Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le piqué

22/10/2010 | Jean-Marie Sépulchre

Dans le passé on connaissait des zooms dont le piqué s’affaiblissait en montant en focale, mais la conception du Sigma a clairement valorisé les longues focales, dont le rendement est véritablement excellent, au seul détriment des coins de l’image aux grandes ouvertures des focales plus courtes, et cela constitue une réussite qui hisse ce modèle au niveau des meilleurs 70-200 jamais construits, en compagnie des Canon et Nikon version 2. Ce piqué a été mesuré avec le système DxO Analyzer à partir de fichiers NEF de Nikon D3, en mode standard, développés avec Capture NX2.

Le graphique montre bien que le paysagiste devra fermer un peu le diaphragme à 70 et 85 mm mais que reporter sera assuré d’une netteté excellente au centre à toutes les focales et les ouvertures. Les résultats les plus élevés sont mesurés à 135 mm, mais le haut niveau obtenu à 200 mm laisse augurer un usage aisé avec le multiplicateur de focale Sigma.

Carte de piqué : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats.


Piqué à 70 mm.

Piqué à 85 mm.

Piqué à 135 mm.

Piqué à 200 mm.

Dans la cour des grands

Sigma a vraiment monté en gamme au cours des dernières années, innovant avec des nouveaux verres et généralisant son système de réduction des vibrations. Dans le même temps la finition s’est améliorée mais les prix ont également connu une certaine évolution. Cet objectif reste moins cher que les ténors de la catégorie alors que ses performances optiques sont « dans la cour des grands ».

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.