Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD : Les défauts optiques

13/07/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

La qualité optique

Les petits défauts optiques relevés se corrigent tous en post-traitement, mais les appareils et logiciels Canon n’étant prévus pour corriger que leurs propres objectifs, il vaut mieux passer par un logiciel tiers, comme les produits Adobe ou DxO. Le vignetage est effet visible à toutes les focales (autour de 1 IL) et il en reste des traces à f/5,6. L’aberration chromatique est un peu élevée à 24 mm (1,8 pixel) et 70 mm (1,3 pixel) à pleine ouverture, mais jamais vraiment gênante. Aux diaphragmes de f/5,6 ou f/8 elle est toujours bonne à toutes les focales (moins de 1 pixel). Le vignetage est par contre un peu fort, avec 1,00 % en barillet à 24 mm et surtout – 0,46 % en coussinet à 70 mm, or une déformation inversée apparaît très peu naturelle à l’œil et nécessite une correction précise.


- Ci-dessus :Défauts optiques mesurés pour le format 38 × 58 cm : les zones jaunes et rouges indiquent des défauts perceptibles sur l’image (notre figure montre la distorsion avec un grossissement × 5).

MDLP N°48, Août - Septembre 2012
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD dans notre numéro quarante-huit du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 48 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE