Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD : Le piqué

13/07/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le piqué

Le piqué a été mesuré avec un Canon Eos 5D Mark III, dont le capteur 22 Mpix est le plus défini pour cette monture. Les prises de vues ont été faites en RAW + JPEG (style standard) mais nous avons constaté que le traitement par défaut du RAW donnait un peu moins de piqué que le JPEG d’origine, nous avons donc retenu les résultats en JPEG. Le bilan est excellent, la netteté au centre au centre de l’image est très élevée à pleine ouverture et à toutes les focales. Ce n’est qu’à 24 et 70 mm, aux ouvertures de f/2,8 et f/4, que le rendement est trop faible dans les zones des bords et angles mais cela ne gênera guère en reportage où le sujet est assez centré. En photographie sociale (groupes, par exemple) et paysage on rencontrera un piqué superlatif sur tout le champ aux diaphragmes moyens.


- Ci-dessus : Carte de piqué pour le format 38 × 58 (A2 avec marge) : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats en matière de netteté.


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 24 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 38 × 58 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 35 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 38 × 58 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 50 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 38 × 58 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué du 70 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 38 × 58 cm)

MDLP N°48, Août - Septembre 2012
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD dans notre numéro quarante-huit du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 48 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE