Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sur le terrain

12/11/2008 | Jean-Marie Sépulchre

Nous avons essayé quelques prises de vue sur le terrain avec ces trois magnifiques objectifs, qui ont pour trait commun de délivrer des images contrastées et saturées. Il est parfois utile de diminuer l’accentuation, le contraste et la saturation sur le boîtier…notamment pour des portraits !

Le 28 mm donne des images claquantes, avec un rendu très « diapo » en contre-jour. Les vues en intérieur ont été faites dans le charmant salon de thé du magasin photo Pose-T qui distribue les optiques Zeiss et nous a beaucoup facilité ces essais.


Ci-dessus : Un rendu très « diapo » pour le Distagon 28 mm



Ci-dessus : Prise de vue en intérieur avec peu de distorsion apparente, 28 mm f/5,6

Le 50 mm Makro Planar nous a permis de confirmer combien la profondeur de champ est réduite quand on photographie de petits objets, même en fermant le diaphragme. Ici la maquette au 1/24ème mesure 10 centimètres entre les axes des roues. Pour l’anecdote, à main levée à l’ombre la sensibilité du D3 a été portée à 1.600 ISO.


Ci-dessus : Makro Planar 50 mm à f/11



Ci-dessus : Makro Planar 50 mm à f/8, ci dessous détails du moteur crop 100%

Le 100 mm Makro Planar a été essayé au cours d’une séance de portrait, en recherchant des rendus noir et blanc assez « musclés ». Une fois de plus il nous faut insister sur le fait qu’avec une telle focale il faut au moins fermer à f/5,6 ou f/8 pour avoir une bonne netteté sur tout le visage…Le modelé est très beau et les noirs et blancs très « sixties ».



Ci-dessus : Portraits au Makro Planar 100 mm f/5,6

Ce n’est pas pour autant que la position f/2 est inutile, car elle offre un haut niveau de piqué et permettra des fonds très flous qui seront bien entendu beaucoup moins aisés à obtenir aux ouvertures moyennes ! La distance de mise au point très proche du Makro Planar 100 mm permettra en effet des essais de flou artistique qui sont moins possibles avec l’excellent Planar de 85 mm…plus ouvert mais avec une mise au point trop lointaine.


Ci-dessus :Makro Planar 100 mm à f/2, crop 100% avec une profondeur de champ minime


Ci-dessus : Makro Planar 100 mm à f/2,vue d’ensemble montrant un avant plan et un fond flou

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.