Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le piqué

22/03/2010 | Jean-Marie Sépulchre

Le piqué

Le test a été effectué en RAW avec un Nikon D300s, développement des fichiers avec Nikon Capture NX2, car on est bien en catégorie expert. L’objectif est d’une régularité exemplaire sur tout le champ dès que l’on ferme un peu le diaphragme, car entre F5,6 et F11 on sera toujours excellent à toutes les focales. A plein ouverture on reste quand même au niveau très bon, et même mieux à 24 et 35 mm, de ce point de vue ce modèle peut se comparer aux récentes optiques pro de la marque. A 17 mais surtout 70 mm il existe à F16 une perte de piqué par diffraction, le paysagiste sera mieux inspiré de se limiter à F11. Carton plein donc question netteté des images !


Ci-dessus la carte de piqué : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats.

Piqué détaillé par focale

- 17 mm :

A 17 mm le centre est excellent dès F2,8 et le reste du champ le devient à F4. On note une petite perte par diffraction à F16.

- 24 mm :

- 35 mm :

A 24 et 35 mm le piqué est supérieur à toutes les focales et ouvertures, il n’existe aucun souci pour ces cadrages proches du standard que l’on utiliserait en 24 × 36.

- 50 mm :

Il est préférable de fermer à F5,6 pour une qualité maximale, mais le rendement à pleine ouverture reste dans la zone très bon.

- 70 mm :

Comme à 50 mm la pleine ouverture n’est que très bonne, l’excellence est atteinte à F5,6. On évitera F16 pour du paysage détaillé du fait de la diffraction.

Que lui manque-t-il pour être pro ?
On désigne de façon courante comme « pro » un objectif zoom à ouverture constante de F2,8 alors que les ouvertures glissantes, variables avec la focale, sont considérées comme « amateur ». Entre les deux on a désigné une catégorie expert, par exemple pour sa qualité de construction ou ses résultats. Mais Canon a brouillé la donne marketing avec une série d’objectifs de sa gamme « L »…qui sigle les produits pros, qui sont des zooms à ouverture constante F4…alors que les produits de même définition chez Pentax sont plutôt considérés comme experts. Voici de quoi animer de longues discussions au coin du feu, d’autant que Sigma a sorti un 10-20 mm constant F3.5 !
En pratique on retiendra que ce zoom Sigma présente des performances dignes des objectifs pro et qu’il pourra parfaitement en rendre les services en reportage, mariage ou voyage, d’autant que les zooms pros F2,8 n’ont pas les mêmes performances en prise de vue rapprochée.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages