Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

12 Mpxl pour le G9 de Canon

21/08/2007 | LAURENT KATZ

Avec le G9 qui prolonge le G7 par un capteur plus richement doté en pixel, Canon vise l’amateur expert prêt à dépenser pour un compact le prix d’un reflex d’entrée de gamme.

Le PowerShot G9 se présente comme un appareil séduisant en diable, non pas parce qu’il arbore l’aspect d’un appareil bijou, mais parce qu’il dégage de la technicité photographique. C’est ainsi qu’un sélecteur assure un réglage direct de la sensibilité, un facteur que la petitesse du capteur amène à solliciter assez souvent pour gérer au mieux le bruit, la vitesse et la qualité des détails.


Canon a maintenu un viseur optique pour seconder l’afficheur LCD de 3 pouces et 230 000 pixels. À l’arrière, une molette assure une navigation et des réglages rapides.


Le détail qui fâche est le zoom. Son amplitude 6x est satisfaisante, le stabilisateur optique est bien là, mais la plage de focales, 35 -210 mm en équivalent 24 x 36, n’est pas universelle. Je le répète sans cesse, mais le 28 mm devrait être une valeur minimale pour un modèle qui, vendu 579 €, va plutôt chercher à attirer le possesseur de reflex que le photographe occasionnel. Il existe bien un complément optique, mais son encombrement et l’absence de protection de son imposante lentille frontale n’en fait pas un accessoire recommandable pour un usage permanent.


Fort heureusement, Canon a eu la main plus heureuse en prévoyant l’enregistrement en Raw et en plaçant une griffe porte-flash. Les Speedlite sont à sa portée, et même le transmetteur qui permet un pilotage sans fil. Faut-il préciser que le G9 comporte plus de modes d’exposition qu’il n’en faut, mais que les modes priorités sont bien là, ainsi que l’assistance à la photo panoramique, qui est très bien réalisée et peut compenser l’absence de focales vraiment grand-angulaires pour les paysages et les monuments.


Principales caractéristiques
- Capteur CCD 1/1,7 pouce, 12,1 Mpxl effectifs
- Zoom f/2,8-4 ,8 /7,4-44,4 mm (35-210 mm équivalent 24 x 36)
- Stabilisateur optique
- Autofocus 1 ou 9 points, détection de visages AF, suivi du sujet
- Macro 1 cm
- Balance des blancs Auto, 9 préréglages, manuelle
- Vitesse 15 - 1/2500 sec.
- Auto, Programme, Priorité Av, Tv, Manuel, Panoramique, Vidéo, Mode Scènes (Plage,
Paysage Scène de nuit, Intérieur, Feuillages, Feux d’artifice, Neige, Sport, Portrait, Enfants, sous-marin, Aquarium, Iso 3 200)
- 2 configurations utilisateur
- Rafale 1,5 im/s sans limite
- Vidéo jusqu’à 1 024 x 768
- Sensibilité 80, 100, 200, 400, 800et 1600 Iso
- Viseur optique
- LCD 3"/230 000 pixels
- Flash 30 cm - 4 m (GA)/2,5 m (Télé) à Iso auto
- Griffe pour flash speedlite
- Raw, Jpeg
- Définition : 4 000 x 3 000, 4000 x 2 248, 3 264 x 2 448, 2 592 x 1 944, 1 600 x 1 200 et 40 x 480
- SD/SDHC/MMC, MMCplus, HC MMCplus
- interfaces USB 2.0 haute vitesse, vidéo et PTP, Direct Print
et PictBridge
- Batterie Li-ion NB-2LH
- Environ 320 g (sans piles ni carte mémoire)
- 106,4 x 71,9 x 42,5 mm

Le site de Canon France

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Quand Canon installera-t-il sur son G10 une optique 28mm et un capteur de grande taille au format 24*36 por photos 24*36 ? (Avec éventuellement quatre couleurs de pixels...)
    Pour l’instant, reconnaissons qu’avec le G9 nous sommes très proches de la perfection tant en termes d’aisance de manipulation que de résultat photographique.

    • Le G9 aurait pu être le compact de rêve que beaucoup attendent mais deux caractéristiques l’en éloignent fortement. Le 35 mm de base du zoom sont une véritable erreur conceptuelle. Comme vous le souhaitez, les 28 mm sont à mon avis indispensables et j’irai même plus loin en préférant un 24-120 mm ou un 24-144 mm. Avec 12 Mpxl, on peut recadrer...
      Second point, la visée optique, totalement médiocre. A tout prendre, je préfèrerai un viseur électronique placé sur la griffe porte-flash. Viser au travers d’un LCD externe... je ne m’y fais pas. Pour le reste, l’ergonomie avec la bague de sensibilité, le stabilisateur, l’accès rapide aux réglages et la finition remarquable (mais pas anti-pluie) rendent ce modèle vraiment attirant.
      Quant au capteur 24x36 sur un compact, Canon ou autre, n’y songez pas. Déjà que l’industrie est infoutue de concevoir un compact à petit capteur vraiment bien pensé pour le photographe passionné, notamment pour des raisons économiques... Laurent

    • Effectivement il va falloir encore attendre pour acheter un tel compact que canon veule bien installer un zoom avec une amplitude de 28 mm pour obtenir un appareil presque parfait.
      Par ailleurs canon aurait pu s’appliquer sur le revêtement de cet appareil qui apparaît un peu toc.

