Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikkor 300 mm f/4 PF VR : résolution d’un problème lié à la stabilisation

17/04/2015 | Benjamin Favier

La marque publie une note à l’attention des possesseurs du téléobjectif à lentille de Fresnel : une mise à jour de firmware est prévue pour résoudre un dysfonctionnement du système de stabilisation dans certaines circonstances. Pour l’effectuer, il faut confier le modèle au service après-vente.

Vous pouvez lire notre test du Nikkor 300 mm f/4 PF VR dans notre numéro 75, actuellement en kiosque (ainsi que les bonus, sur notre site). En page 127, dans un encadré intitulé « Un VR parfois capricieux », Jean-Marie Sepulchre soulève un problème rencontré sur l’un des deux exemplaires mis à notre disposition pour ce banc d’essai : sur le D810, au 1/125s, de légers flous apparaissent en dédoublement des détails fins, alors que les résultats sont probants au 1/15s ou au 1/30s. Par précaution, nous avons donc indiqué dans le magazine qu’il valait mieux faire des essais, dans la mesure du possible, avant l’achat, en observant l’image à 100 % écran pour vérifier qu’il n’y ait pas de problème.

Hier, Nikon a officiellement reconnu un souci en annonçant la disponibilité d’une mise à jour de firmware pour le 300 mm f/4 E PF ED VR. Ce problème de flou surgit bien à une vitesse de 1/125s, comme nous l’avons constaté lors de notre test, en activant la stabilisation, qu’elle soit réglée sur « Normal » ou « Sport », précise Nikon. Sont concernés, les possesseurs de D800/D800E et D810, trois reflex plein format de la marque dotés d’un capteur de 36 Mpxl ; le D810A n’est pas cité, mais dans le doute, mieux vaut procéder à la mise à jour si vous utilisez le 300 mm sur ce boîtier.

Envoi nécessaire

Nikon signale que la mise à jour n’est pas nécessaire si vous employez l’optique avec un boîtier autre que les trois cités… cependant, si vous aviez l’intention d’acquérir l’un d’eux prochainement, il est fortement conseillé d’installer ce nouveau firmware. Pour cela, il n’y a qu’une solution : confier l’optique au service après-vente le plus proche. Ou l’envoyer, via le formulaire en ligne, Nikon prenant les frais à sa charge.

Il est dommage qu’il ne soit pas possible de faire soi-même les mises à jour logicielles sur les optiques : Fujifilm, Olympus ou Panasonic le permettent notamment, ainsi que Sigma à condition d’avoir acquis le dock USB.

Notez que si le numéro de série de votre 300 mm est supérieur à « 205101 », cela signifie que le nouveau firmware à déjà été installé.

- Lire notre test du Nikkor 300 mm f/4 PF VR ainsi que notre dossier consacré à la lentille de Fresnel dans notre numéro 75, en kiosque actuellement
- Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages