Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony FE 24-105 mm F4 G OSS : un classique version hybride

25/10/2017 | Benjamin Favier

Plus léger, plus compact, plus polyvalent, moins lumineux, mais stabilisé, ce zoom constitue une alternative moins onéreuse, par rapport au 24-70 mm f/2,8. À l’image de ce que l’on trouve dans les gammes reflex Canon et Nikon.

Présentation

Nous fustigeons souvent le poids et l’encombrement des zooms en monture E pour le plein format : le déséquilibre, étant donné la légèreté et la compacité des boîtiers A7 et de l’A9, est manifeste, notamment avec le 24-70 mm f/2,8. Le gabarit du 24-70 mm f/4 OSS signé Zeiss est bien plus en adéquation avec celui des hybrides Sony plein format. Mais il manquait un transstandard plus polyvalent et relativement lumineux (il existe aussi un FE 24-240 mm f/3,5-6,3 OSS), comme on en trouve aux catalogues Canon, Nikkor et Sigma : ce 24-105 mm f/4 OSS arrive ainsi à point nommé.

Sur la balance, il accuse 663 g (885 g pour le Sigma 24-105 mm Art en montures Canon, Nikon et Sigma). L’A7R III, annoncé en même temps, pèse quant à lui 657 g. La distance minimale de mise au point est intéressante : 38 cm, à toutes les focales.

Les dernières générations de boîtiers Sony en monture E sont stabilisées, mais ce zoom embarque le système OSS. La formule optique repose sur dix-sept lentilles (quatre verres asphériques, trois verres ED) réparties en quatorze groupes. Le diaphragme compte neuf lamelles. Le bouton situé sur le fût sert à verrouiller la mise au point. Il est personnalisable. La construction est dotée de joints d’étanchéité. Lancement prévu en novembre, au prix de 1350 €.

Du côté des longues focales, Sony annonce le développement d’un 400 mm f/2,8 OSS. Il sortira à l’été 2018.

- Le site de Sony

Fiche technique

  • Prix : 1350 €
  • Type : Zoom 24 x 36
  • Monture : Sony FE
  • Focales : 24-105 mm
  • Focales sur APS-C : 36-157,5 mm
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 17 lentilles en 14 groupes (quatre verres asphériques, trois verres ED)
  • Protection : Oui
  • Zooming : Mécanique
  • Motorisation : Oui
  • Stabilisation : Oui
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 38 cm
  • Pare-soleil : Fourni (ALC-SH152)
  • Diamètre de la lentille frontale : 77 mm
  • Dimensions (L x ø) : 113,3 x 83,4 mm
  • Poids : 663 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Les zooms à ouverture relative constante sont chers mais c’est bien utile en studio. Sony se limite à 105mm comme Canon mais présente un avantage de visée avec des lampes pilotes souvent insuffisantes pour juger d’une impression. Une version au top, nettement améliorée, du 24-120 Nikon viendrait à point pour booster leur dernier boîtier, mais une plage de focales décalée, genre 40-180, me semble encore plus utile pour « couvrir » l’humain agréablement.

  • @P-M
    Un 40-180 ? En 24x36 ? C’est peu vraisemblable.
    Olympus propose un 12-100/4 qui pourrait donner un 24-200/4 en 24x36.
    Problème : Il pèse 560g !
    Celà aboutirait à un monstre de 2200 g une fois "transcrit" en 24x36.
    Bien sûr, on peut essayer de "gratter" un peu sur l’ouverture et le range mais on restera probablement dans une gamme de poids probablement assez élevée à une époque où tout le monde rouspète pour rester sous la barre du Kg.
    À noter que Canon s’était essayé à un 50-200 light du temps de l’argentique et la transition A-N...qui est resté sans suite....
    Il y a aussi les zooms ciné de canon qui s’approchent de ce que vous rechercher mais... gare à la facture !
    Le CN-E 30-105 T2.8 coûte 2.000.000 JPY HT et pèse 2.2 Kgs !

  • @Benjamin Favier
    Quelques petites erreurs se sont glissées dans votre article :
    Le 24-105/4 G OSS Sony FE est doté de 3 lentilles ED et non 2 (L3, L10, L16)
    Par ailleurs, ce zoom est équipé de 4 lentilles ASPHÉRIQUES et non "sphériques" comme vous l’avez écrit.

  • Cet objectif est la "transcription"(en légèrement plus "musclée") du 16-70/4 OSS E qui figure au catalogue
    Sony depuis 4 ans et qui avait été annoncé au tarif de 1000 € à l’époque.
    Aujourd’hui, Sony nous présente son nouveau bébé pour 1350 €.C’est un peu plus que la concurrence.
    Sony cherche à attaquer son principal concurrent sur ce créneau important.
    Canon a déjà réagi en sortant un 24-105/4 LIS II ....sans verre UD (pour faire des économies ?) !
    Toujours est-il qu’il est actuellement proposé au tarif SP de 875 € (pour un tarif officiel de 1270 € au départ).
    Il va falloir que Sony se calme sur les tarifs...
    La bataille commerciale entre Canon et Sony ne fait que commencer...

  • @P-M (m-1)
    Comme je l’ai déjà dit (m-4), ce 24-105/4 FE est une "transcription légèrement améliorée du 16-70/4 E.
    Il se trouve que Sony dispose aussi à son catalogue d’un PZ 18-105/4 G OSS E...qui pèse 480g.
    Une éventuelle "transcription" de ce zoom en 24x36 aboutirait donc à un 28-160/4 OSS FE de 1100g !
    Ils ont aussi un PZ 18-110/4 G OSS en APSC qu’ils ont adapté en PZ 28-135/4 G OSS (finition pro) qui pèse déjà 1100g.
    Un hypothétique 28-160/4 G OSS FE semble donc plutôt improbable...

  • @eric-p : le canon 24-105 L IS II à 875€ tarifs SP ? c’est quoi SP ? 1250€ chez amazon, 1200 chez digixo, 1250 chez digitphoto, 1250 chez LDLC...
    certes le sigma art est à 800€ mais j’ai rarement vu Sony aussi correctement placé question tarif... (à voir la qualité de fabrication de ce G vs le L canon tout de même)

  • @Rascal
    SP= Street Price
    Pour l’adresse de mon épicier, c’est Jordibas à Barcelone à 875 €. C’est ce qui est indiqué sur leur site...

  • Excellente nouvelle pour les clients Sony : cet objectif est pour moi le compromis idéal en FF. Attendons de voir les premiers tests, mais je serais très surpris que Sony n’ai pas travaillé correctement, au vu des derniers objectifs "G" produits Reste le prix, qui est effectivement un peu élevé.

    Pour ma part, il faut encore que j’attende que Nikon se mette sérieusement au boulot pour produire un équivalent pour remplacer le 24-120 actuel qui date vraiment et qui n’est pas très convaincant :-(.

  • Eric p vient inconsciemment de donner la raison pour laquelle les gens achètent olympus : ils’ ont un 12-100 extrêmement performant. Ayant renoncé provisoirement à vomir sur le mirrorrless et les micro 4/3 , nous voilà encore gratifiés d’une brillante démonstration (la 374 eme cette année) sur les’ raisons pour lesquelles un fabricant limite son zoom à f4. On a aussi appris ici ce qu’est la mondialisation . On en apprend des choses avec Éric p. Quel bonheur.

  • @9 (ne pas tenir compte du troll du m-10 qui usurpe mon pseudo)
    Vous prenez vos désirs pour des réalités. Ce qui est vrai, c’est que les produits Olympus technologiquement parlant....comme les autres concurrents.
    Pour autant, ne vous méprenez pas : On sait faire des 24-200 depuis belle lurette (tokina 24-200/3.5-5.6 il y a plus de 15 ans) et sony dispose d’un 24-240/3.5-6.3 OSS à son catalogue plus efficace que le Zuiko, au moins sur le plan photométrique et de la PDC...

  • Je propose à tous qu’à partir de maintenant NOUS ÉCRIVIONS TOUS NOS COMMENTAIRES AVEC LE PSEUDO : eric-p

  • Le 24-240 Sony est largement inférieur en qualité au 12-100 olympus. Le 24-240 est coté comme une ds moins bonnes optiques du parc Sony. Mais la ou je m’interroge le plus, c’est sur la déclaration « transcription du 16-70 », la on a atteint un sommet de l’analyse psychanalytique photographique. Dans leur subconscient, Sony a dit, hé les gars, on va pas trop forcer, on va juste grossir un peu le 16-70, et miracle voilà un 24-100. Les experts se demandent même si cette optique n’a pas été faite avec une imprimante 3D a partir d’un prototype développé par’ eric P pour Canon. ... l’enquête est en cours.

  • Enfin un zoom standard valable chez Sony ! Le 28-70 des premiers kits était excellent sur les A7 et A7S mais on pouvait pas lui demander l’impossible sur les A7R. Le zeiss 24-70 est une escroquerie et le GM est un monstre qui enlève tout intéret au boitier compact.

