans le cas de figure qui nous intéresse, l’ouverture minimale de votre zoom (qui peut aller de f/2,8 à f/5,6) est beaucoup moins déterminante qu’elle ne peut l’être pour d’autres types de prise de vue. Une ouverture de f/4 sera par exemple tout à fait suffisante dans la plupart des cas, puisque vous visez souvent le ciel qui est très lumineux. Les coûteux télé zooms pros ouvrant à f/2.8 ne sont donc pas absolument incontournables, même s’ils gardent une grande longueur d’avance en qualité optique.

Ci-dessus le zoom téléobjectif Nikkor AF-S VR 70-200 mm f/2,8G ED-IF équipé du système antivibration VR : la stabilisation selon Nikon.

Pour des raisons évidentes, la stabilisation (mode antivibration) est par contre vraiment très utile pour travailler en toute sécurité à main levée. Sans pied, ni monopode... Elle permet d’échapper à la dictature du « 1 sur la focale », règle empirique qui conseille d’utiliser une vitesse de 1/200ème au minimum, pour une focale de 200mm. Une optique stabilisée permet donc d’utiliser un 200 mm à des vitesses très basses, en dessous du 100ème de seconde par exemple. A chacun de déterminer la vitesse minimale en fonction de son matériel et de ses aptitudes à ne pas trembler ( ! )…

Si vous utilisez beaucoup la stabilisation, prévoyez éventuellement des batteries de rechange ou l’utilisation d’un grip (poignée d’alimentation) embarquant deux batteries, car avec certaines optiques, la stabilisation consomme pas mal d’énergie. J’ai remarqué que mon Canon 70-200 mm f/2,8 stabilisé générait parfois des erreurs du boîtier lorsque je l’utilisais sans le grip, (erreurs que je mets sur le compte d’une alimentation insuffisante).

- Avantages du zoom : Vous gardez la possibilité de faire évoluer le cadrage si l’avion vient dans votre direction.

- nconvénients du zoom : De moindres performances optiques que les optiques fixes équivalentes.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP