Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Gare au bruit !

19/06/2009 | Benjamin Favier


12-60 mm F2,8-4 SWD à 12 mm, 1/20e, F2,8, 1 000 Iso.


Image recadrée à 100 %.

C’est le talon d’Achille du format 4/3. Même si l’E-620 affiche de nets progrès par rapport à l’E-520 sur ce point, il reste en retrait face aux modèles dotés d’un appareil APS-C. Les récents Nikon D5000 et Canon EOS 500D, pour ne citer qu’eux, permettent de photographier sans soucis jusqu’à 1 600 Iso, voire au-delà. Ce n’est pas le cas de l’E-620. La photo ici recadrée (publiée en page 37 du magazine), montre la présence importante de grain dans les tons sombres. Comme je voyais arriver le sujet de la droite, j’ai volontairement poussé la sensibilité à 1 000 Iso, afin qu’il apparaisse net. Le résultat est convenable, mais la latitude de recadrage est limitée à cette valeur.


7-14 mm F4 à 7 mm, 1/13e, F4, 800 Iso.

Sur ce cliché, pris à 800 Iso dans le sous-marin S-56, posé à terre, dans le port de Vladivostok, le bruit se fait discret, même si la restitution des détails laisse à désirer dans les zones les plus sombres. Mais Olympus a nettement progressé dans ce domaine, au regard des performances des précédents appareils (E-420, E-520), avec lesquels il était dangereux de s’aventurer au-delà de 400 Iso…

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP