Publié le : 20/04/2007
Par : Michel Lion

1.Introduction

Karin Brussaard parcourt le monde pour fixer en images les plus beaux fonds sous-marins de la planète. Il revient pour MDLP sur son dernier voyage dans les maldives à la rencontre des requins baleines, nous livrant aux passages son sentiment sur les possibilités techniques de l’Olympus E330 et de son caisson étanche PT-E02.


© Karin Brussaard

Textes et Photos : ©Karin Brussaard

" Requin, requin baleine..." se mit à crier le capitaine. Nous sommes en plein voyage de plongée, au coeur des maldives, à la recherche de cette espèce unique. Et ils se montrent aujourd’hui après plusieurs jours de mer. Nous avons de la chance, plus tôt dans le voyage, nous avons déjà eu l’occasion de plonger aves des requins gris, des requins de recifs et les majestueuses raies Manta.Nous naviguons désormais au sud de Ari-Atol, à huit heures de bateau de Sun Island. Ce récif isolé, bien connu des plongeurs, est un lieu exceptionnel pour voir des requins baleines monter à la surface de l’océan durant la journée. Ce sont deux jeunes femelles qui mesurent "seulement" 6 mètres qui nous font cet honneur. Cette espèce, qui semble descendre tout droit des temps préhistoriques peuvent atteindre une longueur de 14 mètres à l’âge adulte. Pourquoi sont-elles ici, personne ne sait vraiment. Mais le spectacle est magnifique. Les biologistes affirment que la région est particulièrement riche en plancton et ces mammifères profitent de ce biotope pour se nourrir. La visibilté est excellente, on voit à 30 mètres et la qualité de l’eau ne souffre pas des suspensions caractéristiques du plancton. Ce sont des conditions idéales pour la photographie. Après une première plongée matinale le long du récif où toute la faune aquatique (requins de recif, morays, banc de poissons exotiques et tortue) nous a a convié à un balai aquatique irréel, nous sommes conviés poliment à préparer notre équipement pour tenter une sortie sans bouteilles auprès de ces colosses des mers. En ce qui me concerne, je prépare mon matériel, un Olympus E-330 logé dans son caisson étanche dédié (PT-02) que je prends soin d’emporter avec moi. L’instant s’annonce magique.

Les autres pages de l'article

01
02
03
04
05
06
07

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour,

    Magnifique photo, et moments surement inoubliables : je vous envie :-) Par contre, si la baleine et effectivement un mammifère, le requin baleine, lui, n’en est pas un ;-)

    Meilleures salutations

    FB

[
0
]