    • La focale est un point important mais la distortion l’est encore plus. En 35 mm (éq. 24X36 mm), le g9 produit une forte distortion en barillet et cela est gênant. Donc l’objectif du G9 est plutôt est plutôt un 50-210.

      Le viseur optique est important, quelle que soit la qualité de l’écran. En montagne, sur neige, seul le viseur optique est efficace. Donc plutôt un viseur optique assez médiocre que pas du tout.

    • Il y aura un g10, un g11, un g12, etc. C’est ça le commerce ! Imaginez, comme du temps des vieux Leica, un appareil "parfait"… C’est pas marketing, mes bons amis. Mais bon. En attendant le g x idéal, c’est pas mal.

    • Ayant eu un Ixus 750, puis un Ixus 850Is, pour le grand angle et le stabilisateur d’image, j’avais espéré que le G9 ai possédé un grand angle. mais déception. 35mm.
      J’avais choisi au début l’Ixus, car, professionnel à la retraite, je ne supportais plus de porter des kilos d’appareils, ce que j’avais fait toute ma vie.
      Mais l’envie me reviens de travailler la photo avec les fonctions avancées du G9 et un appareil un peu plus gros.
      Il me faut donc attendre le G10 et garder mon Ixus, en espérant le 28mm.

  • Propriétaire d’un 400D muni d’un grip et d’un 17-55 EF-S, je voulais m’équiper en "plus léger" pour la balade. Voici 3 semaines que j’ai acquis mon G9. Je ne le quitte plus. Agrément d’utilisation exceptionnel pour cet appareil compact et résultats au delà des espérances. Mais où donc ais-je mis mon 400D ?

  • A cause des qualités intrinsèques et du look Leica délicieusement rétro de la série, je suis depuis le début amoureux des modèles G de CANON.
    Mais voilà, je me suis toujours gardé d’acquérir un G3, un G5 ou un G9, préférant chaque fois attendre le modèle suivant, parce qu’à chaque fois il manquait ceci ou cela d’essentiel.
    J’ai donc - par pressant besoin d’appareil et aussi par dépit - acheté dans d’autres marques. Avec le G9, je me suis dit "ça y est !".
    Hélas hélas, le G9 ne sera pas l’élu, à cause cette fois de son grand-angle mesquinement limité...
    Quel dommage... Avec cette série G, CANON tient vraiment le moyen d’entrer dans la légende. Le G9 ayant manqué sa cible, je souhaite vraiment que 2008 nous apporte un fabuleux (*) G10.
    (* fabuleux dans le sens premier du terme = dont la renommée suscite une fable)

  • Effectivement je l’utilise désormais depuis quelques mois et dois admettre qu’il n’a pas grand chose à envier à un reflex. Je lui trouve 3 points faibles mais seulement faibles comparativement à ses véritables concurrents reflex gros, lourds et peu discrets. 35 mm c’est un peu juste pour les intétieurs et encore je m’y suis habitué, le grain au-dessus de 400 iso devrait être amélioré, et puis enfin et surtout le viseur optique...je rêve d’un bon et beau viseur presque ""leicaïfié...Ce serai bien Monsieur Canon que vous lisiez cela. Bien à vous...loïck

    • Tout à fait d’accord.
      J’utilise régulièrement un G5.
      J’ai eu en main le G9, déception de ce viseur ridicule, est-ce que les concepteurs les essayent vraiment ?
      Je vais donc devoir encore attendre.
      P.S. J’ai aussi un camescope Canon A1 Hi8, 10.000 F neuf, à la casse, ne démarre plus.

    • L’utilisant depuis 3 mois, j’en suis contant.

      J’aime :
      • La définition
      • Le RAW-Jpeg
      • Le format 16 :9 (Malheureusement pas en RAW)
      • Le look
      • L’ergonomie
      • Le ND
      • La qualité de l’écran

      Je n’aime pas :
      • La distorsion en 35mm
      • Le grain au dessus de 400ISO
      • L’absence de mode hyper-focal (calculée automatiquement même en variation de zoom) comme chez Pentax Espio (un must, ce mode !)
      • Le bruit résiduel. Un capteur 24x36 comme le Sigma serait le bienvenu
      • Le bouton de zoom à l’avant. A l’arrière serait mieux.
      • La lenteur de mise au point parfois, en condition difficile. L’hyperfocal est ici aussi une solution.
      • Le viseur bien que je me suis fait à la visée-écran
      • L’absence de temps de pose « B »
      • La mauvaise qualité du niveau des gris en N/B. Absence de possibilité de changer le contraste. (Je sais, on peu modifier cela sur le PC)
      • Macro : moyen

      Voir en ligne : http://pola.be