Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le bilan

26/07/2008 | Jean-Marie Sépulchre

Le bilan des Carl Zeiss ZF 25mm f/2,8 - 35 mm f/2 - 85 mm f/1,4





Très clairement, le Distagon 25 mm est une très bonne optique, mais qui ne marque pas vraiment la différence par rapport au célèbre Nikkor Ais 24 mm f/2,8, même si son piqué en zone centrale est impressionnant. Mais un très grand angle devrait aussi couvrir tout le champ en toute circonstance…dans l’idéal.

Par contre les Distagon 35 mm et Planar 85 mm sont vraiment très impressionnants tant par leur piqué mesuré que par leur rendu saturé et « dense ». Ils sont d’autant plus séduisants que Nikon ne livre plus d’optiques fixes avec ces focales et ouvertures, et on pourrait juste leur reprocher…leur trop grand piqué (micro contraste très élevé) pour certains sujets. Heureusement, le numérique de haut rang reste excellent en coupant l’accentuation !

La sortie annoncée d’un boitier expert Nikon D700 avec capteur 24 × 36 et mesure de lumière pour les optiques manuelles à la norme Ai va immanquablement attirer encore plus de photographes vers ces magnifiques optiques Carl Zeiss !

POINTS FORTS


- Piqué très élevé au centre pour les trois optiques
- Piqué exceptionnel sur tout le champ pour le 35 mm et le 85 mm
- Vignettage bien maitrisé sur le 85 mm
- Excellent rendu des couleurs saturées et des contrastes
- Aberrations chromatiques très bien contenues sur le 35 mm et 85 mm
- Construction de haut niveau en métal
- Parasoleil en métal avec flocage anti reflet

POINTS FAIBLES


- Manque de piqué dans les angles avec le 25 mm
- Vignettage un peu fort avec les 25 mm et 35 mm
- Résidu d’aberration chromatique avec le 25 mm
- Distance de mise au point trop longue sur le 85 mm
- Bouchon d’objectif en plastique trop léger et délicat à clipser
- Manque de magasins disposant de la gamme en France

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE