Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon D7200, D500, D750, D810 : mises à jour

14/03/2017 | Benjamin Favier

Ces quatre reflex deviennent compatibles avec le système de communication sans fil WT-7. Au passage, les différentes versions de firmwares apportent leur lot de correction de bogues.

La mise à jour du WT-7, accessoire autorisant une communication sans fil à 200 m de distance, n’intéressera pas tous les possesseurs des D7200, D750 et D810, qui deviennent compatibles avec celui-ci via la mise à jour de firmware 1.1 (le D500 était pris en charge depuis la sortie du WT-7). En revanche, les mises à disposition par Nikon pour chacun de ces reflex, outre la compatibilité avec le WT-7, résolvent une série de dysfonctionnements, plus ou moins nombreux selon le modèle.

C’est le Nikon D810, reflex plein format doté de la plus haute définition (36 Mpxl) au sein de la marque, qui affiche la plus longue liste, en passant à la version 1.12 de son firmware. La voici, telle qu’elle est publiée sur le site de Nikon France :

- Les surimpressions n’étaient pas enregistrées correctement.
- Des histogrammes incorrects s’affichaient pour certaines images visionnées sur l’écran de l’histogramme RVB en mode de visualisation.
- Si Activé était sélectionné pour Contrôle auto. de la distorsion, un phénomène de distorsion était visible sur les bords des photos prises lorsque Nef (Raw) + Jpeg fine était sélectionné pour Qualité d’image et que Moyenne était sélectionné pour Enregistrement Jpeg/Tiff > Taille d’image.
- Les photos prises immédiatement après un changement d’objectif n’étaient pas enregistrées avec une exposition correcte.
- L’icône de protection ne s’affichait pas correctement.
- Si Activé était sélectionné pour Contrôle auto. de la distorsion, l’appareil photo ne répondait plus lorsque l’utilisateur essayait de prendre des photos alors que Nef (Raw) + Jpeg fine était sélectionné pour Qualité d’image, que Petite était sélectionné pour Enregistrement Nef (Raw) > Taille d’image et que Raw principal - Jpeg secondaire était sélectionné pour Fonction du logement secondaire.
- En mode d’obturation électronique au premier rideau, les vitesses d’obturation dépassaient parfois le 1/2000s.
- Les images n’étaient parfois pas enregistrées.

Cette dernière ligne interpelle et on se demande pourquoi la résolution de ce problème intervient seulement maintenant, alors que le D810 est sur le marché depuis bientôt trois ans. Cette correction figure aussi au programme des mises à jour prévues pour les D750 et D7200. Pour faire évoluer ces différents microcodes, il faut appliquer la procédure énoncée dans le paragraphe « Mise à jour du firmware de l’appareil photo ».

- Télécharger le firmware 1.12 du D810
- Télécharger le firmware 1.12 du D500
- Télécharger le firmware 1.1 du WT-7
- Télécharger le firmware 1.02 du D7200
- Télécharger le firmware 1.11 du D750

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Quand on voit la liste et le genre de problème on a du mal de se dire que Nikon ne manque pas de sérieux ... J’ai un D810 et j’avais remarqué certains de ces bug, icône de protection, surimpression (cette fonction était catastrophique), histogrammes incorrects . Par contre ces problèmes ne concernent pas du tout le D800 ? Étonnant non ?