Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Calle "Obispo"

28/05/2007 | Michel Lion


©Bruno Calendini / www.studionature.com

Après une entrevue cordiale et avec un souci de moins, nous la quittons et nous nous dirigeons vers la calle Obispo. Cette rue qui traverse la vieille Havane est le lieu névralgique de notre reportage. Par habitude et par sécurité, Bruno travaillera en Raw + Jpeg et Wilfrid directement en Jpeg définition maxi. Nous passons près du Floridita, de la Bodeguita del Medio et de l’hôtel Ambos Mundos, autant de lieux directement associés à Hemingway qui y puisait l’inspiration de ses romans. Nous découvrons ces endroits chargés d’histoire. Les époques ont changé. Aux ambiances électriques inondées d’alcool, aux histoires de pêche dont chaque livre d’Hemingway est une nostalgique évocation, se sont substitués des touristes venus immortaliser leur passage à Cuba, comme au Floridita, où la statue de bronze de l’écrivain trône accoudée au zinc, à la place qu’il avait pour habitude d’occuper.


©Bruno Calendini / www.studionature.com

Tous y viennent pour déguster un Daïquiri (la boisson aurait été inventée par Hemingway lui-même) et se tirer le portrait aux côtés de la légende. L’ambiance est sombre, parsemée de quelques lumières isolées. Plusieurs tests sont réalisés. D’abord sans flash afin d’estimer la capacité du GX-10 à gérer le bruit dans les hautes sensibilités (nous découvrirons plus tard sur nos ordinateurs, que le GX-10 travaille très proprement à 400 et même 800 Iso en délivrant des fichiers de bonne facture au bruit bien contenu). Puis avec le flash intégré qui dose bien l’éclair mais avec les inconvénients du flash direct (reflets, ombre portée). Dans cette situation (et comme très souvent), la meilleure option sera le flash indirect. Le bar est haut de plafond mais le flash cobra optionnel SEF-54PZF est puissant. En mode TTL, à grande ouverture, en positionnant la tête zoom du flash en position télé, l’éclair dirigé au plafond éclate et « douche » la scène. Une pose longue (assistée du stabilisateur) permet de restituer une ambiance naturelle.


©Bruno Calendini / www.studionature.com

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP