Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Hasselblad Stellar II : bis repetita

26/11/2014 | Franck Mée

Dans la lignée du Stellar, Hasselblad a présenté son nouveau compact de luxe. Le Stellar II reprend logiquement la base technique du Sony RX100 II, malgré l’arrivée cette année du RX100 III, et ajoute une finition en matériaux précieux.

Le centre de style Hasselblad en Italie a fermé. La question se posait donc naturellement : qu’allait-il advenir de la division Lux de la marque, qui commercialise les Lunar, Stellar et HV – qui étaient dessinés à Trévise ?

C’est un premier élément de réponse : Hasselblad lance le Stellar II. Le premier modèle était basé sur le Sony RX100 ; c’est logiquement le RX100 II qui fournit cette fois ses organes. Le Stellar II reçoit donc un capteur Cmos BSI (la première version avait un capteur Cmos classique) améliorant les images prises en haute sensibilité, ainsi qu’une connexion WiFi avec configuration par NFC.

Il reçoit tout aussi logiquement une griffe porte-accessoires, qui peut accueillir non seulement un flash, mais également un micro externe, par exemple. L’écran profite lui aussi des avancées du RX100 II avec un nouveau traitement anti-reflet et surtout une charnière permettant de l’orienter jusqu’à 45° vers le bas et 84° vers le haut.

Logiquement, Hasselblad propose des finitions spécifiques à ce modèle, qui intègre notamment une poignée en bois (olivier, noyer ou padouk) ou en fibre de carbone. Cette finition luxueuse a un coût : le Stellar II est vendu 1650 € – hors taxes.

Nous ne pourrons tout de même cacher une petite frustration : comme l’an passé, Hasselblad garde une génération de retard. Le Sony RX100 III est en effet en boutiques depuis cet été, et sa nouvelle optique plus lumineuse (f/1,8-2,8 contre f/1,8-4,9) aurait bien mieux sis à la prestigieuse griffe suédoise…

- Le site de Hasselblad

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages