Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Fonctions annexes et remarques diverses…

24/01/2008 | Jean-François Vibert

Canon EOS 40D : Le grip optionnel BG-E2 qui permet d’embarquer deux batteries BP-511A n’a pas évolué. Il est toujours aussi encombrant, mais reste compatible avec les EOS 20D et 30D. Je l’emmène en voyage (au cas où), mais je ne l’utilise que pour les images sportives, prises au téléobjectif, ou par grand froid.
Un système Wi-Fi est embarqué dans une version spéciale du Grip optionnel (WFT-E3/E3A). Il offre de nombreuses options de connexion : FTP, PTP (pilotage du boîtier depuis l’ordinateur), et même HTTP (visualisation des images par navigateur Internet)... Il est aussi possible d’y connecter des disques durs externes en USB (s’ils sont alimentés). Voilà qui autorise l’EOS 40D à entrer dans les studios.
Impasse totale de Canon sur la retouche et le recadrage d’image, en 2008, cela devient un handicap car la plupart des marques y sont venues.

Nikon D300 : De forme parallélépipédique, le nouveau grip optionnel Nikon MB-D10 est facile à glisser dans un sac (contrairement à la poignée BG-E2 Canon dont la forme en L est plus encombrante)…
Le D300 dispose d’un système WIFI optionnel du nom poétique de WT-4/4A. Il est possible de visualiser depuis un ordinateur sous forme vignettes, les images de cinq appareils photos distants et le mode Live View est également accessible sans fil depuis Camera Control 2.
Les derniers Nikon proposent une sortie HDMI pour visualiser vos images en haute définition sur un moniteur HD (comme le Sony Alpha 700). Un petit plus bien agréable sur lequel Canon a fait l’impasse…
Le contrôle de l’autonomie restante des batteries est plus précis que sur le Canon et donne une estimation du nombre de vues restantes (utile en voyage notamment).
Enfin, il est possible de recadrer et d’appliquer différentes corrections à vos images (y compris le D-Lighting), directement sur l’écran du D300 (un nouveau fichier Jpeg est alors créé). Cela peut s’avérer pratique pour rattraper certaines images… Et utiliser vos moments perdus (transports par exemple) ! Mais les adeptes de Nikon Capture NX ou de Lightroom préféreront évidemment ajuster leurs images sur l’ordinateur…

Avantage : Décidément, Nikon en offre toujours plus ! Avantage Nikon dans ce match, grâce à la sortie HDMI et aux fonctions de retouche d’image embarquées… À relativiser toutefois, car ces gadgets ne servent pas très souvent et pas à tout le monde ! Il est à noter que ces deux boîtiers (ainsi que l’Olympus E-3) ont conservé leur écran monochrome supérieur, ce qu’apprécieront les photographes ayant très longtemps utilisé des boîtiers argentiques, je crois que c’est une bonne chose (seul Sony a fait le pari de s’en passer sur l’Alpha 700). Contrairement à Olympus, Pentax et Sony qui ont choisi d’embarquer la stabilisation dans les boîtiers (une solution beaucoup plus démocratique et un atout certain pour ces nouveaux venus dans la compétition), la stabilisation passe chez Canon comme chez Nikon par l’achat d’optiques spéciales…

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP