Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic GH5 : Les menus

16/05/2017 | Bruno Calendini

A moins que vous ne soyez déjà équipé en Panasonic, il vous faudra peut-être une bonne dose de persévérance pour assimiler le menu particulièrement dense et venir à bout du mode d’emploi de 347 pages (qui n’est malheureusement disponible qu’en PDF). Voici quelques petits exemples au hasard qui donnent un aperçu de la richesse des fonctions : Panasonic offre 2 solutions pour réduire l’écart entre les hautes et les basses lumières lors de prises de vues à forts contrastes. La première, appelée "i.Dynamique", opère de façon classique (comme le ferait par exemple le D-lighting de Nikon), en proposant une échelle de 4 niveaux d’équilibrage de la luminosité. Elle est complétée par une seconde fonction, accessible via l’onglet "Hautes lumières Ombres" qui consiste à sélectionner des préréglages symbolisés par des courbes. Si les valeurs par défaut de ces graphiques ne vous conviennent pas, il est encore possible de les modifier graduellement : avec la molette arrière pour agir sur les ombres et avec la molette avant pour corriger les hautes lumières (avec l’avantage de pouvoir visualiser l’incidence de ces actions à l’écran et dans le viseur). Et si vous n’êtes toujours pas convaincu par la finesse de ces ajustements, vous pouvez aussi mémoriser 3 réglages personnalisés avec vos propres préférences ! Le désormais classique mode HDR sur plusieurs niveaux pourra éventuellement être une autre solution pour gérer les forts contrastes. Un autre onglet intitulé "Compensation d’ombres", pourra aussi attirer votre attention, mais lui n’agit que sur les bords et les angles, puisqu’il n’est autre qu’une fonction anti-vignettage. Cela m’amène à une parenthèse sur l’appellation de certains onglets qui portent des noms pas forcément intuitifs. Prenons par exemple l’un d’entre eux qui s’appelle "i. résolution" et qui est une fonction connue chez Panasonic. En appuyant sur la touche "Display" (qui, lorsqu’on navigue dans les menus, donne des explications sur la fonction sélectionnée), une fenêtre s’affiche dans laquelle on peut lire : "Prendre des photos avec une netteté et une résolution accrue". Mais comment ça marche ? En se référant au mode d’emploi, on peut lire : "Des images avec résolution et profil aigus peuvent être prises en utilisant la Technologie de Résolution Intelligente". Je ne suis guère plus éclairé ! Après quelques recherches sur le web, j’ai trouvé un texte explicatif, issu d’un ancien document officiel de chez Panasonic : "i. Resolution > Outre la mise en valeur uniforme de la netteté, la technologie de résolution intelligente effectue pixel par pixel le traitement du signal de la façon la plus efficace. Les contours, les zones de texture détaillée et les zones de gradation douce, sont automatiquement détectés et les processus sont effectués pour chaque zone. En conséquence, les images sont naturellement claires et nettes dans les photos et l’enregistrement vidéo". Ce serait donc une sorte d’accentuation sélective qui traiterait indépendamment les contours, les aplats et les dégradés d’une image. Dommage que je n’aie pas trouvé cette explication simple dans la notice, ça aurait mérité quelques essais. D’autres fonctions plus ou moins innovantes pourront vous surprendre comme les photos 4K/6K à 30 et 60 images /sec. (voir le post "Rafale 6K" détaillé un peu plus loin) ou une autre (moins récente) le "Contrôle de la mise au point après l’enregistrement" qui permet de réaliser une série en décalant automatiquement la mise au point et d’assembler ensuite tous les fichiers pour créer une seule image à la profondeur de champ démultipliée.

« Application Wifi »

Mais pour illustrer la richesse du menu, je pourrais aussi évoquer les options de mise au point (AF, manuelle, tactile, ponctuelle, continue, flexible, à sensibilité variable, prédictive, à détection de visage/œil, paramétrable jusqu’à 225 zones et sur différentes formes géométriques de sujets, ou encore selon l’orientation de l’appareil,... 19 pages dans la notice !), les 3 types d’obturations proposées (électronique, mécanique et hybride), les différents modes de stabilisation étendus, le pilotage des flash TTL sans cordon, l’application Wifi, et ..., bien sur..., le menu vidéo superlatif, qui demande à lui seul pas mal de réflexion et qui fait du GH5 un boîtier unique, extrêmement doué pour cet exercice ! Vous l’aurez compris, apprivoiser cet appareil demande un certain temps, qu’il faudra vous accorder si vous voulez exploiter toutes les subtilités de "la bête".

NOUVELLE FORMULE, 212 PAGES, MDLP N°96, Mai 2017
- Retrouvez l’intégralité des coulisse de notre reportage en Patagonie et du test terrain (reportage, portfolio, cahier technique) consacré au Panasonic Lumix DMC-GH5 dans notre numéro quatre vingt-seize du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 96 de MDLP
- Commander le N° 96 de MDLP (version papier)
- Commander le N° 96 de MDLP (version numérique)
ABONNEMENT : OFFRE EXCEPTIONNELLE
À l’occasion de ses 10 ANS, MDLP vous offre 100 € pour toute souscription à notr offre d’abonnement d’une durée de 1 an au magazine MDLP (10N°/ an) - ÉCONOMISEZ 100 EUROS ! - MDLP vous propose une offre d’abonnement exceptionnelle : Payez 159 € et recevez pendant 1 an le magazine LemondedelaPHOTO.com (10 Numéros) + la version numérique pour tablettes et smartphones (iOs / Androïd) + le sac étanche photo MIGGO AGUA MESSENGER 75 (d’une valeur de 179 €).
Voir les modalités de l’offre ICI

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.