  • @14
    Pfffff !!!! On voit que Najat Vallaud-Belkacem est passé à la tête de l’éducation nationale...
    Il va falloir revoir vos cours d’optique cher ami...et invoquer un peu moins la psychanalyse pour tenter de masquer votre ignorance en matière d’optique photographique.
    16-70/4 couverture angulaire 84º=>23º formule 16/12, 3 asphériques + 1 ED, 308g et 75+18 mm d’encombrement total (depuis le plan focal).
    Pour le 24-105/4 G OSS FE , c’est kif-kif : Couverture angulaire de 84º=>23º !
    On pouvait donc espérer un "transcription" de cette optique en FF dont le portrait robot aurait été :
    Un poids multiplié par 1.5 ^2, soit 308x 2.25= 693g ainsi qu’une longueur de (75+18)X 1.5 =139.5mm
    ou 121.5 mm pour un "portrait robot" d’un hypothétique 24-105/4 FE.

    Quelles sont les cotes réellement obtenues pour ce 24-105/4 G OSS FE par les ingénieurs Sony ?
    663g pour le poids et 113.3 mm pour la longueur de l’optique, soit très exactement les cotes de mon portrait robot à 4% près pour le poids et 6.7% près pour la longueur.
    Quant à la formule, on passe de 16 à 17 lentilles entre la version "E" et "FE" et de 3 à 4 llentilles asphériques entre les 2 versions.Un peu plus pour les verres Ed (1=>3).
    Il n’est donc pas exagéré de dire que ce 24-105/4 G FE est une "transcription" du 16-70/4 E sans invoquer à tout prix la psychanalyse et autre machine 3D tout droit sortie de votre cerveau.
    Avez-vous bien vérifier la signification du mot "transcription" dans un dictionnaire ?

    Pour en revenir au 24-240/3.5-6.3, bien sûr les performances optiques sont, dans une certaine mesure, moins bonnes que celles d’un 12-100/4 MFT "Pro" Zuiko, mais le cahier des charges n’est pas tout à fait le même non plus :

    *Le Zuiko comporte 5ED contre 1 seul sur le Sony
    *Le range vaut 10x contre 8.3x pour le Zuiko ; c’est moins facile d’obtenir de bonnes perfs optiques sur un range aussi étendu.
    Avez-vous bien vérifié les perfs d’un 14-150 Zuiko MFT ?
    *La vocation des 2 objectifs n’est pas la même. Le Zuiko est avant tout destiné aux pros/prosumers
    tandis que le Sony est plutôt destiné aux voyageurs qui cherchent un zoom aussi polyvalent que possible...

    Pour ce qui est des perfs optiques, le Sony est moins bon que le Zuiko en terme d’homogénéité, de correction globale des AC...mais ce n’est pas non plus un nanard pour autant !
    Des samples ont été publiés dans différents sites à propos de ce zoom et on ne peut pas le qualifier de mauvais comme vous dites.
    Je vous invite à regarder les clichés du "Photographyblog" à 240mm sur Sony A7S (24 MP tout de même !)
    et les résultats sont honorables (à part un léger problème de centrage de l’optique et d’importantes AC sur certains cliché)...à conditiomn de "visser" à f/11 !Une boutille sachant que cette optique est stabilisée est que le capteur FF Sony résiste très bien jusqu’à 3200 isos voire au delà. On ne peut pas forcément en dire autant du MFT...
    À 200mm, l’ouverture du zoom vaut f/6.3, soit une pupille de 31.7mm ; votre Zuiko se limite à 25mm
    à 100mm (éq.200mm en FF). Donc, désolé mais ce petit zoom se comporte un peu mieux en terme de PDC
    que votre Zuiko (en particulier à 24mm éq FF) et même sur le plan photométrique , donc en BL.
    Tout ça pour moins cher évidemment.

  • Mais qui arrêtera eric-p ? MDLP n’en n’a pas marre de ses diatribes débiles qui pullulent sur son site ?
    Toujours derrière son écran, on l’imagine vieux pervers gâteux allant à la sortie des écoles primaires avec son imperméable entre deux posts . L’oeil agressif, la bave aux lèvres, toujours de mauvaise humeur, se croyant de la race supérieure regardant de sa hauteur les minables commentaires de ses congénères qu’il méprise comme n’étant rien.

  • @4 Eric-P
    "Toujours est-il qu’il est actuellement proposé au tarif SP de 875 € (pour un tarif officiel de 1270 € au départ).
    Il va falloir que Sony se calme sur les tarifs..."
    Relisez-vous, Canon propose son modèle à 1270€ AU DEPART.
    Ce n’est pas choquant 1350€ comme prix de départ pour Sony.
    Pour l’instant l’avantage du Sony est son poids par rapport au Sigma (200g) et Canon (100g) et sa MAP de 7cm plus courte. Reste à voir la qualité optique,le piqué, efficacité de la stabilisation...
    Sinon chez Sony, je ne sais pas si la double stabilisation fonctionne.

  • Pendant combien de temps le responsable d’MDLP laissera t’il cet aigri sévir sur le site ?

  • Zoom interne non semble-t-il ? Le fut ne s’allonge pas ? Ce serait un vrai plus. Je ne sais pas comment sont le dernier sigma et canon en ce domaine...

  • @Pepou81 (m-18)
    Mais je sais me relire, ne vous inquiétez-pas pour ça !
    Le seul problème qui ne vous est pas venu à l’esprit, c’est que Canon peut se permettre de pratiquer une politique tarifaire agressive, proposer un objectif effectivement proposé à 1270 € au départ et le baisser de 30% à la suite pour la plus grande joie de sa clientèle (qui connaît la musique).
    Si Canon peut se permettre ça, c’est qu’il a les PDM nécessaire !Il possède > 50% des PDM des APN à objectifs interchangeables.
    Pour le moment, et aux dernières nouvelles, Sony dispose de moins de 15% des PDM.
    Ils ne peuvent pas se permettre de baisser autant leurs tarifs que Canon.
    Ensuite, le 24-105/4 LIS II n’a pas de verre UD et il est sans doute moins cher à fabriquer qu’un
    24-105/4 G OSS FE Sony. La bataille commerciale se joue sur des petits détails...

    Pour la double stabilisation , je crois que seul Olympus maîtrise cette technologie. Je ne pense pas que ce type d’argument soit suffisant pour faire migrer la clientèle Canikon => Sony.
    Bien sûr, qui vivra verra.
    My two cents : Il faudrait que Sony soit en mesure de proposer un boîtier FF "entrée de gamme" à 1000 € voire moins pour que la clientèle Canikon envisage de "changer de crèmerie". Idem pour les primo-arrivants.

  • @ manu (m-20)
    Le 24-105/4 G OSS n’a pas de zooming interne comme aucun de ses concurrents d’ailleurs.
    Seul Olympus a réussi à réaliser un 12-50/3.5-6.3 EZ à zooming interne (en tant que zoom transstandard)
    et les résultats optiques ne sont pas réellement convaincants....
    La MAP, en revanche est interne...comme tous ses concurrents.

  • Mais comme il y a en ce moment des tractations entre Olympus et Moulinex, il y a de grandes chances qu’avec les brevets de ce dernier, qu’Olympus puissent améliorer le rendu de son trans-standard.

  • @21 je peux obtenir le Sony A7II au Japon pour ¥124000, neuf bien sûr.

  • @21 le Sony 85mmf1.8 est à peine plus cher de 70€ que le Canon 85mmf1.8, il est meilleure optiquement. Idem pour 28mmf2.

    Mais il est vrai que Canon et Sony ont une politique différente, quand je vois le prix des Canon 6D markII et 5D markIV alors que le A7rIII est vendu au même prix que le A7rII à son lancement.

  • @Pepou 81
    Oui,le 85/1.8 &28/2 sont bien meilleurs chez Sony que Canon mais ...ce sont des exemples particuliers.
    Canon a une gamme optique largement plus dévelopée pour le moment, sa clientèle est solidement accrochée, quoiqu’on dise, et Sony ne va inverser le cours de l’histoire en claquant des doigts.
    Le marché pro est solidement dominé par Canon...ce qui embête passablement Sony.

    Ils nous annoncent(Sony) un 400/2.8 G OSS FE pour donner une "touche" aux pros. Très bien.
    À quoi va-t-il resssembler ? On en sait toujours rien, Sony ayant "oublié" de nous présenter un proto ou même une maquette, contrairement à ce qu’ils avaient fait avec le fameux 500/4 G SSM (la fameuse maquette argentée qui s’est transformée en blanc au final !).
    Ce n’est pas très bon signe en ce sens qu’on ne s’attend à rien de révolutionnaire de ce côté là.
    C’est tout juste si on peut s’attendre à ce qu’ils implantent des asphériques et les "recettes" à la Sigma pour faire bonne figure.

    Pendant ce temps là, Canon n’a pas hésité une seconde à présenter des maquettes de son futur 600/4 DO IS USM ainsi qu’un prototype "semi-fonctionnel" qui en dit long sur l’avance technologique qu’ils ont sur la concurrence.
    Ça m’étonnerait que Sony comble tout ce retard d’un simple claquement de doigt...

  • @eric p, la plupart des professionnels ne sont pas des photographes sportifs.
    Les concernant, ça prendra du temps, car il faut également un service Pro à mettre en place dans le monde entier . Comme pour les photographes d’Archi, mais eux peuvent utilisés des objectifs à décentrement Canon ou Samyang en manuel.
    Les photographes de portraits, de mariages, de paysages commencent à avoir un bon catalogue en seulement 4 années et l’arrivée prochaine de Sigma et Tamron va accélérer la tendance.

  • Question technique aux usagers de la marque : l’OSS présente-t-il un intérêt sur les boîtiers récents stabilisés ? Est-il utile ou nuisible de faire fonctionner en même temps la stab du boîtier et celle de l’objectif ? Y a-t-il des vitesses au delà desquelles c’est sans importance, sans effet ? Et en vidéo ? Et sur pied, faut-il déconnecter les deux systèmes ? Un oubli est-il dommageable ?

  • @P-M
    Je ne suis pas usager des alpha7 mais je peux quand mème répondre au moins en partie à votre question :
    1-On ne peut pas utiliser la stabilisation boîtier & optique en même temps.
    Seul Olympus maîtrise la stabilisation duale pour le moment....et je ne suis pas sûr que ce soit pour tous les objectifs (Le 300/4 MZD oui ).
    2-Il me semble que la stabilisation boîtier est plus efficace pour un type d’objectif (Télé ou GA)
    3-pour la vidéo = ???

  • @27
    Oui, je sais bien qu’il existe des photographes qui roulent en FT ; j’en ai rencontré un au Japon en 2005.
    Et bien sûr, il y a des adeptes de l’APSC ou un photographe qui m’a dit avoir réussi à vendre des tofs issues
    d’un Olympus... E-10 (vers 2008) !!!
    Et puis il y a encore des adeptes de l’argentique. L’un d’entre eux refusait de se séparer de son Leica IIIg !
    Les adeptes de la chambre résistent et il y a même des adeptes du polaroid !
    Pour autant, il y a toujours une petite guéguerre quant à savoir "qui aura la plus grosse" pour parler vulgairement.
    C’est un photographe parisien bien connu (Chauvignat !) qui me l’a avoué lui-même.
    Bien sûr, il roule en blad 645...mais garde le 24x36 pour la polyvalence.
    Certains clients, des stars du showbizz par exemple, refusent de se faire photographier avec du FF ;
    MF645 sinon rien !

    Pour autant, lorsque la presse distribue les prix photographiques annuels, l’immense majorité de la provenance des photos correspond bien à du FF (80% ?).
    De mémoire, un adepte Fuji APSC a dû récolter un prix...et le FT/MFT zéro
    (Je parle de la dernière édition)

  • @24 le Sony A7II au Japon pour ¥124000
    Vous avez l’adresse du site web ou de la boutique SVP merci.

  • Le Sony A7 Mk II est proposé en ce moment même à 146480 JPY TTC à Mapcameras.
    Je suis donc un peu perplexe sur le montant revendiqué par un des intervenants...

  • kakaku.com (le prix oscille comme sur Amazon ou Rakuten en fonction des sites partenaires).
    Mais attention : pour les non-japonophone, Sony et Panasonic brident leurs modèles en Japonais exclusivement, sinon il faut acheter un modèle international plus cher.
    Canon et Nikon, anglais dispo dans leurs modèles Japonais.
    Fuji et Olympus, français dispo dans leurs modèles Japonais.

  • @Eric-p
    "Je suis donc un peu perplexe sur le montant revendiqué par un des intervenants..."
    Ce n’est pas parce-qu’on n’a pas le prix le moins cher avec ces sites, qu’on apporte peu de crédit aux autres personnes.
    Sinon en magasin Yodobashi (équivalent d’une FNAC -Darty, en beaucoup beaucoup plus grand - sur plus de 7 étages, 20.000m2, éq en surface à 3 FNAC Châtelet - et plus spécialisé - on peut essayer tous les objectifs du marché en libre service avec son appareil photo ou celui du magasin), je peux l’avoir à 144.000 yens avec ma carte de fidélité.

  • ¥146480, ¥144000
    Est-ce qu’on peut avoir l’adresse pour l’achat à 124000 SVP ? (message24 : le Sony A7II au Japon pour ¥124000 neuf bien sûr.)
    J’imagine que c’est une vente public normale, sans abonnement, sans carte de boutique, etc, pour un appareil qui fonctionne en français, soit un produit équivalent et comparable. Sinon pourquoi comparer ?